Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 13 décembre 2011 à 19h

Contradictions des politiques migratoires
et grèves de travailleurs sans papiers : 2006-2010.

Première rencontre débat du cycle : De l'administration coloniale aux politiques migratoires iniques.

Les cours de la Dionyversité, l'université populaire de Saint-Denis.

Le 15 avril 2008, trois cents travailleurs sans papiers se mettent en grève et occupent leurs entreprises, en région parisienne. Ils seront bientôt des milliers.
Ce mouvement est inédit : il lie un mode d'action traditionnel du mouvement ouvrier, une grève avec occupation des lieux de travail, à la revendication centrale de la lutte des sans-papiers, la régularisation.
Ces grèves ont révélé que des pans entiers de l'économie (construction, nettoyage, restauration, confection, aide à la personne...), des petites aux grandes entreprises, du traiteur du coin aux familiers du pouvoir, de l'intérim aux ministères, reposent sur le recours à une main-d'œuvre qui, privée de titre de séjour, devient la proie et l'instrument du dumping social.
En contestant cette situation, des milliers de grévistes sans papiers ont pointé les contradictions de la politique de l'« immigration choisie » promue par Nicolas Sarkozy.

Présentation de Pierre Barron, Nicolas Jounin et Lucie Tourette, enseignants-chercheurs à Paris 8 et au laboratoire CRESPPA.

Bourse du Travail de Saint-Denis, 9-11, rue Genin, Métro ligne 13, Porte-de-Paris, ou RER D. Entrée libre.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/19416
Source : message reçu des organisateurs le 2 décembre 22h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir