thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 2 septembre 2016 (heure non définie)

Rentrée de Nuit Debout Paris (jour 3/5)

Thème « local debout »

  • 16-18h : Installation artistique « Barricade » par Arts visuels
  • 17h : réunion des Nuit Debout d'Ile de France
  • 18h : Retour sur les rencontres inter-NuitDebout de l'été: NDDL, Bure, Camp-climat, Paimpont, Vélo Debout
  • 19h-21h : Assemblée populaire en association avec d'autres Nuit Debout
  • 19h30 : Ouverture de Cantine debout
  • 21h : Lectures poétiques par Cécile
  • 21h30 : Concert. Chansons debout - Abou Baka (musique comorienne)
  • Minuit : Fin d'occupation de la place.

Pendant les 5 jours:

  • une exposition de photos de l'initiative Nuit Debout partout
  • une exposition-présentation de 4 Appels portés par différentes Nuit Debout du mouvement
  • une collecte d'idées et propositions de tous pour l'avenir de Nuit Debout
  • la réunion de rentrée et d'accueil des différentes commissions de la place

La page facebook de l'événement:
https://www.facebook.com/events/322746431403957/

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/49479
Source : http://openagenda.com/nuitdebout/events/rentr...
Source : http://www.convergence-des-luttes.org
Source : http://www.nuitdebout.fr


Appel de la Nuit Debout, place de la République

#Nuit Debout
Levons-nous ensemble

Depuis le 31 mars, nous sommes installés sur la place de la République et sur de nombreuses autres places partout en France.

Notre mobilisation visait dans un premier temps à protester contre la réforme du travail. Cette réforme n'est pas un cas isolé puisqu'elle s'inscrit dans la liste des cures d'austérité subies par nos voisins européens et aura les mêmes effets que le Jobs Act italien ou la Reforma laboral espagnole : plus de licenciements, plus de précarité, plus d'inégalité et le renforcement des intérêts privés. Nous refusons de subir cette stratégie du choc, imposée notamment dans un contexte d'état d'urgence liberticide.

Les débats qui animent les assemblées de la place de la République montrent que le ras-le-bol exprimé va bien au delà de la réforme du travail et s'élargit vers une problématique plus globale : la remise en cause d'un système social et politique en crise et à bout de souffle. Ce ne sera pas nous qui pleurerons sa fin.

Ce mouvement n'est pas né et ne mourra pas à Paris. Du printemps arabe au mouvement du 15M, de la place Tahrir au parc de Gezi, la place de la République et les nombreux autres lieux occupés ce soir en France sont l'illustration des mêmes colères, des mêmes espoirs et de la même conviction : la nécessité d'une société nouvelle, où démocratie dignité et liberté ne sont pas des déclarations vides.

Les témoignages de soutien que nous recevons en provenance de l'étranger réchauffent et renforcent notre détermination. Ce mouvement est aussi le vôtre. Il n'a ni limite, ni frontière et il appartient à toutes celles et ceux qui souhaitent y prendre part. Nous sommes des milliers, nous pouvons être des millions. Ensemble, debout, éveillés. Levons-nous ensemble.

Le #40mars (9 avril), organisez votre #Nuitdebout

@NuitDebout
Facebook: https://www.facebook.com/NuitDebout/
Tumblr: https://nuitdebout.tumblr.com/

Source : https://www.convergence-des-luttes.org/appel-...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir