Réagir (3)EnvoyeriCalPartager

mardi 21 mars 2017 à 14h

2 parties : 1 2

Manifestation régionale interprofessionnelle

Industrie, Services Publics , Emplois, Salaires

Appel de la CGT Ile-de-France

Départ à 14 heures Gare Montparnasse

Les enjeux industriels sont directement liés à ceux des transports, de la recherche, de l'enseignement, des Services Publics.

Pourtant dans le pays, notre région, nos entreprises industrielles, notre réseau de transport (Trains, Métros, Transport fluvial), nos services publics sont remis en cause par des choix d'austérité ou de privatisation.

Ces choix accentuent la précarité et aggravent le chômage.

Le 21 mars, à l'occasion d'une journée nationale interprofessionnelle partout en France, faisons nous entendre en Ile-de-France (arrêts de travail, grève, manifestation) !

Une nouvelle politique industrielle est nécessaire dans notre région pour répondre aux besoins sociaux, créer des emplois et donner une nouvelle dynamique en territoire.

L'industrie reste le socle de l'économie et le moteur de l'emploi : chaque emploi industriel en induit plus de 3 !

L'Ile-de-France demeure la première région industrielle française même si nous avons à faire face depuis des années à une politique accréditant l'idée, souvent sous des prétextes « écologiques » qu'il n'y a plus de place pour l'emploi industriel en région parisienne.

A tel point que les projets du futur « Grand Paris » sont uniquement tournés vers la finance et non vers la création de richesses industrielles. Créer des emplois industriels propres, en harmonie avec l'environnement c'est possible cela permettrait également de développer de nouveaux emplois, de nouvelles filières et de financer la recherche dans notre Région : c'est une question de volonté et de choix politiques.

Tous ensemble, agissons !

La CGT revendique un nouveau statut du travail salarié et la mise en place d'une sécurité sociale professionnelle, libérant les salariés(e)s du chômage et de la précarité, l'augmentation immédiate des salaires, l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, la reconnaissance de la

qualification et un plan national de formation, la réduction du temps de travail à 32 heures , le contrôle des aides publiques et des choix patronaux et politiques sur le développement industriel et des services publics.

Mardi 21 mars Manifestation Régionale interprofessionnelle

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/53819
Source : http://www.cgt91.fr/agenda/evenement/industri...
Source : http://www.cgt94.fr/spip.php?article1637


21 mars 2017 : journée nationale interprofessionnelle de mobilisations

Pour la reconquête de l'industrie et des services publics

CGT

Le 22 février 2017, 1 200 militant-e-s se sont réuni-e-s à Paris pour débattre de la reconquête industrielle et des services publics en France.

La France a besoin d'une industrie et de services publics forts répondant aux besoins de la population et qui assurent un développement économique équilibré des territoires, la création d'emplois et le progrès social pour tous.

Il est nécessaire et urgent de réindustrialiser la France, de relocaliser des capacités de production d'objets durables, interconnectables et réparables. Pour la CGT, l'industrie est indispensable pour répondre aux besoins fondamentaux de la population (alimentation, eau, énergie, transports, éducation, santé, logement, culture).

Il ne s'agit pas de tout fabriquer sur le territoire, car les échanges avec les autres pays sont nécessaires. Mais ils doivent s'équilibrer et ne pas laisser libre court au dumping social et environnemental.

« Pas d'industries sans services publics et pas de services publics sans industries »

La fermeture de sites industriels, les délocalisations, le démantèlement des services publics, la précarisation voire l'ubérisation du travail dégradent considérablement la qualité de vie pour les salariés, les retraités, les chômeurs et les jeunes, 1ères victimes du chômage et/ ou de la précarité.

Le développement d'une industrie moderne suppose des services publics de qualité en matière d'éducation, de recherche, de santé, de transport, de logement, etc.

Il faut des services publics forts dans tout le pays, pour contribuer au développement économique et à l'aménagement du territoire. La dépense et la commande publiques sont des leviers puissants pour créer des emplois et lutter contre le fléau du chômage. Par exemple, le programme Airbus n'aurait pu voir le jour sans l'investissement de la puissance publique.

Quelques exemples

  • Développer la filière de l'imagerie médicale : un enjeu industriel et de santé publique.
    La CGT de Thales et les salariés se mobilisent pour que Thales mette au service de la collectivité et de la santé publique ses technologies en contrepartie des financements et des aides publics.
  • Lutter contre la pollution de l'air en développant le fluvial à Chalon (71).
    Des dizaines de camions par jour transportent du verre cassé (calcin) générant de la pollution.
    30 000 tonnes de verre transportés par mois = 1 200 camions ou 120 péniches.
    La matière première peut venir par voie fluviale, ce qui permet de diminuer la pollution en ville et la dégradation des routes.

D'autres choix sont possibles, l'intervention des salariés à travers la mobilisation

  • mener une politique industrielle ambitieuse implique aussi de développer les droits d'intervention des salariés dans l'ensemble des secteurs de l'économie et pas seulement dans l'industrie. Les salariés doivent bénéficier d'une représentation collective effective, quelle que soit la taille de l'entreprise. Les comités d'entreprise doivent avoir un droit de veto sur les plans de suppression d'emplois ;
  • transformation des contrats précaires (CDD, intérimaires,…) en CDI pérennes dans l'entreprise ;
  • augmentation des salaires et reconnaissance des qualifications et des diplômes ;
  • réduction du temps de travail à 32 heures ;
  • égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
  • relance de l'emploi par un plan d'investissements industriels, de sécurisation de l'emploi pour les salariés, de création d'emplois de qualité, de développement des services publics ;
  • réglementation de la sous-traitance et institution d'une responsabilité sociale et stratégique des donneurs d'ordre à l'égard de leurs sous-traitants ;
  • contrôle et conditionnement des aides publiques aux entreprises, notamment à l'emploi et à l'investissement productif.

Le 21 mars, salariés, citoyens, toutes et tous aux initiatives territoriales organisées par la CGT

document au format PDF:

Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3018

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par Anonyme, le 21/03/2017 à 12:59

oui ou est l'arrivée ???

manif 21 mars

Par Anonyme, le 13/03/2017 à 13:43

Ou sera le lieu d'arrivé ?

Par Anonyme, le 11/03/2017 à 22:47

Tous ensemble dans la rue