thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 15 mars 2011 à 19h

2 parties : 1 2

Les fondements de la culture de la paix

Dans le cadre de l'université populaire de Saint-Denis ( Dionyversité )
Thème du cycle: La culture de la paix
Mode d'emploi de la Dionyversité

La remise en cause par les biologistes réunis à Séville en 1986 des thèses qui justifiaient la nature violente de l'Homme est un élément fondateur de la culture de la paix. Ils déclarèrent que « la même espèce qui a inventé la guerre, est également capable d'inventer la paix ». Forte de ces appuis scientifiques et profitant de la fin de la guerre froide, l'UNESCO adopta dans sa stratégie le concept de « Culture de la Paix ». A la demande de l'UNESCO et des Prix Nobel de la Paix, l'ONU déclara la Décennie 2001 - 2010 « Décennie pour la promotion d'une Culture de la Paix et de la Non-Violence au profit des enfants du monde » et adopta un programme* d'actions à mettre en œuvre.

Source : http://www.dionyversite.org/cycle_11-03-A.htm...


La culture de la paix

cycle de la Dionyversité - université populaire de Saint-Denis

Par Joël Frison, membre du bureau national du Mouvement de la Paix.

Cette organisation est née en 1948, pour s'opposer aux guerres, à l'arme nucléaire et soutenir une forme de relations internationales fondées sur la justice, la démocratie et la coopération entre les peuples.

Depuis, le Mouvement de la Paix agit pour le désarmement, en particulier nucléaire, mais aussi contre la production et les transferts d'armements, et pour la réduction des budgets militaires.

document au format PDF:


Mardi 8 Mars 19h00 - La contestation de la culture de la guerre

Pendant des siècles la guerre a été considérée comme une fatalité, avec cependant des philosophes et des historiens, isolés, très critiques à son sujet. A partir du milieu du 19ème siècle, les progrès de la technologie militaire amplifièrent les horreurs de la guerre au point de faire naître une réflexion collective débouchant sur une action structurée et militante de luttes contre la guerre. L'apparition d'une nouvelle arme, la bombe atomique, relança l'action pacifiste, car elle fit prendre conscience que l'Homme est désormais en mesure de faire disparaître toute vie sur la Terre.


Mardi 15 Mars 19h00 - Les fondements de la culture de la paix

La remise en cause par les biologistes réunis à Séville en 1986 des thèses qui justifiaient la nature violente de l'Homme est un élément fondateur de la culture de la paix. Ils déclarèrent que « la même espèce qui a inventé la guerre, est également capable d'inventer la paix ». Forte de ces appuis scientifiques et profitant de la fin de la guerre froide, l'UNESCO adopta dans sa stratégie le concept de « Culture de la Paix ». A la demande de l'UNESCO et des Prix Nobel de la Paix, l'ONU déclara la Décennie 2001 - 2010 « Décennie pour la promotion d'une Culture de la Paix et de la Non-Violence au profit des enfants du monde » et adopta un programme* d'actions à mettre en œuvre.


Mardi 22 Mars 19h00 - La culture de la paix par l'éducation, le développement, les droits humains

« Renforcer une culture de la paix par l'éducation en encourageant l'éducation pour tous, notamment pour les filles ; en révisant les programmes d'enseignement afin de promouvoir les valeurs, les attitudes et les comportements inhérents à une culture de la paix ;

Promouvoir le développement économique et social durable en ayant pour objectif l'éradication de la pauvreté ; en s'attachant aux besoins particuliers des enfants et des femmes ;

Promouvoir le respect de tous les droits de l'Homme … Assurer l'égalité entre hommes et femmes… en encourageant l'égalité dans la prise de décisions économiques, sociales et politiques »

(extraits du programme d'actions adopté par l'ONU)


Mardi 29 Mars 19h00 - La culture de la paix par la démocratie, la tolérance, le désarmement

« Favoriser la participation démocratique en formant des citoyens responsables ;

Développer la compréhension, la tolérance et la solidarité en favorisant un dialogue entre les civilisations; des actions en faveur des groupes vulnérables, des migrants, des réfugiés ;

Soutenir la communication participative et la libre circulation de l'information et des connaissances par des actions telles que le soutien aux médias indépendants .

Promouvoir la paix et la sécurité internationales par des actions telles que la promotion d'un désarmement général et complet ; une meilleure participation des femmes à la prévention et au règlement des conflits… »

(extraits du programme d'actions adopté par l'ONU)

Source : http://www.dionyversite.org/cycle_11-03-A.htm...
Source : http://www.monde-libertaire.fr/tous-les-evene...

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/16377

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir