Réagir (2)EnvoyeriCalPartager

jeudi 31 mars 2016 à 18h

5 parties : 1 2 3 4 5

Attention: ceci est le rassemblement du 31 mars

Le prochain rassemblement « Nuit debout » : le 2 avril

Les prochaines manifestations : le 5 avril et le 9 avril


1 2 3 4 5

Rassemblement « Nuit debout »

Convergence des luttes

Le 31 mars 2016, après la manifestation:
on ne rentre pas chez nous, on occupe une place !

C'est la goutte d'eau

Si le projet de loi Travail a tant mobilisé, c'est parce qu'en poussant toujours plus loin l'injustice, il fait craquer la digue de ce que nous pouvions supporter. Nos gouvernants sont murés dans l'obsession de perpétuer un système à bout de souffle, au prix de « réformes » de plus en plus rétrogrades et toujours conformes à la logique du néolibéralisme à l'œuvre depuis 30 ans : tous les pouvoirs aux actionnaires et aux patrons, à ces privilégiés qui accaparent les richesses collectives.

Ce système nous est imposé, gouvernement après gouvernement, au prix de multiples formes de déni de démocratie. Le projet de loi Travail pourra bien être retiré, et Valls sauter, nous ne rentrerons pas chez nous pour autant : ce monde qu'ils construisent avec acharnement pour nous mais contre nous, nous n'en voulons pas !

Un élan populaire est en train de naître. Lycéen.ne.s, étudiant.e.s, salarié.e.s syndiqué.e.s ou non, chômeurs en colère, discriminé.e.s en tout genre, syndicalistes réprimé.e.s, paysan.ne.s et écolos zadistes, ça fuse de partout et c'est beau à voir.

Nos rêves contre leurs privilèges

Au programme : animation, restauration, concerts, partage d'informations, Assemblée Citoyenne Permanente et plein de surprises. Le 31 mars on se pose, on discute et on décide ensemble des actions à mener pour faire de la Nuit Debout le début d'un mouvement citoyen. Nous porterons nos espoirs avec fierté et fermeté. Des solutions existent, nous avons des sources d'inspiration, des idées, des expériences, des savoirs et des savoir-faire, de l'énergie, de la bienveillance et de la joie. Ce tournant est à notre portée !

Nous invitons tous ceux qui, au-delà de leur opposition à la destruction du Code du Travail, aspirent à construire un projet politique ambitieux, progressiste et émancipateur, à nous rejoindre à l'issue de la manifestation du 31 mars.

Des précisions seront diffusées progressivement sur le site www.convergence-des-luttes.org

Au programme :

  • Deux assemblées citoyennes : la première, tribune d'information pour les luttes en cours et dates de mobilisation, la seconde pour construire ensemble la convergence en identifiant nos communs.
  • Des concerts dont
    - HK et les Saltimbanques
    - Compagnie Jolie Môme
  • Une projection de "Merci Patron"
  • Des animations
  • Un espace restauration

Le tout sera précédé d'une introduction par Frédéric Lordon. Le 31 mars on se pose, on discute et on décide ensemble des actions à mener pour faire de la Nuit Debout le début d'un mouvement citoyen.

Nous vous encourageons vivement à apporter des victuailles à partager sur place. Pour que la soirée, la nuit soient agréables, conviviales et gourmandes.

Si vous avez des questions c'est ici:
contacextconvergenceexdesluttes@liexsts.riseup.nexet

Nous :

Initiateurs de la nuit debout, femmes et hommes de toutes origines, simples citoyen.ne.s, militant.e.s associatifs ou politiques, spontanément réunis autour de la dynamique créée par le film de François Ruffin « Merci, Patron ! », invitons les manifestants à occuper une place publique le 31 mars 2016 pour inventer une société juste et émancipatrice.

document au format PDF:

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/46046
Source : liste de diffusion CIP-IDF, reçu le 26 mars 17h
Source : http://www.convergence-des-luttes.org/
Source : message reçu le 23 mars 16h
Source : http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?i...
Source : message reçu sur la liste RESF-75 le 29 mars 12h


1 2 3 4 5

Participez

Nous vous attendons nombreux place de la République à partir de 18h.

La manifestation est déclarée mais nous vous recommandons de vous assurer qu'il n'y a pas eu de changement de programme [ici]

Nous avons besoin de bénévoles pour que la Nuit Debout soit une réussite : pour tracter, pour éplucher, pour peindre, pour dessiner, pour transporter...

Pour nous rejoindre et faire vivre la place pendant l'occupation le soir du 31 mars, inscrivez-vous ici : http://www.convergence-des-luttes.org/nous-rejoindre/ (ou cherchez Mathieu le soir du 31).

Nous avons encore besoin de matériel. Si vous avez ou avez accès à une voiture à grand coffre, un vidéoprojecteur puissant, un groupe électrogène, des barnums, des tréteaux et des planches, une échelle, des bâches et de la corde... Contactez Johanna : johannexa@fakirpressexe.info

Source : message reçu sur la liste RESF-75 le 29 mars 12h


1 2 3 4 5

Venez danser parce qu'On Vaut Mieux Que Ça

de la place d'Italie jusqu'à la Nuit Debout place de la République.

Comme un vase qui déborde, un appel à la grêve générale illimitée et des manifestations s'organisent partout en France en réaction au projet de Loi El Khomri, ce jeudi 31 mars.

À Paris, deux gros événements sont prévus : la manifestation à l'appel des syndicats et d'#OnVautMieuxQueÇa, de Place d'Italie à Nation, et la Nuit Debout de convergence des luttes.

Sortir du silence, collectif informel qui organise des manifestives depuis 15 ans pour défendre les libertés fondamentales, est ravi de pouvoir apporter son élan à la convergence.

C'est sans couleur ni drapeau, au son des artistes engagés que sont La Parisienne Libérée, Dubamix, L'1Consolobale, Krak In Dub, McLox, D Kabal, La Rabia, HK et les Salimbanques qu'on invite à danser toutes celles et tous ceux désireux de construire un lendemain différent où tous auront leur place. Dans la manif principale puis de Nation à République et enfin sur la place où nous attendent assemblées populaires, débats, projection, repas, etc... ( tout étant déclaré en préfecture)

L'heure n'est plus à se battre chacun de notre côté contre les symptômes affligeants ou dangereux d'un systême à bout de souffle: il faut aller à la rencontre les uns des autres. Il y a des initiatives intéressantes à travers le pays. Mais sans efforts de convergence, séparés par idées, des âges, des secteurs etc nous continuerons à subir cette démocratie obsolète et indécente.

Unissons-nous, montrons par notre nombre et notre implication que nos désirs peuvent devenir réalité. Ça ne se fera pas en un jour, la route est longue ; mais puisque nous avons accepté d'écrire notre premier communiqué de presse, tout peut arriver !

La fête est une révolte, que la révolte soit une fête !

Source : message reçu le 30 mars 16h


1 2 3 4 5

Communiqué de

l'AG intermittent.e.s et précaires du 24 mars

L'assemblée générale du 24 mars 2016 réunissant des intermittent.e.s et précaires en lutte appelle à construire la mobilisation contre la loi travail, soutient les étudiant.e.s et lycéenn.e.s en lutte et condamne la répression et les violences policières qui s'abat sur eux pour les faire taire.

L'assemblée générale soutient les initiatives de cette mobilisation, notamment la nuit du 31 mars cherchant à construire la convergence des luttes.

Concernant l'assurance chômage, le document de cadrage proposé par le MEDEF est une catastrophe comparable à celle de 2014 et préfigure la disparition des annexes 8 et 10.

L'article 11A de loi Création-architecture-patrimoine qui vient d'être votée prévoit la mise en pièce de la présomption de salariat pour les artistes en promouvant le travail gratuit pour les spectacles professionnels.

Tou.te.s dans la rue le 31 mars !

Assemblée générale unitaire des intermittent.e.s et précaires en région parisienne, réunie le 24 mars à la Cité de la musique à Paris.

Source : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_articl...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Ce soir nous ne revendiquons rien, nous leur disons juste que c'est fini

Par Anonyme, le 31/03/2016 à 17:30

La résistance citoyenne n'est pas un fait nouveau. Elle s'organise petit à petit depuis plusieurs années. Elle pense la 6ème République, les nouveaux modes de décision et de représentativité. Elle pense l'alternative au chômage de masse, le partage du travail et le Revenu Inconditionnel. Elle pense l'engagement individuel autrement qu'au travers du travail. Elle pense l'alternative à la croissance comme seul vecteur de "progrès". Elle pense une consommation raisonnée qui mettrait fin au gaspillage et à la destruction systématique de notre environnement. Elle pense le partage contre la prédation.

Elle pense aussi que le changement devrait avoir lieu en 2017, à l'occasion des législatives et présidentielle au cours desquelles elle se présentera contre François Hollande, Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen qui sont tout sauf des alternatives.

Moi j'espère qu'elle se trompe, et que c'est ce soir, à l'occasion de cette #NuitDebout, que le changement va devenir réalité. Quel pied ce serait de nous réveiller demain dans un pays où tout redeviendrait possible, où nous serions enfin maîtres de nos destins, de notre temps, de nos choix de vie.

Au cours de cette #NuitDebout, nous n'allons rien revendiquer. Nous allons juste leur dire que c'est fini. ET CA C'EST DÉJÀ ÉNORME !

Lire l'article complet

Par Anonyme, le 31/03/2016 à 00:24

La société Française est contre cette loi du Travail, pour de tas de raisons:

Dès le démarrage de cette loi, nous avons eu que des coiques, des erreurs, des anomalies que ça soit sur le procédé lui-même, que ça soit sur le contenu de la loi elle-même,

Tout d'abord, l'exécutif a choisi un ministre de Travail qui n'est pas à sa véritable place, c'est une erreur monumentale commis par le premier ministre et par le Président de la République, un mauvais casting qui va engendre après une foule de coiques considérable , que l'exécutif a totalement ignoré, évincé volontairement, hélas , cela est dû à la non compétence, le manque d'écoute, manque de visibilité dans les choix établis , manque de l'étendu explicatif de la loi du Travail, l'absence de concertation avec tous les corps de la société, les choix catastrophiques exécutés par des conseillers de Communication à Matignon et à l'Elysée, comment voulez-vous , qu' après un mauvais départ, que les étapes suivantes seront cohérentes, logiques, transparentes , lisibles à la compréhension de la population Française,

Peut-être qu'il a fallu faire un Referendum, pour consulter le peuple Français sur cette transformation du code du Travail , après qu'il y est eu un vrai débat national sur le fond et sur la forme,

L'Exécutif a oublié une chose importante, c'est qu'une société avance ou recule avec la force du peuple, ce n'est pas avec un parti politique ou sociale, ou une minorité de personnes qui constitue un gouvernement, on crée le changement réel, avec la participation, la collaboration de tous, une fois que le gouvernement à mis à plat le type de domaine qu'il souhaite changer, modifier, supprimer, améliorer......ect..... Débattre en profondeur, et non pas d'une manière superficielle,

Tout le monde doit être concerné, qu'il y est une vraie communication d'information véritable, conséquente, pour mobiliser , rassembler tout le monde autour de cette réforme quel que soit sa nature, pour échanger, pour faire comprendre à l'autre son intérêt, le fonctionnement de cette réforme .....ect, l'étape pédagogique que l'exécutif à complétement ignorer conduira à la perte et à la défaite de l'exécutif, alors que cette étape est primordiale, importante , est fondatrice de la cohésion sociale, surtout pour ce genre de réforme , ne pas limiter le débat uniquement à l'assemblée générale ou au Senat, il faut que ça soit plus large, plus étendue, c'est à dire participer toute la nation dans son ensemble sans isoler, sans marginaliser, sans écarter aucune institution, aucune administration publique ou privée, ne pas ignorer aucune femme , aucun homme , aucun sénior, aucun subalterne , aucun cadre, tous les emplois doivent faire partie de cette grande marche, c'est cela , qui fera notre ADN, qui fera en pesant le contre et le pour l'avancer de la réforme , car tout le monde serait concerné de près ou de loin,

Si l'exécutif avait déclenché cette manœuvre, et cette marche ''TOUS ENSEMBLE'', je pense que la loi du Code du Travail aurait une autre couleur à porter, plus sociale, plus éthique, plus équilibrée pour l'employeur lamada, ainsi pour le salarié lamda, héla s, ce n'était pas le cas,

L'exécutif a labouré ce qu'il a semé, sauf; hélas, il a engendré beaucoup de dégâts, de confusions, de conflits, d'oppositions, de contraintes émotionnelles, d'idées, d'opinions, que nous aurions dû les éviter si nous étions plus solidaires, unis, humains, intelligents, précurseurs, inventeurs d'un mode équilibré, juste, équitable pour tous.

En conclusion, le retrait de cette loi du Travail est non discutable, non réversible, et non à débattre, car les bases de départ de cette loi ne sont ni démocratiques, ni justes, ni mesurées, il faut table rase, pour démarrer cette réforme dans de bonnes conditions pour que tout le monde ne se sente plus lésé, ni discrédité, ni défavorisé, ce qui va générer de la paix émotionnelle, et de la sérénité pour tous

Bien Cordialement,

samy