thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 3 novembre 2010 à 18h

Adresse à tous les travailleurs et travailleuses retraités, salariés, chômeurs, rsistes, lycéens, étudiants, sans-papiers...

Par des travailleurs et précaires de l'AG interpro de la Gare de l'Est et de l'AG interpro IdF Le 19 octobre, nous avons encore été des millions à manifester. Et malgré un mouvement de grève reconductible dans certains secteurs (raffinerie, transports, éducation, lycées, facs...) et des blocages, le gouvernement ne recule toujours pas. La stratégie de l'intersyndicale de ne pas s'appuyer sur les secteurs en grève pour étendre ce mouvement est un échec pour tous les travailleurs. Au lieu de cela, l'intersyndicale se contente d'appeler à deux nouvelles kermesses les 28 octobre et 6 novembre, et n'hésitera pas à laisser démarrer de nouveaux secteurs en grève reconductible les uns après les autres pour essayer de nous décourager, de nous épuiser, afin d'éviter l'émergence d'un mouvement de masse. Pour étendre la mobilisation et rompre l'isolement des secteurs grèvistes, des assemblées de lutte doivent s'organiser localement partout et se coordonner. C'est à nous de décider des revendications et des moyens d'actions et à personne d'autre. Vous qui êtes dans les AG interpros, vous qui participez à des comités de quartier, vous qui n'êtes pas encore dans un collectif mais qui êtes concernés, vous qui souhaitez que ces luttes dispersées s'agrègent et se renforcent. Réunissons nous AG interpros d'Île de France :

AG interpro Samedi 30 octobre à 14h à la CIP, 14 quai de Charente
(Métro : Corentin Cariou, ligne 7) La CIP organise ensuite une « cantine de lutte » à 19h.


Et prochaines AG interpro :

  • Le mercredi 03 novembre à 18h &
  • Le samedi 06 novembre de 10h à 13h

A la Bourse du travail Métro République

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/14755
Source : liste AG-IdF, reçu le 30 octobre 13h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir