Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 22 novembre 2010 à 19h30

Conférence-débat sur les assassinats politiques aux Philippines

En présence de :

  • Concepción Empeño, membre de Desaparecedos (une organisation de proches de « disparus »), dont la fille, Karen, une étudiante de l'Université des Philippines a disparu en 2006
  • Dan, militant philippin, réfugié politique aux Pays-Bas
  • Gwenola Ricordeau, porte parole de Karapatan-France (ONG philippine de défense des droits humains), sociologue

Le film "Lost in a shadow war" (25 min.), une enquête menée par un journaliste britannique sur la lutte de la guérilla communiste et la répression politique, sera projeté.

Cette conférence-débat s'inscrit dans le cadre d'une campagne internationale de solidarité avec les victimes de la répression politique aux Philippines. En effet, depuis que Gloria Macapagal-Arroyo a pris le pouvoir aux Philippines en 2001, les organisations de défense des droits humains ont dénombré plus d'un millier d'exécutions extrajudiciaires de militants et militantes sociaux et politiques. Ces crimes demeurent largement impunis, tout cela sous le regard complice de l'impérialisme US qui s'avère le principal soutien du régime actuel. Un exemple emblématique de la manière dont les populations civiles sont visées est l'arrestation, le 6 février dernier, de 43 personnels médicaux dans la ville de Morong. Les militaires ont accusé les "43 de Morong" d'être des membres de la NPA (Nouvelle Armée Populaire) s'entrainant à la préparation d'explosifs. Les « 43 de Morong » sont toujours incarcéré-e-s et attendent encore leur jugement…

Source : http://solidaritesphilippines.wordpress.com/2
Source : message reçu le 9 novembre 00h

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/14922

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir