thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 16 juin 2012 à 14h

2 parties : 1 2

Marche commémorative " 5 ans déjà "

Mort de Lamine Dieng

Vérité et Justice pour Lamine Dieng étouffé par des policiers dans un fourgon le 17 juin 2007;

5 ans après, la famille attend toujours la fin de l'instruction.

Les expertises médicales ont relevé 10 hématomes sur le visage et 20 sur le reste du corps de Lamine. À ce jour, les 8 policiers sont toujours en fonction.

Homicide involontaire ? Lamine, seul et non armé, a été plié et écrasé par 300 kg durant 30 minutes. Qui peut survivre à cette torture ?

Nul ne peut imaginer la souffrance endurée par Lamine. Nous n'oublierons jamais.

Ce crime monstrueux doit être jugé et condamné.
La mobilisation ne cédera pas.

Stop à l'impunité accordée aux policiers criminels !
Non au permis de tuer !

Ensemble défendons les droits humains.

Hommages à Lamine sur :

http://coucxx.skyrock.com
http://generationslive.fr/lamine-dieng
http://facebook.com/collectif.laminedieng
http://myspace.com/coucxx_laminedieng_25ans

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/21504
Source : http://coucxx.skyrock.com/
Source : message reçu le 28 mai 18h
Source : message reçu le 29 avril 23h


Vérité et justice pour les victimes de crimes policiers et leurs familles.

Communique Vies Volées - Collectif de familles victimes de crimes policiers

Des personnes sont tuées et leurs familles sont humiliées.

Depuis 2 ans, un collectif de familles victimes de crimes policiers commémore chaque année à la même période (19 mars 2011, 24 Mars 2012) toutes les personnes tuées par la police afin de leur rendre hommage et de rappeler les circonstances de leurs morts. Nous condamnons l'impunité qui est accordée aux policiers et aux gendarmes par la justice. Nous dénonçons le traitement humiliant des victimes et de leurs familles qui sont contraintes de se battre pour obtenir « réparation » : Vérité et Justice.

Les affaires sont classées sans suite, la mémoire des victimes est salie et les fonctionnaires ne sont pas inquiétés.

Lorsqu'une personne meurt entre les mains de policiers, la présomption d'innocence leur est automatiquement accordée et les médias relayent leur version des faits, version qui s'avère 9 cas sur 10 en contradiction avec les expertises. Malgré les preuves accablantes et les témoignages contre eux, les syndicats de police exercent des pressions afin que leur culpabilité ne soit jamais reconnue. Dans le peu de cas où ils sont jugés ou condamnés, les fonctionnaires protestent et s'insurgent… Tandis que la justice instruit durant des années, maintenant les familles dans une souffrance continue, pour aboutir à des chefs d'inculpations mineurs et des sanctions minimes par clémence.

Là où nous réclamons l'égalité et le droit à la justice, les policiers réclament encore plus d'immunité.

Revendications des familles de vies volées :

  • La reconnaissance publique et juridique des crimes policiers
  • La reconnaissance et la mémoire des victimes
  • Le jugement impartial des crimes commis par des policiers
  • Le retrait des pratiques policières meurtrières
  • La pose d'une plaque commémorative pour chaque victime sur le lieu du crime ou un espace public choisi par les familles.

Rendez-vous à venir :

http://atouteslesvictimes.samizdat.net

2012: Déjà 4 morts ( connus) :

  • 21 Avril 2012 : Amine Bentounsi tué de plusieurs balles dans le dos à Noisy-le-Sec.
  • 27 Mars 2012 :Lyon- un homme, âgé de 39 ans, est mort des suites de ses blessures, il serait « tombé » d'une voiture de police.
  • 11 Mars 2012 : Ivry-Ahamadou Maréga, 17 ansmort à la suite d'une poursuite par la police.
  • 11 janvier 2012 : Abdel25 ans meurt à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) d'une crise cardiaque lors d'un contrôle.
  • 10 janvier 2012 : Clermont Ferrand-Wissam El-Yamni, 30 ans,battu par la police, il tombe dans le comaet succombera de ses blessures 10 jours plus tard. La famille attend toujours une contre-expertise d'autopsie. Le corps n'a donc toujours pas pu être inhumé.

Ce « recensement » a pu être établi « grâce » à la « médiatisation » de certaines affaires. Tout est donc vérifiable.
Par contre il doit manquer des victimes, des faits, des témoignages. Comment les médias pourraient tout révéler ?
Pour ce genre d'histoires, la plupart des médias se renseignent auprès de la police donc les informations donnés ne sont pas forcément très impartiale… sans compter les nombreux blessées et humiliés, ceux qui se sont habitués aux brimades de la police ou les cas isolés qui ne parlent pas ou qui ne trouvent pas d'échos…

N'hésitez pas à nous contacter pour nous signaler un oubli, une erreur (toutes nos excuses si c'est le cas) ou pour faire un témoignage.
Et pour nous aider à établir un recensement des blessés.
Nous sommes aussi à la recherche de photos des victimes afin de leur rendre hommage publiquement
( Par exemple : montage vidéo, panneau pour les manifestations etc. )
contact : viesvoexlees@gmail.fexr
lalibrexelucha@gmailex.fr

Contactez-nous et rejoignez le Collectif des familles :

Mail : viesvoexlees.france@exgmail.com

http://atouteslesvictimes.samizdat.net

Source : message reçu le 6 juin 12h
Source : http://atouteslesvictimes.samizdat.net/?p=932
Source : liste de diffusion infozone, reçu le 18 mai 10h
Source : http://critiqueshh.canalblog.com/archives/201...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir