Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 21 mars 2017 à 12h30

5 parties : 1 2 3 4 5

Toutes et tous en grève le mardi 21 mars !

Réorganisations, dépassements horaires, suppressions d'emplois, fermetures de sites et de bureaux, délocalisations, pressions commerciales et managériales, bancarisation extrême...

Stop !
Pour que ca change, pour ne plus subir !

  • Arrêt des réorganisations
  • CDIsation de tous les précaires
  • Un départ = une embauche
  • Intégration de tous les sous-traitants
  • Augmentation des salaires avec un 13ème mois pour tous
  • Arrêt des pressions managériales
  • Maintien de tous les bureaux de poste et du service public postal

Rassemblement à partir de 12h30 devant le Siège de La Poste
12/30 rue Guynemer, 92 Issy-les-Moulineaux
Métro Balard, ligne 8

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/53829
Source : http://www.sudposte75.fr/spip.php?article125


Grève à La Poste

Réorgs, suppressions d'emplois, fermetures en série... ras le bol!!!

Pour que ça change, pour ne plus subir ... en greve !

  • Arrêt des réorganisations, des fermetures de sites et des suppressions d'emplois
  • CDIsation de tous les précaires, un départ = une embauche intégration de tous les sous-traitants
  • Arrêt des pressions managériales
  • Augmentation générale des salaires

Le 21 mars toutes et tous en grève


1 2 3 4 5

Ils continuent à nous mener droit dans le mur !

CGT

Les dirigeant-es de La Poste aimeraient bien que les conséquences de leur politique soient mises sous le tapis, que la médiatisation autour de la crise à La Poste, qui dure depuis
plusieurs mois, cesse, maintenant que l'accord à la distri est signé.
Bref, que les affaires continuent.

Pour SUD PTT, il n'en est pas question.

L'enjeu est trop important, que ce soit pour les agents de La Poste ou les usager-es. Nous comptons bien continuer à tout faire pour mobiliser nos collègues, mais aussi la population et les élu-es, notamment via les collectifs contre les fermetures de bureaux de poste qui se construisent, et qui commencent à se coordonner.

C'est dans cette perspective que nous appelons à une grève nationale de l'ensemble des services de La Poste, le 21 mars, à laquelle la fédération CGT appelle également.
L'unité dans l'action est aujourd'hui plus que nécessaire. Unité, non seulement des organisations syndicales qui refusent les orientations de nos dirigeants, mais aussi et surtout, unité des postier-es, côte-à-côte avec les usager-es.

Le service public est à nous toutes et à nous tous, pas à ceux qui sont en train de le détruire.

document au format PDF:

document au format PDF:

Source : http://www.sudptt.org/spip.php?article102921


1 2 3 4 5

Pour nos salaires, pour nos conditions de travail, pour l'emploi

Toutes et tous dans l'action le 21 mars

En Direct des Négociations Annuelles Obligatoires
Nos compétences et qualifications doivent être reconnues !
La Poste doit augmenter les salaires

A l'issue de la deuxième séance de négociation, le compte n'y est toujours pas. Les mesures annoncées par la Poste restent largement insuffisantes et ne compensent pas l'augmentation du coût de la vie. Persistant dans son déni de réalité, La Poste prétexte une inflation à 0,13% pour faire des propositions dérisoires. Or, dans le même temps, l'INSEE annonce une augmentation du coût de la vie de 1,2% avec des hausses très importantes notamment pour l'énergie (+10 % par rapport à 2016) et les produits frais (+8%).

Surtout les prévisions économiques annoncent une nette reprise de l'inflation.

Rappelons que l'année dernière, le gel des salaires avait été total lors des NAO avec 0% d'augmentation !

Les propositions de la poste a ce jour : meme pas une demi-baguette de pain !!!

  • 0,7% d'augmentation au 1er juillet pour les classes 1 et 2
  • revalorisation individuelle de 0,95% au 1er avril pour les classes 3
  • 0,80% de revalorisation individuelle plus 0,40% pour les Groupe A
  • Complément de rémunération : +1,1% au 1er juillet pour tous (soit par an, en brut 1.2 : +19,9 € ; 1.3 : +20,8 € ; 2.1 : +21,9 € ; 2.2 : +23,9 € ; 2.3 : +25,3 € ; 3.1 : 27,3 € ; 3.2 : 28 ,8 € ; 3.3 : 30,5 € ).
  • Compléments familiaux et géographiques : + 1,1% (en brut et par an pour 2 enfants : +14,43 € ; pour 3 enfants : +30,54 €)
  • Prime ultra-marine : +1,1% (+36,05€ brut par an)

Au total ces mesures représentent 0,50 centimes d'euros brut par jour !!!!

Inadmissible !

Ces propositions sont indecentes au regard des besoins des postiers
La Poste a touché 1 milliard de CICE ces 3 dernières années ?
Qu'a-t-elle fait de cet argent public ?
Avec la revalorisation proposée par La Poste,
Un ACC 1.2 debutera avec un salaire 10 euros brut au-dessus du SMIC !
Les bénéfices explosent, l'entreprise engrange en un an des sommes qu'elle mettait
10 ans à constituer. Tout cela sur le dos des postiers et des usagers.
Aujourd'hui et sans attendre, elle doit augmenter les salaires, elle en a largement les moyens

La CGT propose :

1) La revalorisation des salaires et des pensions sur la base minimale d'un SMIC à 1800 euros brut

2) A travail égal =salaires égal. Déclinaison des grilles fonctionnaires pour les contractuels avec même déroulement de carrière

3) Le 13ème mois

4) L'augmentation de 25% du complément de rémunération (qui doit être lié au grade et non à la fonction)

5) Revalorisation de toutes les indemnités : collation, restauration, rouleur, remplacement… et prise en charge intégrale par l'employeur des frais de transport

Enfin, la CGT exige que les mesures de La Poste s'appliquent dès le 1er janvier 2017 et non au 1er juillet. Il doit donc y avoir un rattrapage pour les 6 premiers mois de l'année versés aux postiers le plus vite possible, car les prix et l'inflation eux n'attendent pas le mois de Juillet !

Les postiers sont dans l'attente d'une relle reconnaissance de leur travail et des efforts qu'ils font au quotidien
Les Classes 1 et 2 ne vivent pas mais survivent au quotidien avec leurs salaires, cela ne peut plus durer.
Il faut une augmentation immediate des salaires et le versement d'un 13ème mois !

En ce sens, la CGT appelle les postiers à se mobiliser massivement le 21 mars prochain pour l'emploi, les salaires et les conditions de travail

document au format PDF:

Source : http://www.cgtfapt77.fr/wp/?p=11647


1 2 3 4 5

Journée de mobilisation contre l'accord à La Poste

Accord sur les conditions de travail et sur l'evolution des metiers de la distribution et des services

La CGT s'oppose à cet accord nocif et appelle les postiers à se mobiliser dans tous les métiers

Après avoir consulté l'ensemble de ses syndicats départementaux, l'ensemble de ses syndiqués et des dizaines de milliers de postières et postiers, la CGT a décidé de ne pas signer l'accord, de faire valoir son droit d'opposition et demande la réouverture immédiate d'une réelle négociation portant sur l'emploi, les conditions de travail et les salaires, cela dans tous les métiers du groupe.

En ce sens, la CGT appelle les personnels à se mobiliser le 21 mars 2017 pour :

l'amélioration concrète et immédiate des conditions de travail l'embauche immédiate, et l'égalité salariale femme / homme ainsi que l'égalité des droits sur le statut du personnel le plus favorable l'arrêt des réorganisations imposant de nouveaux régimes refusés par les personnels les 32H00 points, parmi d'autres, qui démontrent qu'il faut combattre cet accord

1 Un accord qui piétine la démocratie

CFDT, FO, CGC et CFTC qui ont signé l'accord représentent moins de 50% des voix aux élections professionnelles. Comment une minorité peut-elle imposer ses choix ? Comment au 21ème siècle, une entreprise comme La Poste peut-elle encore être un lieu où la démocratie ne s'exerce pas ?

2 Un accord qui va faire baisser les salaires et le pouvoir d'achat des facteurs

Les facteurs vont perdre de l'argent (les 200 € uros de prime pour passer en méridienne ne compenseront ni les 20 minutes de travail supplémentaires, ni la perte de l'indemnité de collation). Le passage en 1.3 pour quelques milliers d'agents ne va même pas compenser les différentes pertes de pouvoir d'achat subies par les facteurs avec le gel du point d'indice pendant de longues années et les 0% d'augmentation de l'année dernière. Le 2.1 doit être le minimum.

3 Un accord qui va casser la vie privée et familiale

Cet accord va casser encore plus les régimes et les rythmes de travail (tournées sacoches, mixte avec coupure méridienne obligatoire, adaptation des horaires à l'activité). Dans ces conditions, impossible d'organiser sa vie familiale et ses activités.

4 Un accord qui va accroître la sécabilité et l'auto-remplacement

La sécabilité est gravée dans le marbre et cerise sur le gâteau, 30 jours de sécabilité inopinée vont être imposés sans compensation !!!

Ce qui pourrait apparaître comme une limite de 30 jours est un leurre puisque La Poste la conditionnerait à l'annulation des repos de cycle sur les périodes qu'elle prétendra faibles. C'est un pas majeur dans le sens de la modulation/annualisation du temps de travail.

4 bis Un accord qui va généraliser la flexibilité à tous les postes

Derrière les promotions se trouve l'éclatement des métiers et des périmètres. Le passage en I.3 sera favorisé à condition de devenir facteur polyvalent et donc de ne plus être titulaire de son quartier. Les Facteurs d'Équipe et Facteurs Qualité pourront être conduits à exercer sur plusieurs sites, voire plusieurs départements. Pour les encadrants, après leur redéploiement, ils pourront être amenés à reprendre la sacoche pour faire de la distribution.

5 Un accord qui va mettre un terme à la règle des deux ans entre deux réorganisations

Les réorganisations vont être permanentes avec possibilité (quand la Loi Travail va s'appliquer à La Poste) d'ajuster l'organisation au trafic avec, reprise des emplois, modifications des horaires et des rythmes de travail.

Les promoteurs de cet accord vous avoueront-ils qu'en fait d'amélioration des conditions de travail il est question par exemple, d'étendre la limite des tournées VAE à 30km contre 20km aujourd'hui ?

Enfin dernier point et non des moindres, la vente des quartiers déjà largement attaquée par facteur d'avenir va l'être encore plus. De nombreuses tournées seront d'office retirées de la vente. Ainsi, La Poste touche du doigt son rêve : en finir avec les titulaires de quartier.

à entraîner certaines organisations syndicales avec elle : la CFDT, FO, la CFTC et la CGC.

La CGT de son côté, exige depuis le début une réelle négociation sur les conditions de travail dans tous les métiers de La Poste et une négociation sur les normes et cadences à la distri avec comme base de discussion le 2.1 comme grade de base pour tout le monde afin que soient reconnues et valorisées les nouvelles activités du facteur. Malheureusement, les autres syndicats ne suivent pas.

Au sujet de l'accord

Confrontée à une crise majeure et à de nombreuses mobilisations, La Poste a décidé d'ouvrir une négociation. Mais dès le départ, elle démontre sa déloyauté en intégrant à un accord qui devait porter sur les conditions de travail, toute une partie qui concerne l'organisation du travail. Déjà la négociation est faussée.

En octobre 2016, La Poste doit à la fois déminer une crise majeure liée à la souffrance dans les services, une crise médiatique (enfin les médias parlent de ce qui se passe réellement derrière les murs de La Poste) et répondre aux exigences du nouveau patron du courrier : Philippe Dorge (bien connu du côté de PSA à Aulnay).

En effet, ce dernier, pour répondre aux exigences d'Amazon et de gros clients, décide de réorganiser tout le processus d'acheminement tout en concentrant les activités, ce qui permet au passage de fermer des PIC, fermer des PPDC et récupérer des surfaces et des mètres carré qui feront le bonheur de la filiale immobilière de La Poste (Post Immo).

Bref, La Poste réussit le tour de force de faire croire qu'elle veut améliorer les conditions de travail des facteurs. En réalité, elle fait exactement l'inverse !!! Et au final, miracle, elle arrive

Les signataires (CFDT, FO, CFTC et CGC) doivent s'expliquer auprès des collègues.

Comment ont-ils pu signer un texte aussi mauvais et aussi destructeur pour les agents. Cela sans même les consulter et leur demander leur avis ?

Une honte !!!

Pour la CGT

  • 1 facteur = 1 tournee
  • stop a la secabilite
  • stop a la pause coupure meridienne imposee
  • stop aux tournees sacoche et a toute externalisation
  • pour des titulaires de quartier
  • pour des emplois en cdi
  • pour la veritable amelioration des conditions de travail
  • pour l'arret total et definitif des reorgs

Dès à présent, la CGT appelle les agents à se mobiliser et à se manifester auprès des directions

La CGT appelle l'ensemble des facteurs à interpeller la population sur la casse du métier et du service public postal

La CGT va, dans les jours qui viennent proposer des initiatives de mobilisation et d'action

Pour notre metier, pour nos conditions de travail - Rejoignez la CGT

La CGT appelle l'ensemble des postières et des postiers a se mobiliser sous toutes les formes (préavis locaux, délégation de masse, rassemblement....) le 21 mars dans le cadre de la journée d'action pour l'industrie et le service public

document au format PDF:

Source : http://www.cgtfapt77.fr/wp/?p=11576


1 2 3 4 5

CGT 77

Le collectif départemental « Distribution tous objets » s'est réuni lundi 27 [février] à Combs la ville. Les camarades sont venus de tout le département pour échanger et débattre dans une ambiance fraternelle. Les débats furent riches, les échanges fructueux. Un constat s'impose : nos conditions de travail se dégradent et l'accord scélérat signé par la CFDT, CFTC, CGC et FO (qui s'appliquera malgré l'opposition de deux syndicats majoritaires - dont la CGT) ne va non seulement rien arranger mais au contraire les dégrader d'avantage. C'est pour cette raison que le Collectif appelle les postières et les postiers à se mobiliser massivement le 21 mars et, au delà, à se syndiquer à la CGT pour être plus forts et gagner la satisfaction de leurs revendications.

document au format PDF:

Source : http://www.cgtfapt77.fr/wp/?p=11608

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir