thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 4 octobre 2016 à 14h

2 parties : 1 2

Projection débat « Comme des lions »

Dans le cadre du Festival Images mouvementées d'Attac

Séance scolaire destinée à des lycéens mais ouverte à tout public

Film : Comme des lions

de Françoise Davisse - Documentaire, France, 2015, 115 mn

Le film raconte deux ans d'engagement de salariés de PSA Peugeot Citroën Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui, en 2013, emploie encore plus de 3 000 personnes dont près de 400 intérimaires.

Ces salariés ont mis à jour les mensonges de la direction, les faux prétextes, les promesses sans garanties, les raisons de la faiblesse de l'État. Ces deux ans ont été une tranche de vie exceptionnelle, un moment d'intelligence collective, de démocratie et de révélations.

Projection suivie d'un débat avec :

  • Françoise Davisse, la réalisatrice, Philippe Julien et
  • François Boethas, anciens grévistes CGT PSA Aulnay

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/49381
Source : https://www.imagesmouvementees.fr/2016/articl...


Festival Images mouvementées

« La dé-fête du travail »

Le festival de cinéma d'Attac "Images mouvementées" déménage : direction le cinéma 5 Caumartin, à Paris St Lazare !

La 14e édition aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2016 autour du thème : La dé-fête du travail

Avec une Europe pas sociale mais ultralibérale, le code du travail - normal ! - se fait la malle. C'est les marchés qui nous gouvernent et nous mettent le boulot en berne.

Du moment qu'on rémunère toujours plus les action- naires, adieu l'héritage du Front populaire, du CNR 1 , bienvenue dans l'ère Thatcher ! Métro, boulot, dodo... au revoir acquis sociaux. Le CDI bientôt décédé, mort et enterré, vive les stages et les CDD, c'est l'assurance- précarité !

El Khomri, nous on pleure. Les promesses socialistes comptent pour du beurre ? Avec toutes ces régressions, on sera juste de la chair à patrons : retour à Germinal, passe-moi la lampe frontale. Et pour ceux qui ne sont pas contents, c'est un coup de 49-3 dans les dents, ou de flashball dans l'épaule !

Quand tu bosses, ça te cabosse : aller tous les matins au turbin, devenir larbin pour un gagne-pain... Le travail, ça rime souvent avec aïe ! Aliénation, exploitation, déshumanisation, dépression, quel horizon ! Ça donne des douleurs terribles, d'être un travailleur flexible. Et puis l'auto-esclavagisme, ça c'est l'Uber-libéralisme.

On ne veut ni patron, ni Macron : on veut de l'auto- gestion ! Même s'il faut passer toutes nos nuits debout, on ne se mettra pas à genoux. Tu brades la France à la finance, mais tiens-toi bien, Hollande : on veut tous des dividendes ! Oui, on veut des sous et du temps pour nous, pas des fortunes immenses mais des activités qui aient du sens.

S'faire des toiles, c'est au poil ! Après le cinéma, place aux débats : réfléchir à plusieurs peut donner le meilleur.

Et après le clap de fin, pour pas rester sur sa faim : un p'tit coup à boire, et en route pour l'espoir !

Programme au format PDF:

Source : message reçu le 1 juillet 13h
Source : https://www.imagesmouvementees.fr/2016/articl...


Vendredi 30 septembre

20:00 Workin'progress

Court métrage de Gabriel Garcia, Ben Fligans, Benjamin Flinois, Geordie Vandendaele - Film d'animation, France, 2004, 4mn 17

Un bon ouvrier ne travaille jamais seul. L'union fait la force... jusqu'à ce que la chaîne se brise !

C'est quoi ce travail ?

de Luc Joulé et Sébastien Jousse - Documentaire, France, 2015, 100 mn

Ils sont au travail. Les salariés de l'usine PSA Peugeot Citroën de Saint-Ouen qui produit 800.000 pièces d'automobile par jour et le compositeur Nicolas Frize dont la création musicale s'invente au cœur des ateliers.

Chacun à sa manière, ils disent leur travail. Chacun à sa manière, ils posent la question : alors, c'est quoi le travail ?

Débat: Je travaille donc je suis ?

  • Danièle Linhart, sociologue du travail, directrice de recherches émérite au CNRS, membre du laboratoire GTM-CRESPPA (CNRS- Paris 8 et Paris 10),
  • un représentant du festival
    « Filmer le travail » et
  • Sébastien Jousse, l'un des réalisateurs du film C'est quoi ce travail ?

En ancien français, le mot « travail » signifie « tourment, souffrance » (il vient du terme latin « tripalium » qui désigne un instrument de torture). Aujourd'hui, lorsqu'on parle de travail, on entend généralement une activité professionnelle, rémunérée, un emploi qui occupe l'essentiel de notre temps. À moins d'être né riche, on y serait tous condamnés. Est-ce là notre condition d'être humain, d'aller tous les matins « au chagrin » ? Le travail serait la condition de notre dignité et on lui donne une telle importance que notre profession définit l'essentiel de notre identité :

« qu'est-ce que tu fais dans la vie ? ». Pourtant le travail a de moins en moins de sens, tandis que des activités socialement utiles ne sont pas reconnues simplement parce qu'elles n'ont pas de « valeur marchande ». Cette conception sacralisée du travail a-t-elle encore un sens ? Il est temps de s'interroger.


Samedi 1er octobre

13:30 Dans la boîte

 Court métrage de Nina Faure - Documentaire, France, 2014, 18 mn

Une équipe de jeunes chômeurs se fait embaucher dans une société de distribution de prospectus, et découvre des conditions de travail proches de l'arnaque. Une enquête en immersion dans l'univers des emplois précaires… avec un petit goût de revanche.

Il était une fois le salariat 1ère partie : 1906-1975, le temps de l'espoir

d'Anne Kunvari - Documentaire, France, 2006, 52 mn

Le salariat moderne s'est construit à force de combats et de transformations économiques et politiques. Ces sept décennies ont vu naître un droit du travail protecteur, la sécurité sociale, la retraite, les congés payés, le contrat à durée indéterminée…

Mais ce statut du salarié est à présent remis en cause : au temps des conquêtes et des avancées ne succèdent plus que des reculs.

Débat: Le code du travail, on ne veut pas s'asseoir dessus !

Avec

  • Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail, militant politique et syndical, membre du bureau national du Parti socialiste,
  • Julien Icard, professeur de droit à l'Université de Valenciennes,
  • Éric Beynel, porte-parole de l'Union syndicale Solidaires,
  • Nina Faure, réalisatrice du film Dans la boîte et
  • Anne Kunvari, réalisatrice du film Il était une fois le salariat

La « loi travail » n'est que le début d'une série de mesures visant à supprimer le code du travail ou tout au moins à le vider de son contenu. Au nom de quoi faudrait-il renoncer à être protégés par le droit du travail, à bénéficier des garanties obtenues de haute lutte par les générations précédentes en matière de protections sociales ? Il n'y a aucune fatalité à l'austérité, battons-nous pour conserver nos droits et même en conquérir de nouveaux !

16:00 J'aime mon patron !

 Court métrage de Brice Gravelle (Les Mutins de Pangée) Documentaire, France, 2016, 9 mn

« Les patrons ont besoin d'être aimés, ils n'en peuvent plus d'être flingués et traités de salauds ! »

Finie, la vieille époque du patron exploiteur et de la lutte des classes. Aujourd'hui, patrons et ouvriers sont tous dans le même bateau, dans une croisière commune vers le bonheur et l'amour…

Louise Michel

de Gustave Kervern et Benoît Delépine - Comédie, France, 2008, 90 mn

Quelque part en Picardie, le patron d'une entreprise de cintres vide son usine dans la nuit pour la délocaliser. Le lendemain, les ouvrières se réunissent et mettent le peu d'argent de leurs indemnités dans un projet commun : faire buter le patron par un professionnel.

17:40 « Ti time »

Dégustation de thés et infusions bio de la SCOP-TI (ex-Fralib)

18:00 Lundi CDI

 Court métrage de Patrice Deboosère - France, 2010, 16 mn

Ouvrier au chômage, Eric semble avoir enfin trouvé une issue à la précarité : agent de sécurité dans un supermarché. Oscillant entre la peur de retomber dans la précarité et son envie d'aider ses anciens collègues, Eric doit assumer sa nouvelle fonction.
Surtout s'il veut passer en CDI, lundi.

Des jours et des nuits sur l'aire

d'Isabelle Ingold - Documentaire, France, 2016, 55 mn

Ce film dresse le portrait d'une aire d'autoroute perdue au milieu de la campagne picarde, un lieu comme dans un rêve. Bruissant des pensées et des vies de ceux qui passent ou qui travaillent ici, c'est aussi un lieu bien réel. Véritable poste d'observation de l'Europe d'aujourd'hui, il révèle crûment la violence du marché unique à la concurrence acharnée, la nostalgie due au déracinement et les solitudes contemporaines.

Débat: Le travail passé à la moulinette de l'Europe

Avec

  • Verveine Angeli, porte-parole de Solidaires et militante d'Attac,
  • Dominique Plihon, Économiste Atterré, professeur à l'université Paris XIII, porte-parole d'Attac et
  • Isabelle Ingold, réalisatrice du film Des jours et des nuits sur l'aire

Les lois travail ont leur équivalent un peu partout en Europe. Les institutions européennes visent une libéralisation maximale du marché du travail.

Bruxelles étant aux mains des lobbies, les multinationales y font les lois. S'y ajoutent le TAFTA (Traité Transtlantique) qui va nous enferrer encore davantage dans l'idéologie implacable du profit maximal, et son corollaire, le travail toujours plus flexible et précaire. Face à ces politiques qui se décident au niveau international, comment organiser la résistance, et quelles structures mettre en place ?

20:30 La reprise du travail aux usines Wonder

 Court métrage Jacques Willemont - Documentaire, France, 1968, 10 mn

Un groupe d'étudiants de l'IDHEC en grève vient filmer un militant de l'OCI (Organisation communiste internationaliste), le 10 juin, à l'usine Wonder de Saint-Ouen. L'équipe de tournage arrive sur place au moment où la reprise du travail vient d'être votée et décide de filmer… Une jeune ouvrière refuse de reprendre le travail.

La sociale en avant-première

de Gilles Perret - Documentaire, France, 2015, 84 mn

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d'application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. La législation française prenait enfin en compte l'aspiration des peuples à vivre sans l'angoisse du lendemain.

Débat: Bientôt tous inscrits à l'insécurité sociale ?

Avec

  • Colette Bec, professeur émérite de sociologie à Paris Descartes,
  • Bernard Teper, co-animateur du Réseau Education Populaire, membre du Conseil scientifique d'Attac, et un
  • autre intervenant à préciser

Nous assistons actuellement à l'abandon des principes de solidarité et à la destruction des systèmes de répartition, des services publics… Dans le même temps, chômage, flexibilisation du travail et précarisation créent une vulnérabilité qui contraint la main d'œuvre à plus de docilité. N'acceptons pas ce retour en arrière !


Dimanche 2 octobre

14:00 Les LIP, l'imagination au pouvoir

de Christian Rouaud - France, 2006, 118 mn

Ce film part à la rencontre des hommes qui ont mené la grève ouvrière la plus emblématique de l'après 68, celle des LIP de Besançon. Ce mouvement de lutte incroyable, qui a duré plusieurs années, montre que le système coopératif au service des salarié-e-s est possible.

Débat: Une solution : l'autogestion !

Avec

  • Benoît Borrits, animateur de l'Association Autogestion, auteur de Coopératives contre capitalisme,
  • François Longérinas, Président de l'EMI-CFD, coopérative de formation professionnelle, auteur de Prenons le pouvoir. Coopératives, autogestion et initiatives citoyennes, et
  • un représentant de la SCOP-TI (sous réserve)

Face à des fermetures d'usines, à des délocalisations visant à augmenter les dividendes des actionnaires, les salariés s'organisent parfois pour poursuivre l'activité sous la forme d'une SCOP (société coopérative). L'autogestion, même si elle est complexe à mettre en place et à faire vivre dans le contexte économique actuel, peut être une solution pour ne plus être à la merci de la hiérarchie et de la logique du profit à tout prix. L'émancipation que propose l'autogestion pourrait ouvrir la voie à une société postcapitaliste sans rapports de domination ni compétition. Place à la coopération, à la démocratie directe, au respect de l'intérêt collectif et des biens communs !

17:00 « Ti time »

Dégustation de thés et infusions bio de la SCOP-TI (ex-Fralib)

17:15 Le nœud cravate

- Court métrage de Jean-François Lévesque - Film d'animation, Canada, 2008, 12 mn

Employé dévoué à sa tâche, leurré par des patrons imbus de pouvoir, Valentin lutte contre l'absurdité avec toute la force de ses espérances.

Entrée du personnel

de Manuela Fresil - Documentaire, France, 2011, 59 mn

L'abattoir est loin de tout, tout au bout de la zone industrielle.

Au début, on pense qu'on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service. On veut une vie normale. Une maison a été achetée, des enfants sont nés. On s'obstine, on s'arc-boute. On a mal le jour, on a mal la nuit, on a mal tout le temps. On tient quand même, jusqu'au jour où l'on ne tient plus. C'est les articulations qui lâchent. Les nerfs qui lâchent.

Alors l'usine vous licencie.

À moins qu'entre temps on ne soit passé chef, et que l'on impose maintenant aux autres ce que l'on ne supportait plus soi-même. Mais on peut aussi choisir de refuser cela.

débat: Y a-t-il une vie après le salariat ?

Avec

Stéphane Simard-Fernandez, membre du Conseil d'Administration de Réseau Salariat,

Noémie de Grenier, co-directrice générale de Coopaname, Angelika Gross, membre du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB)

Souffrance au travail, exploitation, déshumanisation, maltraitance, harcèlement, management par la peur…

Salariat rime plus souvent avec asservissement qu'avec épanouissement. Aujourd'hui, l'automatisation réduit les besoins en personnel, et avec le développement du chômage massif, des contrats précaires, de l'intérim, de la sous-traitance, de l'auto-entreprenariat, le salariat tel qu'on l'a connu sera peut-être bientôt plus l'exception. Cela pourrait conduire à une « ubérisation » de la société dont on devine déjà les effets pervers. Mais cela pourrait aussi être pour le meilleur avec une autre forme de redistribution des richesses : revenu inconditionnel, salaire à vie… Les activités humaines ont plus de la valeur que celle que le marché leur accorde. Nous pourrions ainsi nous demander à quoi nous voulons réellement travailler.

19:30 Pot de clôture

20:00 Le plan de bataille des financiers

- Court métrage Un sujet de François Ruffin, réalisé par Olivier Azam / Les Mutins de Pangée - Documentaire, France, 2012, 10 mn

Avant les élections présidentielles de 2012, Nicolas Doisy, chief economist à Chevreux (Crédit Agricole), expose à François Ruffin le plan de bataille des financiers en cas de victoire de François Hollande aux élections présidentielles.

La promesse de Florange

d'Anne Gintzburger et Franck Vrignon Documentaire, France, 2013, 93 mn

En Lorraine, l'annonce de la fermeture des deux derniers hauts fourneaux de France a mis le feu aux poudres. En quelques semaines, Florange s'est imposée avec force dans la campagne présidentielle de 2012. Les 3000 ouvriers résistent à la fermeture de l'aciérie, propriété d'Arcelor Mittal, amenant les candidats à se presser au chevet de l'usine. Comment et pourquoi la sidérurgie française a-t-elle peu à peu été abandonnée par l'Etat, livrée aux grands groupes privés et soumise aux lois de la finance et de la mondialisation ?

Débat: Cochon qui s'en dédit

Avec

  • Frédéric Sawicki, professeur de science politique à l'Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, chercheur au Centre européen de sociologie et de science politique, co-rédacteur en chef de la revue Politix. Sciences sociales du politique,
  • Laurent Mauduit, écrivain, cofondateur de Mediapart (sous réserve), et
  • Anne Gintzburger, réalisatrice de La promesse de Florange

François Hollande s'est fait élire en clamant : « Mon ennemi, c'est la finance ». Aujourd'hui, son gouvernement trahit sans vergogne son électorat pour obéir aux directives de Bruxelles et se mettre dans le camp du patronat, des marchés et des multinationales. Le Premier ministre impose ses réformes à coup de 49.3 et réprime violemment toute protestation. Rien n'a été fait pour empêcher les multinationales de délocaliser des emplois pour augmenter leurs profits. Que peut-on encore espérer de la classe politique actuelle qui, malgré ses promesses, est plus que jamais asservie par la finance ?


Mardi 4 octobre

Séance scolaire

14:00 Comme des lions

de Françoise Davisse - Documentaire, France, 2015, 115 mn

Le film raconte deux ans d'engagement de salariés de PSA Peugeot Citroën Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui, en 2013, emploie encore plus de 3 000 personnes dont près de 400 intérimaires.

Ces salariés ont mis à jour les mensonges de la direction, les faux prétextes, les promesses sans garanties, les raisons de la faiblesse de l'État. Ces deux ans ont été une tranche de vie exceptionnelle, un moment d'intelligence collective, de démocratie et de révélations.

Projection suivie d'un débat avec :

  • Françoise Davisse, la réalisatrice, Philippe Julien et
  • François Boethas, anciens grévistes CGT PSA Aulnay

Séance scolaire destinée à des lycéens mais ouverte à tout public

Programmation sous réserve de modifications

Source : https://www.imagesmouvementees.fr/2016/articl...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir