thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 23 avril 2015 à 18h

Reunion du comité interpro nord-est parisien

Attention : c'est 3 rue du château d'eau et pas à l'annexe rue Turbigo

Licenciements, suppressions de postes, baisse des salaires et des retraites, casse de la secu, chomage de masse… public comme prive, cdi ou precaires, avec ou sans emploi, avec ou sans papiers, tous ensemble contre les capitalistes et leurs gouvernements !
Personne ne peut lutter, decider et gagner a notre place !
Unifions nos luttes en une lutte de classe

Jusqu'au retrait de toutes les lois et contre-reformes anti-ouvrieres et l'arrêt de tous les licenciements, toutes les suppressions de postes de toutes les fermetures d'entreprises la casse des services publics

Constitution d'un comite de travailleurs du nord-est parisien !

A l'initiative, de travailleurs du rail de Gare de l'Est, d'enseignants, de jeunes et retraités, de militants syndicaux, politiques ou de collectif, révolutionnaires et internationaliste s'est constitué un Comité de Travailleurs du Nord-Est Parisien.

Notre objectif :

  • aider à la coordination des luttes en une lutte de classe contre les classes dirigeantes et leur Etat.
  • Organiser la défense immédiate des conditions de vie et de travail de tous les travailleurs, condition sine qua non pour préparer la future offensive contre le capitalisme.

Face aux attaques des capitalistes, de leur gouvernement et etat ! organisons nos comites de greve, de lutte ! coordonnons-nous !

Le comité appelle tous les salariés grévistes ou non, la jeunesse ouvrière, les retraités, organisés ou non à se réunir en AG, à former des comités de grève élus et révocables par les AG dans les entreprises, les lycées, les facs, des comités de lutte dans les quartiers... et à se coordonner pour mener conjointement la lutte. Si l'union est une force et est plus que nécessaire, cela ne saurait suffire ! Nous devons débattre de la situation à laquelle nous sommes confrontés, des revendications à mettre en avant et des moyens de lutte pour faire reculer les capitalistes et leur gouvernement.

Cela ne peut se faire sans la plus grande démocratie, sans mener le débat le plus large et permettre l'expression de tous. Aussi chaque travailleur, militant, organisation syndicale, politique doit pouvoir défendre publiquement ses orientations et pouvoir les soumettre librement dans les différentes assemblées ouvrières (AG, Comité de Grève, Comité de Travailleurs….).

Au pouvoir des capitalistes, de leurs gouvernements et etat ! Opposons le pouvoir des travailleurs organises en comites

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/39519
Source : message reçu le 21 avril 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir