Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 16 mars 2017 à 18h

2 parties : 1 2

Discussion sur la lutte NO TAV

Séminaire Conséquences

Pour un deuxième rendez-vous cette semaine en soutien à l'occupation de salle en cours à l'EHESS, nous parlerons du mouvement italien "No Tav".

Depuis plus de 25 ans une vallée entière mène une résistance autonome et populaire contre la construction de la ligne TGV entre Lyon et Turin : le mouvement No Tav (« non au TGV » en français) est profondément ancré en Val de Suse, au Nord de l'Italie, et relève désormais d'une culture à part entière. Quelle est son histoire ? Quels sont les liens avec les mouvements autonomes de Turin, la métropole la plus proche ? Il faudra faire retour sur les formes d'organisation singulières qui ont vu le jour au fil des luttes, ses batailles significatives et aborder la question du rapport avec les forces politiques officielles.

Comprendre pourquoi la question No Tav est aujourd'hui « la mère de toutes le batailles » en Italie.

EHESS, salle des Lombards, entrée par le 19 rue Notre-Dame-des-Champs, RDC

https://www.facebook.com/events/1939370583052915/
http://seminaire-consequences.fr

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/53937
Source : message reçu le 13 mars 12h


9 mars à l'EHESS : Entraide inter-fac (épisode 3)

Compte rendu de la journée du 9 mars à l'EHESS

Et bref résumé de l'AG INTERFAC de lundi 13 mars

Il y aurait beaucoup à dire et à analyser sur la journée du 9 mars à l'EHESS. Ici, il ne s'agit pas d'en faire un récit exhaustif, mais de donner quelques pistes pour expliciter la démarche de cette occupation et les raisons de sa réussite, à la fois dans le résultat (obtention d'une salle) mais aussi dans la manière d'arriver à ce résultat.

Car le sentiment d'une confiance partagée entre les gens venus pour l'occupation a participé pour beaucoup à la fois à nous souder dans les négociations et à ce que chacun-e se sente de participer activement aux nombreuses péripéties de cette journée.

Précisons cependant que l'acquisition de cette salle n'est pas vue comme une victoire décisive, mais une étape primordiale sur laquelle s'appuyer pour créer des liens entre les facs afin de les ouvrir sur le monde.

Rappelons aussi que l'enjeu pour nous n'était pas de faire un coup d'éclat qu'on commenterait sur les réseaux sociaux ou militants, mais d'obtenir ce pourquoi on avait mis en place cette action : obtenir une salle pour nous rencontrer et nous organiser.

L'occupation est partie d'une dynamique présente à l'ehess depuis la rentrée mais aussi de liens qui s'étoffent depuis le printemps dernier et qui nous permettent de préparer ensemble ce genre de journées.

Déroulement de la journée :

8h30 : On se retrouve dans la salle et on l'habite : on met en place une bibliothèque, avec des livres et des textes, on installe un banquet, on déploie les banderoles et on distribue les textes expliquant notre action aux autres étudiant-es.

11h : Alertée par la police et l'ébullition, l'administration ferme les grilles et installe un filtrage intensif. Des flics en civils entrent dans la cour de l'école. Le président décide de venir sur place en tentant d'établir ses conditions (envoyer 3-4 représentants pour discuter dans son bureau).

15h : La situation a été retournée. Nous refusons les conditions et il vient dans notre salle parler avec les 60 personnes présentes.

17h : Face à la double menace de la police et de nous même, la direction se plie à toutes nos exigences initiales : réouverture des grilles, obtention d'une grande salle auto-organisée immédiatement.

La rapidité des tractations nous a tous surpris. Un grand merci à toutes les personnes qui ont pris part à la danse. L'entraide a débuté.

Celleux qui doutent de notre volonté de s'inscrire pleinement dans le contexte actuel et de nos objectifs politiques n'auront qu'à jeter un œil au planning.

La salle est à nous tou.te.s, habitons-la ensemble !

Planning de la semaine du 13 au 17 mars

Lundi
15h : Atelier autour du livre et de l'édition
17h : AG interfacs

Mardi
15h : Infotour sur Bure
18h : discussion : domination masculine et lutte pour l'émancipation (organisé par Solidaire Etudiant-e-s EHESS

Mercredi
À partir de10h : Cantine et sandwichs (besoin d'aide)

Jeudi

14h :Discussion autour des violences policières et de la drogue avec Alessandro Stella
18h : Conséquences, discussion sur la lutte No TAV avec Stefano Dorigo

Vendredi

11h : Atelier d'autodéfense numérique (apporter un ordi et un clef USB 8g vierge)
13h : Préparation de la manif du19 mars (banderoles, textes, etc.)
18h : Projection du film « Regarde elle a les yeux grands ouverts » (autour de la lutte pour l'avortement)

La salle des lombards est au rdc du 96 bvd Raspail.
Entrée pour encore une semaine au 19 rue notre dame des champs

L'AG INTERFAC s'est bien tenue hier dans notre salle. Les propositions :

  • La rédaction d'un appel commun aux trois salles nouvellement occupées (P7-P8-EHESS)
  • Une AG inter-fac hebdomadaire dans les salles occupées pour faire le point sur l'évolution dans nos facs respectives
  • La tentative de lancer des AG dans chaque fac la semaine du 20 mars (simultanément ou pas) pour parler avec les autres étudiants des violences policières ou de la présidentielle

Source : http://paris-luttes.info/9-mars-a-l-ehess-ent...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir