thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 28 mai 2011 à 19h

4 parties : 1 2 3 4

Mouvement "Démocratie réelle, maintenant !"

Depuis le 15 mai il se passe en Espagne des événements inédits dans l'histoire des démocraties occidentales.

Le peuple se réunit, occupe les principales places publiques de plus de 60 villes pour dénoncer les manipulations politiques liées au système représentatif et appeler à la naissance d'une réelle démocratique.

Le mouvement a gagné la France et une bonne partie de l'Europe depuis samedi dernier, comme on aura pu le signaler sur ce site:
reelledemocratie.com

Comme en Espagne, donc, dans plusieurs villes françaises, des gens se regroupent pour occuper des places, et y camper, afin de demander - et d'organiser dès maintenant - une démocratie réelle.

Vous pouvez rejoindre ce mouvement en vous rendant directement sur les lieux de ces campements (acampadas, en espagnol) de votre ville ou en initier de nouveaux.

  • Vous pouvez rechercher sur twitter ou facebook les prochains rendez-vous de soutient au mouvement : Toulouse, Bordeaux, Poitiers, Marseille, Paris, Nice, Lyon, Montpellier, Nancy, Perpignan, Toulon, Rennes, Nantes.
  • Sur les moteurs de recherche comme sur les deux réseaux sociaux mentionnés, utilisez les hashtag (mots-clic) : #Spanishrevolution #Frenchrevolution #Globalcamp

Assemblée générale tous les soirs - 19h - à Paris, place de la Bastille.

Les rassemblements prévus :

[Mise à jour jeudi 26, 20h à partir de reelledemocratie.com ]

Jeudi 26 mai :

  • ARRAS : 19h, Place des Héros
  • LILLE : 12h et 18h, Place de la République
  • LYON : Campement permanent Place Bellecour
  • BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
  • BESANçON : 18h, Place de la révolution
  • BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
  • CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
  • DIJON : 19h, Place de la Libération
  • GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
  • MONTPELLIER : 18h à la Comédie
  • NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
  • NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
  • NIMES : 19h, Maison Carrée
  • PARIS : 19h à la Bastille
  • PAU : 20h Place Clémenceau
  • PERPIGNAN : AG 19h Place République
  • RENNES : 19h, Place de la Mairie
  • REIMS : 18h, Place d'Erlon
  • STRASBOURG : 19h, Place de la République
  • TOULOUSE : 19h Place du Capitole
  • TOURS : 18h place Beaune-Samblançay

Vendredi 27 mai

  • BAYONNE : 18h, Place de la Mairie
  • BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
  • CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
  • GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
  • LANNION : 16h, parking des quais
  • LILLE : 12h et 18h, Place de la République
  • LYON : Campement permanent Place Bellecour
  • MONTPELLIER : 18h à l'esplanade
  • NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
  • NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
  • NIMES : 19h, Maison Carrée
  • PARIS : 19h à la Bastille
  • PAU : 20h Place Clémenceau
  • PERPIGNAN : AG 19h Place République
  • RENNES : 19h, Place de la Mairie
  • POITIER : 19h, Place du Marché
  • RENNES : 19h00 place de la Mairie
  • SAINT NAZAIRE : 17h, Place de la Mairie (Thierry 0240536016)
  • STRASBOURG : 19h, Place de la République
  • TOULOUSE : 19h Place du Capitole

Samedi 28 mai :

  • AMIENS : 15h, Campement devant le rectorat
  • BELFORT 14h place Corbis
  • BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
  • CARHAIX : 10h, Place du champ de foir
  • CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
  • GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
  • LE HAVRE : 15h, Préfecture
  • LILLE : 12h, Place de la République
  • LYON : Campement permanent Place Bellecour
  • NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
  • NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
  • NIMES : 19h, Maison Carrée
  • PARIS : 19h à la Bastille
  • PAU : Place de Verdun : 9h ou 11h (à confirmer)
  • PERPIGNAN : AG 19h Place République
  • RENNES : 19h, Place de la Mairie
  • REIMS : 15h30, Parking Herlon
  • STRASBOURG : 19h, Place de la République
  • TOULON 17H place de la liberté
  • TOULOUSE : 19h Place du Capitole

Dimanche 29 mai :

  • AVIGNON : 15h, Place de l'horloge
  • BORDEAUX : 19h, Place de la Victoire
  • CLERMONT FERRAND : 18h Place de Jaude
  • GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
  • LE HAVRE : 15h, Préfecture
  • LILLE : 12h, Place de la République
  • LYON : Campement permanent Place Bellecour
  • MARSEILLE : 14h, Place Thiars - (devant le journal la Marseillaise)
  • METZ : 19h, Place Saint Louis
  • MONTPELLIER : 18h à l'esplanade
  • NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
  • NANTES : 18h, Place Royale (devenue place du peuple)
  • NIMES : 19h, Maison Carrée
  • ORLEAN : 14h, Place du Martoi
  • NANCY : 19h30, Place Maginot, contact 0659827367
  • NICE : 19h, Place Garibaldi
  • PARIS : 14h, Place de la Bastille
  • PAU : 20h Place Clémenceau
  • PERPIGNAN : AG 19h Place République
  • RENNES : 19h, Place de la Mairie
  • STRASBOURG : 19h, Place de la République
  • TOULOUSE : 19h Place du Capitole

Mercredi 1 juin :

CHAMBERY : 18h30, place des éléphants

Source : http://reelledemocratie.com/
Source : http://www.parisseveille.info/frenchrevolutio...


1 2 3 4

Démocratie réelle, maintenant !

Depuis le début de la crise financière en 2008, nos gouvernants ont décidé de mettre à genoux les peuples au lieu de faire payer les banques. Les démocraties européennes ont été séquestrées par les marchés financiers internationaux. Nous sommes pris à la gorge par les plans d'austérité qui se multiplient partout en Europe. Le chômage a explosé et plonge dans la précarité et la misère des millions de personnes. La crise touche tout le monde. En France, alors que les profits du CAC 40 ont doublé, le chômage des jeunes atteint 25 %. En Espagne, c'est 40 % des moins de 35 ans qui sont sans emploi.

Face à cela, le peuple espagnol s'est soulevé. Depuis le 15 Mai, ce sont des dizaines de milliers d'espagnols qui occupent les places jour et nuit. Le mouvement Democracia Real Ya ! (Une démocratie réelle maintenant !) s'organise autour de deux axes de revendications : régénération démocratique du système politique et défense d'une politique sociale. Il s'agit d'une véritable mobilisation citoyenne totalement indépendante et autogérée.

Suite aux rassemblement de solidarité organisés par les Espagnols résidant en France, nous citoyens nous reconnaissons dans les aspirations du peuple Espagnol. Nous appelons chacun à devenir acteur de cette dynamique de changement. La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les européens, à nous de saisir cette opportunité.

Face à cette oligarchie politique qui détient tous les pouvoirs, revendiquons la convocation d'une Assemblée Constituante pour rappeler à nos gouvernants que le seul souverain, c'est le peuple !

Face à la poignée d'ultra riches qui parasitent notre société, exigeons une nouvelle répartition des richesses !

Nous appelons donc partout en France à l'organisation de rassemblements et d'occupations pacifiques des places publiques. C'est en nous réappropriant l'espace public que nous déciderons ensemble des revendications et des moyens d'action (culturels, artistiques, politiques et citoyens).

La seule limite à l'exploitation, c'est la résistance à l'exploitation !

Voté à l'unanimité par l'Assemblée Générale de Paris,
Place de la Bastille,
Dimanche 22 Mai 2010
http://reelledemocratie.com/

document au format PDF:

Source : liste AG-IdF, reçu le 24 mai 11h
Source: http://reelledemocratie.com/


1 2 3 4

Mouvent pour la démocratie maintenant !

Tous les jours sur les marches de l'Opéra à Bastille
(donc tout est en plein air et ouvert ... même les bagnoles jouent du claxon).

Chaque jour :

  • R-V logistique de 13h30 à 14h30 : venir prendre tracts et affiches à distribuer et coller.
  • Assemblées ou Commissions à 19h, chaque soir jusqu'à 22h00.
  • une crèche en plein air est installée aujourd'hui Mercredi 25 Mai.
  • Vendredi 27 Mai : concert, en plus, le soir !

De 200 à 500 personnes, selon les jours.

Très bonne ambiance : après les assemblées (et pendant) les gens discutent beaucoup entre eux, prennent des contacts, imaginent, etc.

Officiellement ça se termine à 22h mais il y en a beaucoup qui restent au moins jusqu'à 23h et parfois plus.

Pour l'instant, encore, la majorité est espagnole mais les frenchies viennent de plus en plus.

Conseil : venez faire toutes vos réunions, vos AGs à Bastille, la faire vivre constamment, dans les heures disponibles ! et avant le 3 juin (moment où, le soir, l'Opéra reprend ses représentations).

Ne restez plus dans vos groupes respectifs.

Le changement se passe là !

Source : http://mai19.justice-europe.org/spip.php?arti...


1 2 3 4

Manifeste du collectif espagnol : democracia real ya

Nous sommes des per­son­nes cou­ran­ts et ordi­nai­res. Nous sommes comme toi : des gens qui se lèvent tous les matins pour étudier, pour tra­vailler ou pour cher­cher un boulot, des gens qui ont famille et amis. Des gens qui tra­vaillent dur tous les jours pour vivre et donner un futur meilleur à celles et ceux qui les entou­rent.

Parmi nous, cer­tain-e-s se consi­dè­rent plus pro­gres­sis­tes, d'autres plus conser­va­teurs. Quelques un-e-s croyants, d'autres pas du tout. Quelques un-e-s ont des idéo­lo­gies très défi­nies, d'autres se consi­dè­rent apo­li­ti­ques. Mais nous sommes tous très préoc­cupé-e-s et indi­gné-es par la situa­tion poli­ti­que, économique et sociale autour de nous. Par la cor­rup­tion des poli­ti­ciens, entre­pre­neurs, ban­quiers, ... . Par le manque de défense des hommes et femmes de la rue.

Cette situa­tion nous fait du mal quo­ti­dien­ne­ment ; mais, tous ensem­ble, nous pou­vons la ren­ver­ser. Le moment est venu de nous mettre au tra­vail, le moment de bâtir entre tous une société meilleure. Dans ce but, nous sou­te­nons fer­me­ment les affir­ma­tions sui­van­tes :

  • L'égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement écologique durable, le bien-être et le bonheur des personnes doivent être les priorités de chaque société avancée.
  • des droits basiques doivent être garantis au sein de ces sociétés : le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l'éducation, à la participation, au libre développement personnel et le droit à la consommation des biens nécessaires pour une vie saine et heureuse.
  • Le fonctionnement actuel de notre système politique et gouvernemental ne répond pas à ces priorités et il devient un obstacle pour le progrès de l'humanité.
  • La démocratie part du peuple, par conséquent le gouvernement doit appartenir au peuple. Cependant, dans ce pays, la plupart de la classe politique ne nous écoute même pas. Ses fonctions devraient être de porter nos voix aux institutions, en facilitant la participation politique des citoyens grâce à des voies directes de démocratie et aussi, procurant le plus de bienfait possible à la majorité de la société, et pas celle de s'enrichir et de prospérer à nos dépens, en suivant les ordres des pouvoirs économiques et en s'accrochant au pouvoir grâce à une dictature partitocratique menée par les sigles inamovibles du PPSOE [1].
  • La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-uns crée inégalités, crispations et injustices, ce qui mène à la violence, que nous refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et antinaturel, coince le système social dans une spirale, qui se consomme par elle-même, enrichissant une minorité et le reste tombant dans la pauvreté. Jusqu'au malaise.
  • La volonté et le but du système est l'accumulation d'argent, tout en la plaçant au-dessus de l'efficience et le bien-être de la société ; gaspillant nos ressources, détruisant la planète, générant du chômage et des consommateurs malheureux.
  • Nous, citoyens, faisons parti de l'engrenage d'une machine destinée à enrichir cette minorité qui ne connait même pas nos besoins. Nous sommes anonymes, mais, sans nous, rien de cela n'existerait, car nous faisons bouger le monde.
  • Si, en tant que société nous apprenons à ne pas confier notre avenir à une abstraite rentabilité économique qui ne tourne jamais à notre avantage, nous pourrons effacer les abus et les manques que nous endurons tous. Nous avons besoin d'une révolution éthique. On a placé l'argent au-dessus de l'Etre Humain, alors qu'il faut le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, pas des produits du marché. Je ne suis pas que ce que j'achète, pourquoi je l'achète ou à qui je l'achète.

A la vue de cela, je suis indi­gné/e

Je crois que je peux le chan­ger.

Je crois que je peux aider.

Je sais que, tous ensem­ble, on le peut.

Sors avec nous. C'est ton droit.

http://www.rezocitoyen.fr/rezo.php?page=anonymous&id_syndic_artic…
https://www.facebook.com/event.php?eid=146556

Source : message reçu le 23 mai 16h

Lien : http://paris.demosphere.eu/rv/17423

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir