thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 27 mai 2016 à 18h

La grève reconductible continue à la Poste du 92

75 à 80 % au centre courrier d'Asnières, de 70 % à Malakoff, de 58 % à Colombes et de 30 % à Issy-les-Moulineaux lundi 23 mai. Les postièr-es ont besoin de notre soutien à tout-es !

La 4e réunion des postier-es d'Ile-de-France aura lieu vendredi 27 mai à la Bourse du travail de Paris, salle Francisco Ferrer, métro République à 18h00.

En attendant voici le résumé du 10e jour de grève (jeudi 19 mai 2016) :

La grève devient majoritaire sur 3 centres

Aujourd'hui, le taux de grève a fait un bond à Malakoff-Vanves et Colombes. Le piquet de grève à Malakoff-Vanves a été l'occasion de relever un taux de grève de 70% chez les facteurs. Quant à Colombes, le directeur de centre s'est couvert de ridicule face à l'ensemble des collègues, lui qui était incapable de se prononcer clairement sur l'heure et le lieu auxquels il était prêt à participer à une négociation. 58% des collègues ont voté la grève. À Issy, la directrice a également perdu la face lors de la prise de parole de ce matin : elle prétendait que le nombre de suppressions de postes et de tournées n'était pas encore déterminé, mais elle s'est trahie et a admis que le chiffre défini par le logiciel de mesure de la charge de travail était "aberrant"... mais qu'elle refusait de le communiquer ! 30% des facteurs sont en grève, et une réunion du personnel va être organisée pour discuter de comment amplifier la mobilisation.

Grosse collecte lors de la manifestation contre la loi Travail
Après s'être retrouvés en AG, les grévistes se sont rendus à la manifestation contre la loi Travail : à une trentaine de postiers, nous avons organisé un point fixe où nous avons distribué 3000 tracts et collecté encore plus de dons que mardi dernier. Puis nous avons manifesté malgré les tentatives répétées de la police d'empêcher le bon déroulement de la manifestation.

Construire la convergence des luttes avec les autres secteurs en reconductible... et avec tous les autres

Nous avons participé dans la soirée à l'AG de Nuit Debout, au meeting du collectif « On bloque tout » et à une table ronde de la commission Grève Générale de Nuit Debout aux côtés de cheminots et d'un représentant de FO de la raffinerie de Grandpuits, également en grève reconductible. Nous avons défendu la nécessité de fédérer les forces de tous les collectifs de lutte (étudiants, Nuit Debout, secteurs en reconductible, comités d'action, On bloque tout...) dans l'objectif de mener des actions communes qui servent à renforcer et étendre les grèves reconductibles. Il est possible de gagner, il est possible de faire reculer à la fois La Poste sur nos revendications, et le gouvernement sur la loi Travail. Les grèves reconductibles dans les transports et dans les raffineries, si elles s'étendent, peuvent être une nouvelle étincelle dans une situation où le mécontentement est général, et où de très nombreux secteurs du monde du travail se mobilisent mais pour l'instant de manière souvent minoritaire et dispersée. Cette myriade de mobilisations invisibles peut resurgir au premier plan, les fédérer est une tâche essentielle, y compris pour que chacune gagne sur ses propres objectifs.

Rappel : caisse de grève

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/48018
Source : http://paris-luttes.info/la-greve-reconductib...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir