Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 17 mai 2016 à 10h30

Assemblée générale de grève - éducation

SUD éducation Paris appelle tous les personnels de l'éducation nationale à participer à une AG de grève le mardi 17 mai à 10h30 à la Bourse du Travail de Paris (3, rue du Château d'eau - M° République).

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/47605
Source : http://sudeducation75.org/spip.php?article810


En grève reconductible à partir du 17 mai

SUD éducation Paris

Contre la loi travail : où en est-on ?

Depuis deux mois de mobilisation, la lutte contre la loi travail ne faiblit pas. Malgré quelques retouches dans le projet qui ont suffi à rallier la CFDT, l'Unsa et la CGC à la cause du gouvernement, les lycéen-ne-s, les étudiant-e-s et les salarié-e-s sont descendu-e-s massivement dans les rues lors des nombreuses journées de grève et de manifestations qui se sont succédé depuis le 9 mars. Dans le même temps, les actions de blocage et les « Nuits debout » se multiplient et participent à amplifier la lutte contre cette loi antisociale.

Après la manifestation du 9 avril et celles qui ont suivi, voyant qu'il ne suffisait pas de taper sur les lycéen-ne-s et les étudiant-es pour les faire taire, le gouvernement a multiplié les promesses pour essayer de démobiliser la jeunesse scolarisée. De la revalorisation des bourses à la mise en place d'une garantie locative pour les précaires de moins de 30 ans en passant par l'augmentation de la rémunération des apprenti-es, les mesures annoncées prouvent que le gouvernement est prêt à tout pour éviter que le mouvement de contestation ne prenne trop d'ampleur.

Ces promesses n'ont de toute manière pas suffi à faire bouger les lignes et c'est pourquoi le gouvernement accélère et tente le passage en force à l'Assemblée nationale grâce l'article 49-3 de la

Constitution. À nous aussi d'accélérer le mouvement pour faire plier le gouvernement.

Le 10 mai, les cheminot-es étaient dans la rue contre la casse de leur statut et contre la loi travail.

Après la journée de mobilisation du 12 mai, les transports routiers seront en grève dès le 16 mai. Le 18, les cheminot-es entreront en grève reconductible. De nombreuses structures syndicales locales ou professionnelles appellent à se joindre au mouvement pour relever d'un cran le niveau de rapport de force.

Pour SUD éducation Paris et pour l'Union syndicale Solidaires dans son ensemble, le 17 mai doit être le point de départ d'une grève interprofessionnelle reconductible massive jusqu'au retrait.

Passons à l'action !

Toutes et tous en grève à partir du 17 mai !

SUD éducation appelle à participer massivement aux ag qui se tiendront pour décider de la reconduction de la grève ainsi qu'aux actions de blocage et aux « Nuits debout » !

quelle que soit l'issue des débats parlementaires, c'est aux forces sociales d'imposer le retrait de cette loi.

Ni amendable, ni négociable, retrait du projet de loi travail !

document au format PDF:

Source : http://sudeducation75.org/spip.php?article809

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir