thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 1er juin 2010 à 18h

3 parties : 1 2 3

Attention: ceci est la manifestation (passée) du mardi 1er juin.

Les prochaines manifestations sont:
jeudi 3 juin: suivre ce lien
samedi 5 juin: suivre ce lien


1 2 3

La colère s'est exprimée partout en France : nouvelle manifestation demain mardi

Nous n'avons pas encore tous les compte-rendus des nombreuses manifestations qui se sont déroulées dans toute la France. Lille annonce ainsi 1500 manifestants qui se sont répandus dans toute la ville. Dans la capitale, les Champs Elysées ont été complètement bloqués pendant des heures.

Malgré les jets de lacrymogène de la police aux ordres d'un gouvernement qui protège les criminels plutôt que ses citoyens, les manifestants parisiens ont refusé de rester parqués dans un petit périmètre à la sortie du métro Franklin Roosevelt.

Plus de 3000 personnes ont occupé pendant des heures les Champs Elysées, ainsi que la portion de l'avenue Matignon menant à l'ambassade d'Israël, longuement conspuée aux cris de "Fermez l'ambassade des assassins israéliens !"

La colère et l'indignation ne sont pas éphémères. C'est pourquoi nous manifesterons à nouveau demain contre la collaboration de notre gouvernement avec le terrorisme d'Etat israélien. Une collaboration qui a permis et encouragé les nouveaux massacres de civils israéliens.

A Kouchner, notre grand spécialiste de l'humanitaire, qui a laissé assassiner des participants à une mission humanitaire, et qui se dit ensuite "très choqué", nous avons des comptes à demander.

Nous voulons savoir jusqu'à quand la France va bafouer ses propres engagements de faire respecter les conventions de Genève, les résolutions de l'ONU et les droits de l'Homme ? Un carnage annoncé par avance par les criminels, dans les eaux internationales : pourquoi aucun de nos dirigeants n'a levé le petit doigt ? Sans doute estimaient-ils tous Israël incapable de mettre ses promesses à exécution et de se livrer à un massacre de civils pour la enième fois ?

Et maintenant, qu'attendent-il pour exiger la libération de tous les otages internationaux et palestiniens ? Et pour exiger la levée du blocus de Gaza ?

Chacun sait qu'il suffirait que la France suspende sa collaboration militaire, commerciale ou culturelle avec l'occupant israélien pour que ce dernier cesse de se croire tout permis.

Qu'attend-on ? Qu'est qui les empêche de le faire ?

C'est ce que nous comptons demander demain, lors de notre présence devant le ministère des affaires étrangères.

RENDEZ-VOUS CE MARDI 1ER JUIN A 18 H DEVANT LE QUAI D'ORSAY (M° INVALIDES)

CAPJPO-EuroPalestine

Source : http://www.europalestine.com/spip.php?article...


1 2 3

Plus que jamais nous continuons ! - CCIPPP

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/13411

Un État criminel et voyou

publié le mardi 1er juin 2010.

La solidarité avec la lutte du peuple palestinien devient le symbole d'une bataille contre la barbarie, contre la loi de la jungle que pratique Israël. [...] A nos camarades de la Flottille morts pour la liberté de Gaza, et pour soutenir la Palestine, à nos camarades blessés, à ceux et celles d'entre eux emprisonnés dans ce camp construit à la hâte à Eshdod : plus que jamais, nous continuons !

La coordination nationale de la CCIPPP

Un État criminel et voyou

Ce ne sont pas des mots de colère face au nouveau crime israélien. Pas uniquement, même si la colère est totalement justifiée. Mais ce sont les adjectifs qui caractérisent cet Etat. Israël n'arrive à vivre que par le crime : du crime originel de la Naqba, aux expropriations ininterrompues des terres, aux expulsions des palestiniens, aux massacres qui, chacun, porte un nom. Cette fois, la tuerie s'est produite dans les eaux internationales, visant des militants de 40 pays, dont des américains et des européens.

C'est un Etat raciste en plus : le plan israélien avait prévu d'attaquer avec une particulière violence le navire turc, et de tirer en plein sur ses voyageurs ! Ce sont finalement des sous-hommes puisque essentiellement des Turcs ! Exactement comme le sont les Palestiniens ou les libanais aux yeux d'Israël.

D'ailleurs, la justification israélienne de l'attaque est bien éloquente : ce ne sont pas des pacifiques, mais des soutiens à une organisation terroriste (le Hamas) !! Il est donc légitime de les traiter de la sorte.

Deuxième argument qui dit long sur le mode de pensée israélien : ils ont résisté à l'assaut !!Avec des bâtons, c'est vrai, mais les israéliens supposent que tout le monde doit se soumettre à leurs ordres.

Cependant, 3 points s'imposent aujourd'hui comme des évidences :

  • La Turquie est désormais, et pour la première fois, partie prenante du conflit ! il est intéressant de comprendre le calcul israélien qui a mené à cette situation.
  • La conduite politique de la communauté internationale a l'égard d'Israël est stérile et contreproductive. Soustraire Israël à toute obligation d'appliquer les résolutions des Nations unies, l'Inviter a devenir membre de l' OCDE, destiner le rapport Goldstone aux oubliettes, essayer d'élever le degré de coopération entre l'UE et Israël, désigner une promenade a Paris au nom de Ben Gourion…Tout ceci protège les agissements israéliens , et les encourage.
  • La solidarité avec la lutte du peuple palestinien devient le symbole d'une bataille contre la barbarie, contre la loi de la jungle que pratique Israël.

Il est possible qu'Israël ait voulu, via son acte criminel de ce lundi 31 mai, intimider les militants internationaux et les dissuader de continuer à organiser ces initiatives. Il est par contre certain que son image a pris un nouveau coup. Face à la campagne BDS, Israël criait que c'était une tentative pour la « délégitimer » !

En fait, Israël veut être totalement libre : libre de tuer comme il l'entend, de nier l'existence du peuple palestinien comme il l'entend, ou de nier son humanité en en disposant comme bon lui semble.

Après l'attaque criminelle sur Gaza l'an dernier, nous avions dit que nous n'oublierons pas. Depuis, nous avions travaillé pour lancer la campagne BDS France, avions participé à la Marche de la liberté pour Gaza qui a été bloqué au Caire, avions continué à envoyer des missions en Palestine, et enfin avions participé à la Flottille.

A nos camarades de la Flottille morts pour la liberté de Gaza, et pour soutenir la Palestine, à nos camarades blessés, à ceux et celles d'entre eux emprisonnés dans ce camp construit à la hâte à Eshdod : plus que jamais, nous continuons !

La coordination nationale de la CCIPP


Communiqué de presse

EXCLUSIF : Dernières nouvelles des français de la flottille pour Gaza

31 mai 2010 - 23h

Le quai d'Orsay annonce dans un télex ce soir que 6 des 7 français ont été identifiés. L'un d'eux serait expulsé demain vers la France. Nous n'avons pas de nouvelles de Thomas Sommer-Houdeville.

De nombreux avocats israéliens, juifs et arabes, ont essayé de se rendre dans le centre de détention spécialement construit à Ashdod pour apporter une assistance aux pacifistes emprisonnés. Ils en ont été empêchés.

La cour suprême israélienne a été saisie et a autorisé les avocats à accéder aux détenus à partir de demain midi.

Un point presse apportera plus d'information demain mardi 1er juin à 11h au CICP, 21ter rue Voltaire, 75011 Paris (Métro Rue des Boulets, ligne 9).


Communiqué du collectif national pour une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens

31 mai 2010 à 23h / Pour diffusion immédiate

Colère et indignation face à l'attaque meurtrière d'Israël

contre la flottille de la liberté

La marine israélienne a commis un acte de piraterie. Les 6 bateaux de la flottille de la liberté ont été attaqués par la marine israélienne dans la nuit de dimanche à lundi. Le bilan s'élève déjà à 19 morts et des dizaines de blessés. Les plus de 700 passagers sont maintenant emprisonnés en Israël.

L'attaque meurtrière israélienne a choqué le monde. De très fortes mobilisations ont marqué la journée partout dans le monde. En Europe, il y a eu des rassemblements dans la plupart des capitales européennes : 4000 personnes à Athènes, 5000 à Stockholm, 5000 à Paris, 2000 à Dublin, 10 000 à Istanbul...

En France les mobilisations touchaient plus de 39 villes. En Italie, plus de 22. En Palestine, un deuil national de 3 jours a été décrété, et un rassemblement de solidarité s'est tenu à Gaza. En Israël des rassemblements ont eu lieu à Tel Aviv, Jérusalem et Ashdod. Il y a eu aussi des manifestations en Egypte, Jordanie et jusqu'en Australie.

Amnesty International exige une enquête crédible et indépendante sur les meurtres commis par l'armée israélienne. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon exige lui aussi une enquête immédiate.

Le gouvernement turc a rappelé son ambassadeur en Israël. L'Espagne, la France, la Grèce, la Suède, l'Irlande, le Danemark, l'Autriche, la Norvège, et l'Égypte ont convoqué les ambassadeurs d'Israël pour des explications.

Un point presse apportera plus d'information demain mardi 1er juin à 11h au CICP, 21ter rue Voltaire, 75011 Paris (Métro Rue des Boulets, ligne 9).

Vidéo du rassemblement à Paris, lundi 31 mai :

http://www.dailymotion.com/video/xdidgo_manifestation-de-soutien-a-la-floti_news

Source : communiqué ccippp, reçu le 1 juin 09h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir