Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 29 mars 2017 à 19h

Arpentage autour de « Pax Neoliberalia »

Dans ce livre, Jules Falquet s'intéresse à l'instrumentalisation d'une violence en apparence "aveugle", mais en fait très contrôlée, à travers quatre textes : proximité troublante de la torture avec la violence domestique (au Salvador)… Création de la classe masculine des "frères d'armes" par le service militaire (en Turquie)… Diffusion des techniques de guerre de basse intensité (au Mexique)… Perpétuation (néo)-coloniale des violences contre les femmes indiennes (au Guatemala)…

Jules Falquet croise différents niveaux d'analyse pour rapprocher des perspectives généralement cantonnées à des sphères séparées. En révélant les continuités qui rattachent la violence misogyne aux méthodes coercitives militaro-policières, cette approche met à jour les logiques genrées de la « gouvernance » mondialisée, ici nommée, par antiphrase, Pax neoliberalia.

L'arpentage est outil d'éducation populaire permettant une lecture critique et collective d'un texte. L'arpentage permet :

  • d'acquérir des savoirs communs, de s'approprier des références communes, et donc de sortir des dominations par le savoir.
  • de découvrir des pensées, des auteurs ou des théories, qu'on ne serait pas allé chercher sans ça.
  • de se forger une critique du propos grâce à la multiplicité des point de vue, et éventuellement des petits outils d'auto-défense intellectuelle pratiques.

Il ne s'agit ni d'une conférence, ni d'une rencontre avec un auteur.

https://paris.demosphere.eu/files/import-images/dd5f50b820d6ede12b992d7a0796e6dc.jpg

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/54107
Source : http://agenda.survie.org/showevent.php?id=105...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir