thème : économie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 27 novembre 2012 à 19h

Rencontres débats de novembre de la Dionyversité

Vers une transformation sociale et politique ? Mais au fait, laquelle ?

Dionyversité : l'Université populaire de Saint-Denis.

Confiance en l'avenir en berne, mécontentement social grandissant, fatalismes et révoltes s'entremêlent, débat confus avec les vraies fausses analyses, les fausses bonnes idées, les discours pertinents, et si on faisait le point !

Peut-on caractériser ce que d'aucuns appellent la crise ? Y-a-t-il une stratégie pour en sortir ?Y-a-t-il intérêt à en rester aux catalogues programmatiques des partis ou est-il important d'avoir un débat sur le modèle politique ? Y-a-t-il un modèle alternatif ? Peut-on l'expliciter ? Et pour cela, réformisme ou révolution ? Ou dit autrement, y-a-t-il une place pour le réformisme ou pas ?

Mardi 6 Novembre : Néolibéralisme et crise de la dette

Le système est en crise. Mais de quoi s'agit-il ? Y-a-t-il une crise ou plusieurs ? Y-a-t-il une spécificité historique à cette situation ou non ? Où nous mène la politique des dirigeants du monde en général et surtout des dirigeants européens ? Y-a-t-il un néolibéralisme ou plusieurs ? Les opposants à cette politique sont-ils à la hauteur des enjeux ? Création et politique monétaires, politique budgétaire, bonnes et mauvaises dettes, où sont les enjeux ? Comment se mesure la lutte des classes sur le plan économique? Dans quel phase du capitalisme est-on ? Le capitalisme est-il néanmoins la fin de l'histoire ? Faut-il accepter les simplifications abusives ou clarifier le complexe ? Le conférencier présentera les analyses du livre dont il est co-auteur.

avec Bernard Teper

Mardi 13 Novembre : Pour une évolution révolutionnaire

Pour ceux qui veulent travailler à une transformation sociale et politique, doit-on accepter la phrase de la chanson « Du passé , faisons table rase... » ? Comment se sont effectués les transformations sociales et politiques passées ? Nous prendrons par exemple le cas de la Révolution française. A la lumière de l'histoire, y-a-t-il une stratégie pour la transformation sociale et politique ? Doit-on continuer le mal français qui ne discute que des lignes politiques en négligeant le débat stratégique ? Ou dit autrement, peut-on séparer le débat du bout du chemin du chemin lui-même ? Y-a-t-il une stratégie propre au combat pour une République sociale ? Comment articuler les politiques de temps courts et les politiques de temps long ? Doit-on travailler à la globalisation des combats ou y-a-t-il une préminence surplombante qui surdétermine toute transformation ?

avec Bernard Teper

Mardi 20 Novembre : Dégager la sphère de constitution des libertés(école, protection sociale et services publics) de la loi du marché

Pour ceux qui s'opposent aux politiques néolibérales , une condition nécessaire quoique non suffisante est de contrer la privatisation des profits et la socialisation des pertes dans ce qui permet de passer des libertés formelles aux libertés réelles.

Le modèle politique de la République sociale est l'une des réponses. Comment se caractérise ce modèle politique ? Pourquoi et comment, le modèle politique de la République sociale compte-t-il pour faire fonctionner la sphère de constitution des libertés hors de la loi du marché ? Pourquoi est-ce indipensable ?

avec Bernard Teper

Mardi 27 novembre : La démocratie enfin?

La démocratie politique s'est d'abord développée puis actuellement est en recul lent de puis 1957 puis s'est accéléré depuis les années 80. La démocratie sociale s'est développée grâce au programme du Conseil national de la résistance mais est en recul constant depuis 1967. Pour la grande majorité des salariés, la démocratie s'arrête aux portes de l'entreprise. Que pensez des expériences coopératives et mutualistes ou encore des entreprises associatives ou encore de la participation ? Est-ce naturel que le lieu de la création de richesse soit dépourvu de processus démocratique ? Est-ce que le système représentatif ou délégataire est suffisant ? Doit-on aller plus loin et promouvoir la démocratie partout ? Qu'est qui diffère entre ces deux modes d'élection ? Est-il crédible que des organisations prônent la démocratie pour la société sans l'appliquer préalablement dans leurs organisations ?

avec Bernard Teper

Université Populaire de St Denis

Web : http://www.dionyversite.org/

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/23306
Source : message reçu le 25 octobre 23h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir