thème : sexisme
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 22 mars 2017 à 19h

« De la marge au centre. Théorie féministe »

Rencontre avec Nassira Hedjerassi, préfacière du nouveau livre de Bell Hooks

Dans De la marge au centre. Théorie féministe (Cambourakis, coll. Sorcières), son deuxième essai paru en 1984, bell hooks poursuit la réflexion entamée dans Ne suis-je pas une femme ? Elle s'intéresse cette fois-ci aux succès et aux manquements des mouvements féministes des années 1900 à 1980, qui selon elle ont échoué à créer un féminisme de masse qui s'adresse à toutes les femmes. bell hooks nous offre un livre coup de poing dans lequel elle pousse les réflexions dans leurs retranchements, tout en préservant un style d'écriture accessible. Elle bouleverse les représentations habituelles de la pensée féministe majoritaire en mettant sur le devant de la scène les femmes noires et/ou les femmes des milieux populaires, en insistant sur le besoin profond d'une approche révolutionnaire du féminisme.

Bell Hooks, auteure, féministe et militante africaine-américaine, est née en 1952 dans le Kentucky. Enfant, elle subit les lois de ségrégation raciale, notamment en allant dans une école publique réservée aux Noir·e·s. Née Gloria Jean Watkins, elle choisit comme pseudonyme le nom de sa grand-mère maternelle, connue pour son franc-parler, en l'écrivant avec des minuscules pour mettre l'accent sur son travail plutôt que sur sa personne. Après des études de littérature anglaise et une thèse sur Toni Morrison, elle enseigne l'anglais, l'histoire africaine et afro-américaine, les études féministes dans différentes universités. À travers ses actions et son oeuvre, elle explore les liens entre les oppressions de sexe, de race et de classe. Elle est titulaire de nombreux prix et distinctions, et figure dans la liste des intellectuel·le·s les plus influent·e·s des États-Unis établie par Publisher's Weekly et The Atlantic Monthly. Elle a publié plus de 30 livres et de nombreux articles dans des revues, sur des sujets comme le patriarcat, la pédagogie, la sororité, l'impérialisme blanc, les médias de masse, le post-colonialisme...

Nassira Hedjerassi est sociologue. Elle enseigne à l'université de Reims. Elle a entre autres travaillé sur le parcours des professions intellectuelles supérieures, notamment la formation des femmes philosophes (Hannah Arendt, Simone Weil, Simone de Beauvoir), et les intellectuelles féministes africaines-américaines (Angela Davis, Audre Lorde, bell hooks), sur la féminisation des métiers de la médiation culturelle (bibliothécaires, professeur·e·s documentalistes ...), sur la professionnalisation de la recherche en éducation en France, processus de constitution de champs disciplinaires. Elle a actuellement plusieurs projets de recherches en cours, notamment sur les discriminations envers la population trans.

http://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/7d/2a/80/8399485/1540-1.jpg

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/52973
Source : http://www.violetteandco.com/librairie/spip.p...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir