thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 20 janvier 2011 à 9h30

3 parties : 1 2 3

Journée nationale de grève pour un plan de titularisation

  • 9h30 : AG à la bourse du travail de St Denis
  • Manifestation à Paris à définir, à l'appel des organisations syndicales de la Fonction Publique CGT, FSU et Solidaires.

Source : http://www.cgteduccreteil.org/


Précarité dans la fonction publique : stop !

La précarité dans la Fonction publique s'étend : une progression de 3,8 % des agents non-titulaires a été constatée depuis 2008.

14 % d'agents non-titulaires travaillent dans la Fonction publique hospitalière et 21 % dans la Fonction publique d'Etat, avec de grandes disparités d'un ministère à l'autre (jusqu'à 40 % dans l'Education et la Recherche, 45 % dans la Culture, la jeunesse et les sports).

La Fonction publique territoriale compte, quant à elle, 26 % d'agents non titulaires auxquels s'ajoutent 5 % de contrats aidés. A La Réunion, près de 75 % des agents ne sont pas titulaires !

La Fonction Publique a besoin d'emplois pérennes pour satisfaire les besoins permanents de la société : il faut créer des postes pour titulariser les non-titulaires et garantir la continuité du service public. Or, selon le rapport des bilans sociaux présenté au conseil Supérieur de l'Etat, en août 2010, pour la première fois depuis 1980, le nombre total des salariés des 3 fonctions publiques n'a pas augmenté.

La bataille contre la précarité est une bataille pour l'emploi, le service public et les conditions de vie des agents !

Prochaine étape dans la mobilisation : 20 janvier 2011 objectif : titularisation des non-titulaires, defense du statut et des services publics

Source : http://www.cgtparis.fr/ACTU_MISE_A_JOUR.htm


1 2 3

Après cette première journée contre la précarité,

on continue en janvier !

La journée d'information et de mobilisation pour un plan de titularisation dans la Fonction Publique du jeudi 9 décembre 2010 a été un succès, permettant la tenue de réunions sur les lieux de travail, des actions en direction de la population, des élu-e-s et des médias…

Le rassemblement au Trocadéro à Paris a rassemblé 250 personnes venues témoigner de leur situation devenue inacceptable. La CGT, la FSU et Solidaires appellent déjà à une nouvelle mobilisation, plus importante, autour du 20 janvier 2011, alors que les négociations devraient avoir commencé.

Pour la CGT-Educ'action, 4 axes revendicatifs sont incontournables :

Mettre en œuvre une loi de titularisation, seule à même d'apporter des réponses statutaires et collectives.

Dans l'Éducation nationale, la CGT revendique une titularisation sans condition de concours ni de nationalité et avec une formation adaptée.

Arrêter le recrutement de non-titulaires pour des missions pérennes de service public.

Améliorer les conditions de reclassement des non titulaires au moment de leur titularisation.

Renforcer dans l'immédiat les droits sociaux des agents non titulaires, la reconnaissance de leurs qualifications, la cohérence de gestion, une grille de salaire alignée sur celle des titulaires. Cela passe aussi par un élargissement des compétences des CCP.

Source : http://cgt.educaction94.free.fr/spip.php?arti...


1 2 3

Rentrée 2011 : 16 000 suppressions d'emplois sur toute la France,
571 suppressions d'emplois pour la seule académie de Créteil

STOP à la dégradation de nos condition de travail !

Classes de plus en plus chargées, absence chronique de moyens de remplacement, mise en place d'évaluations lourdes, imposées et sans intérêt pédagogique (évaluations dans le primaire, évaluations du socle commun de connaissances au collège, mise en place de Contrôles en Cours de Formation trop nombreux et irréalisables en Bac pro 3 ans), manque de moyens pour la vie scolaire,…

Face a cela la CGT educ'action revendique :

  • le développement des dédoublements et la réduction des effectifs par classe,
  • une revalorisation immédiate de plus de 300€ (70 points d'indice) pour tous,
  • du temps de concertation inclus dans nos heures de service
  • des personnels volontaires affectés aux missions de remplacement.

AEd en contrat d'un an, contractuels au chômage en juillet-août et sans perspectives réelles de titularisation, AVS sans aucune perspective. Le CDI n'est pas une assurance contre le licenciement. Les contrats précaires se multiplient aujourd'hui dans l'Éducation nationale (CDD, contrats aidés…) et touchent tous les personnels (enseignants, agents, assistants d'éducation, EVS…).

Face a cela la CGT educ'action revendique :

  • la titularisation sans condition de concours ni de nationalité mais avec une formation,
  • la création d'un « statut » d'étudiant surveillant avec le retour à un recrutement académique et prise en compte de critères sociaux.

16 000 suppressions d'emplois sur toute la France à la rentrée 2011, 571 pour l'académie de Créteil (120 dans le 1er degré, 426 dans le 2nd degré et 25 dans les services administratifs), alors que le nombre d'élèves est en augmentation !

Face a cela la CGT educ'action revendique :

  • un collectif budgétaire qui permette le rétablissement des emplois supprimés et la création des postes nécessaires,
  • des moyens pour pouvoir travailler dans tous les établissements (écoles, collèges, LGT, LP) et en particulier des postes statutaires à temps plein et en continu de personnels d'encadrement, d'éducation ...permettant l'accueil des élèves dans des conditions dignes (CPE, surveillants, COP, infirmières, médecins scolaires, agents, éducateurs…).

Généralisation du bac pro 3 ans, réforme de la seconde générale, réforme de la filière technologique, réforme du Brevet des collèges, réforme de la formation des maîtres : autant de réformes n'ayant pour seul objectif que de faire des économies ! Les conditions dans lesquelles se déroulent l'intégration professionnelle des stagiaires est emblématique de ce mépris des enseignants, des élèves et des missions de l'école publique.

Face a cela la CGT educ'action revendique :

  • le retrait des réformes des 3 voies du lycée,
  • une vraie réforme des lycées sans économie de moyens permettant la réussite de tous les élèves : la CGT-Educ'action propose la mise en place d'un cycle de détermination 3ème-2nde des 3 voies du lycée,
  • la mise en place d'une vraie réflexion pédagogique à l'inverse de ce qui se fait aujourd'hui où annualisation et autonomie sont utilisées comme instruments de dérégulation qui mettent les personnels et les établissements en concurrence,
  • l'abandon des réforme dans le 1er degré, la prise en compte des difficultés avec des moyens spécifiques donnés (RASED…),
  • l'abandon de la masterisation et la mise en place d'une vraie formation de 2 ans comme fonctionnaires stagiaires avec un concours après la licence.

Jeudi 13 janvier 2011 : 14h00 :

rassemblement devant le Rectorat de Créteil à l'occasion du Comité Technique Paritaire Académique (CTPA) pour que les établissements viennent porter leurs revendications. Un préavis de grève est déposé. Nous vous appelons à vous réunir au préalable (AGs, heures syndicales…) afin de faire le point sur la situation dans votre établissement.

Jeudi 20 janvier 2011 : Journée nationale de grève pour un plan de titularisation

9h30 : AG à la bourse du travail de St Denis

Manifestation à Paris à définir, à l'appel des organisations syndicales de la Fonction Publique CGT, FSU et Solidaires.

Samedi 22 janvier 2011 : Manifestation contre les suppressions d'emplois

Lieu et horaire à venir

à l'appel du collectif « un pays, une école, notre avenir » (CGT, FSU, CFDT, SUD, UNSA, FAEN, UNEF, UNL, FIDL et des associations pédagogiques).

Source : http://cgt.educaction94.free.fr/spip.php?arti...

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/15513

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir