thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 10 décembre 2009 à 9h

2 parties : 1 2

Assemblée générale de ville: Saint-Denis

Tous en Grève Jeudi 10 décembre !

à 9h, Bourse du Travail de Saint-Denis

Conformément à l’appel voté en AG de grève du Mardi 24 novembre

Tous en Grève Jeudi 10 décembre !

Ils refusent de nous entendre, cassent l’école publique…

Prenons position TOUS ENSEMBLE !

Réunissons les états généraux de l’éducation !

AG de Ville à 9h, Bourse du Travail de Saint-Denis (11 rue Génin Métro : Saint-Denis Porte de Paris)

AG départementale à 18h, Bourse du travail de Montreuil (24 rue de Paris, Métro : Croix de Chavaux)

C’est en Assemblée Générale qu’on décide, qu’on échange...

document au format PDF:

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...


Tous en Grève Jeudi 10 décembre !

Réunissons les états généraux de l'éducation !

Ils refusent de nous entendre, cassent l’école publique…

Prenons position TOUS ENSEMBLE !

Sur la Formation initiale, ils suppriment notre année de formation, initiale rémunérée pour économiser 16 000 postes au Budget 2010. Bref, c’est l’apprentissage de notre métier qui est sacrifié sur l’autel de la RGPP ! Et que dire des futurs « masterisés », ayant échoué au concours, dont il est plus que probable de les voir recrutés comme vacataires ?

Sur les effectifs, l’Inspecteur d’Académie du 93, veut « récupérer » des postes dans le bassin 1 en augmentant le nombre d’élèves par classe dans les écoles des villes de l’Est du département. C’est déshabiller Paul (Les Lilas ? Montreuil ?) pour habiller Pierre (St-Denis, Stains). Non ! Il n’y aucune solution sans création de postes ! Laisser faire ça, c’est introduire la division entre collègues mais surtout c’est revenir sur les acquis de la grève victorieuse du printemps 1998. Les enseignants, en grève reconductible, avaient obtenu 3000 postes supplémentaires pour la Seine-Saint-Denis !

Sur les remplacements, la situation est d’autant plus intolérable (plus de 500 journées non-remplacées à St-Denis depuis Septembre !!!), que la liste complémentaire n’est toujours pas ouverte !!!! Et l’IA est capable de nous dire que le remplacement ne sera pas réglé par des créations de postes de remplaçants supplémentaires !!!! C’est Brazil !!!

Sur la lutte contre les difficultés scolaires, l’IA nous a répété qu’il refusait de revenir sur la sédentarisation des maîtres E, qui représente une véritable saignée de moyens RASED pour des élèves qui ont particulièrement besoin !!! Pour remédier aux difficultés des enfants de Seine-Saint-Denis, il reste, selon le rectorat, les AP, les stages de remise à niveau et….les personnels RASED qui ont survécu au plan social de 2009 !

Sur la précarité, les collègues CAE-CAV-EVS et les AVS ont acquis une expérience professionnelle dans les écoles. Pour de nombreuses équipes et élèves, ces collègues sont devenus des repères, des personnes-ressources et…on les « remercie » au bout de 24 ou de 36 mois ??? C’est ça les « contrats d’avenir » ? Après la précarité, le chômage !

Sur l’école en tant que lieu de transmission du savoir, mais aussi comme institution qui opère un réel tri social, la mise en place des nouveaux programmes et des nouvelles évaluations accentue la logique de sélection déjà bien présente. Et que dire du fichage généralisé des élèves de la maternelle à l’université (Base élèves, Sconet, APB, etc.) ?

Tous ces sujets nous concernent ! Pourtant,ni l’Inspection académique, ni le rectorat,ni le ministère ne nous consultent, ne nous prennent pas en compte. Nous ne sommes pour eux que des « exécutants » ! Ca suffit ! Il est temps de se faire entendre ! Réunissons-nous dans les villes le jeudi 1o décembre pour débattre et prendre position sur ces 6 thèmes :

  • Effectifs,
  • Formation Initiale,
  • Remplacements,
  • Lutte contre les difficultés scolaires,
  • Précarité,
  • Quelle école ? Ecole de l’égalité ou de la sélection et du fichage ?

Une fois, notre plate-forme rédigée, nous la ferons connaître publiquement. Si les « autorités » départementales, nationales, ne daignent pas nous entendre, nous nous mettrons en grève reconductible jusqu’à satisfaction de nos revendications.

Pour les AG de Grève dans les villes, se reporter au site de SUD éducation Créteil AG départementale à 18h, Bourse du travail de Montreuil (24 rue de Paris, Métro : Croix de Chavaux)

C’est en Assemblée Générale qu’on décide, qu’on échange...

PDF - 57.4 ko Etats Généraux 93

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...


Tous en grève le 10 décembre

Les réformes fusent de toutes parts, les postes continuent à être supprimés… Luc Châtel, dans la foulée de ses prédécesseurs, poursuit la casse systématique de l’Éducation Nationale, méprisant les travailleurs de l’éducation et les élèves.

Seul un mouvement large et durable est susceptible de faire reculer ce gouvernement agressif et sûr de lui.

Ce diagnostic établi, la question essentielle est de savoir comment le construire. Pour Sud Éducation Créteil, cette journée ne peut que s’inscrire dans un « plan de bataille » à moyen terme.

Le 10 décembre, Luc Châtel présentera son projet de réforme des lycées devant le Conseil Supérieur de l’Éducation ; celui-ci doit entrer en vigueur dès la rentrée 2010 !

Cependant la journée de grève du 10 décembre n’a de sens que si les collègues s’en servent pour débattre et toucher tous les travailleurs de l’éducation.

Ce n’est pas en se mobilisant uniquement dans une seule branche de l’éducation que l’on vaincra. Seule une perspective intercatégorielle peut faire reculer le gouvernement sur des questions transversales telles que les salaires ou la mastérisation.

Réunissons des Assemblées Générales pour y débattre et décider d’une plateforme revendicative. Nous proposons 6 thèmes sur lesquels les collègues pourront se prononcer et prendre position :

1. Les postes et les effectifs 4. La précarité 2. La lutte contre la difficulté scolaire 5. Les salaires 3. La mastérisation 6. Les remplacements

A l’issue des assemblées générales locales (de ville ou d’établissement), nous nous réunirons en AG des départements de l’académie de Créteil, avec des collègues mandatés pour faire la synthèse des revendications et déboucher sur une plateforme de lutte. Cette synthèse connue de la profession et du grand public, nous proposerons un mouvement de grève permettant de la faire aboutir.

Assemblée Générale à la bourse du travail de Montreuil

Jeudi 10 décembre à 18h 24 rue de Paris Métro Croix de Chavaux

document au format PDF:

Source : http://www.sudeduccreteil.org/spip.php?articl...

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/10408

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir