Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 18 septembre 2016 à 10h

Formation « Résistance collective & créative »

pour défendre la ZAD // participer aux TTIP Game Over round 2

Par Diffraction

Attention : changement de lieu : 72 av Denfert-Rochereau
(et non plus 23 rue Château-Landon)

Envie de défendre la ZAD depuis Paris ? Envie de stopper TAFTA/TTIP/CETA en participant aux TTIP Game Over à Bruxelles ou ici ?

Venez inventez vos actions créatives (de désobéissance civile ou pas), venez vérifier comment agir de façon sûre pour vous et votre groupe, et dans le respect des personnes. Pour cela, quelques ateliers pratiques pourront vous être utiles !

Contenu :

  • contexte des mobilisations, sur place et ailleurs
  • s'organiser pour des actions sûres et respectueuses des limites de chacun·e : en binômes, groupes affinitaires, et à quoi faire attention avant, pendant et après, pour du «militantisme soutenable»
  • atelier de créativité guidée pour créer son action
  • préparer l'exécution de l'action
  • rétrospective sur le processus suivi dans la journée, la suite...

[Les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) devraient commencer en octobre. Avant devront être expulsés celles et ceux qui y vivent et cultivent la terre. Nous n'avons pas intention de les laisser faire et comptons sur un large soutien.]

[Le TAFTA/TTIP et le CETA comme tous les traités de libre-échange doivent être stoppés. Venez participer aux actions fin octobre / début novembre à Bruxelles ou ici.]

On vous attend dans la salle à 10h pétantes :-) avec votre déjeuner et de quoi prendre des notes. Contactez-nous directement pour vous inscrire, merci ! (http://diffraction.zone/nous-contacter/)

Merci aussi de faire tourner l'info ! (il y a d'autres dates à Paris et ailleurs, et des formations sur la ZAD-même : voir sur le site http://diffraction.zone/calendrier/)

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/49550
Source : http://diffraction.zone/calendrier/
Source : message reçu le 1 septembre 19h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir