Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 24 mai 2017 à 17h

3 parties : 1 2 3

Non à l'OTAN - Non à la guerre

Tous à Bruxelles les 24 et 25 mai 2017

Les 25 et 26 mai 2017, un sommet de l'OTAN se tiendra à Bruxelles pour l'inauguration de son nouveau siège. Ce sera la première visite en Europe de D. Trump depuis son élection.

Un collectif international regroupant plus de 500 organisations venant de plus de 50 pays (chiffres provisoires, en augmentation continue) organisera à cette occasion :

  • Le 24 mai : une grande manifestation dans Bruxelles pour la « bienvenue » à M. Trump et pour demander la dissolution de l'OTAN.
  • Le 25 mai, un contre-sommet dans des locaux dans le centre de Bruxelles avec débats, ateliers, projection de vidéos, témoignages, ...

Car depuis Paris:

Un autocar affrété par la CGT partira de la place de la République à Paris le 24 mai à 11h environ pour la manifestation de Bruxelles, retour le soir même avant minuit (avant le dernier métro !)

Participation aux frais : 50 €

Si vous êtes intéressé(e)s, dites le nous très vite, dans la mesure des place disponibles selon la formule habituelle : contacext@otan-non.oexrg

Nous devons exiger :

  • que la France sorte complètement de l'OTAN, qui devra être dissoute ensuite,
  • que l'OTAN cesse de nous désigner nos ennemis,
  • que la France développe des relations « courtoises », sans vouloir les humilier, avec tous les pays, au-delà des désaccords qui pourraient exister (Russie et Chine par exemple)
  • que la France participe à la Conférence des Nations Unies pour un traité d'interdiction des armes nucléaires en juin 2017 prochain,
  • une véritable sécurité des peuples du monde entier, sans recours à un bouclier anti-missiles par essence agressif, par des partenariats mutuellement profitables,
  • un arrêt de l'escalade des budgets d'armement,
  • un traité sur le commerce des armes incluant un embargo dans les régions en guerre.

Seule une mobilisation de tous les peuples du monde nous permettra de l'obtenir.

Pour plus de détails :
www.stopnato2017.org
www.otan-non.org

document au format PDF:

document au format PDF:

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/54127
Source : https://france.attac.org/agenda/article/non-a...


Contre-sommet de l'Otan

Appel à des actions internationales contre le sommet de l'Otan à Bruxelles
les 24 et 25 mai 2017

  • 6 et 13 mai : Entraînement à l'action
  • 21 - 26 mai: Camp de la paix
  • mercredi 24 mai à 17h : Manifestation principale, à Bruxelles
    Un car de la CGT parisienne se rendra à la manifestation bruxelloise !
    (voir ci-dessus)
  • jeudi 25 mai: journée d'actions directes non-violentes
  • jeudi 25 mai de 7h30 à 12:30: rassemblement pour la paix
  • jeudi 25 mai de 9h à 18h : conférence

Investir dans la paix, pas dans la guerre !

Le prochain Sommet de l'Otan sera le premier auquel participera le Président des Etats-Unis, Donald Trump. Il se tiendra les 24 et 25 mai dans les tout nouveaux bâtiments du siège de l'Alliance atlantique à Bruxelles, la ville où sont basées l'Otan et l'Union européenne (UE), deux institutions qui coopèrent étroitement dans leurs politiques militaires.

L'Otan et ses Etats membres participent à des guerres et des interventions militaires illégales, en Yougoslavie, en Afghanistan, en Libye, en Irak, en Syrie, dans la mer Méditerranée et dans l'océan Indien. Ils contribuent massivement à l'instabilité internationale, à la course aux armements et à la militarisation. L'Otan reste liée à la plus grande menace contre l'humanité : les armes nucléaires.
De sommet en sommet, l'Otan perpétue, met en œuvre et étend sa politique de guerre et de domination.

Le monde entier est témoin des conséquences de cette politique : des pays entiers sont dévastés, des millions de gens deviennent des réfugiés, souffrent terriblement ou sont tués ; l'environnement se dégrade de façon désastreuse, l'extrémisme violent et le terrorisme augmentent ; les tensions et les affrontements militaires se multiplient ; les armes nucléaires prolifèrent et le risque d'une guerre atomique s'accroît.

La seule réponse de l'Otan face à ces effroyables conséquences est d'accélérer encore le militarisme et la guerre :

  • Tous les Etats membres de l'Otan sont appelés à augmenter leur budget militaire jusqu'à 2 % de leur PIB. En cette période de crise économique et d'austérité, cela revient à réduire toujours plus les budgets destinés aux besoins sociaux, à l'éducation, la justice, la coopération internationale et la protection de l'environnement, qui sont tous essentiels pour construire un monde plus pacifique et plus stable.
  • Les Etats membres de l'Otan devront utiliser 20 % de leur budget de défense à des équipements militaires : navires de guerre, avions de combat, drones, bombes, technologie. Le tout-puissant lobby de l'armement se frotte les mains d'avance. L'Otan accélère la course aux armements au mépris des mécanismes diplomatiques pour la résolution des conflits.
  • L'Otan aggrave les tensions avec la Russie, en déployant des troupes et des armements à sa frontière et en installant un système de défense anti-missiles. Tout cela relance le développement militaire et empêche la construction de relations pacifiques et une compréhension mutuellement avantageuse.
  • L'Otan et ses Etats membres multiplient les interventions hors de leurs territoires et augmentent leur présence partout dans le monde au moyen de partenariats et de "coalitions de volontaires". Ils accroissent leur domination économique, politique et militaire, au lieu d'investir politiquement et financièrement dans l'ONU pour atteindre son but d'un monde pacifique et plus sûr.
  • L'Otan présente le développement de ses politiques nucléaires comme la "garantie" suprême de la sécurité de ses membres, nonobstant le fait qu'une majorité des pays du monde entame des négociations pour un traité d'interdiction des armes nucléaires. Entretemps, les armes nucléaires étatsuniennes stationnées en Europe - sous couvert de l'Otan - et ailleurs, sont modernisées à coups de dizaines de milliards de dollars.

Nous ne voulons pas de la militarisation de l'UE ni d'une superpuissance européenne, tel que le préconisent avec de plus en plus d'insistance les dirigeants de l'UE. La fermeture militaire des frontières européennes n'est pas une réponse au défi de l'immigration. Les réfugiés sont les bienvenus.

L'Otan est la machine de guerre la plus agressive du monde. Nous avons besoin, de toute urgence, de paix et de développement durable.

Nous appelons toutes les personnes et organisations éprises de paix à se joindre aux protestations contre le Sommet de l'Otan, à Bruxelles et dans le monde entier. Faisons pression sur nos gouvernements pour investir dans le bien-être social, pas dans la guerre.

Nous demandons clairement à nos gouvernements : nous devons quitter l'Otan et l'Otan doit être dissoute.

Signer l'appel: ICI

Contre-sommet de l'Otan

Source : message reçu le 17 mai 18h
Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3069
Source : http://international.pcf.fr/97878
Source : http://stopnato2017.org/fr/programme


1 2 3

Manifestation contre l'OTAN

Trump not Welcome

24 mai 17h - Gare Bruxelles nord

Fin mai Donald Trump viendra au sommet de l'OTAN en Belgique. Ces derniers mois, le président des Etats-Unis a provoqué l'indignation dans le monde entier: il sème la discorde, nie le réchauffement climatique, intimide les médias, démantèle la solidarité…

Rejoignez-nous à Bruxelles le 24 mai et dites 'Non' à Trump, à sa politique et à ses homologues européens.

Pour les droits sociaux

Nous défendons les intérêts des 99 %, contre la politique mondiale d'austérité, le démantèlement des droits sociaux et l'affaiblissement de la situation des travailleurs.

Contre le sexisme, le racisme et la discrimination

Une série de droits acquis après de longues années de luttes sont menacés. Nous nous opposons à toute forme de discrimination et défendons une politique d'accueil des réfugiés humaine.

Pour la paix

Et contre toutes les interventions militaires qui violent le droit international. Contre les investissements militaires au détriment de l'éducation, des soins de santé, du climat et de la solidarité internationale.

Pour un monde durable

Nous voulons des politiques climatiques solidaires et ambitieuses pour assurer un avenir durable à toutes et tous.

Faites entendre votre voix, montrez l'unité pour un avenir démocratique, pacifique, durable et solidaire. United we stand!

Source : https://www.trumpnotwelcome.be/franais/


1 2 3

L'OTAN, une alliance belliciste

Collectif Ni guerres ni état de guerre

Contrairement aux apparences, Donald Trump n'a pas l'intention de « lâcher » l'OTAN : sa volonté est de faire pression sur ses alliés afin qu'ils augmentent leur participation financière et militaire à l'Alliance. Pour une simple raison : les Etats-Unis poussent l'OTAN dans une direction toujours plus belliciste.

Leurs exigences, affirmés avec Obama, confirmées par Trump consistent à amplifier la course aux armements. Les pays membres doivent porter leur budget de Défense au minimum à 2% du PIB : le président Hollande a immédiatement obtempéré. Des pays « en retard » comme l'Allemagne vont augmenter de plusieurs dizaines de milliards de dollars leur budget militaire. Or, les budgets militaires mondiaux ont déjà pratiquement doublé en moins de 10 ans.
Ensuite, l'injonction de moderniser l'armement nucléaire s'accompagne de décisions (miniaturisation, bombes à « faible » rayonnement…) qui laissent entendre que, désormais, on est passé d'une doctrine de « dissuasion » à une doctrine d'utilisation de l'arme nucléaire « sur le champ de bataille ». Là encore, le président Hollande a décidé d'y engloutir des dizaines de milliards sur vingt ans et des accords ont été passés avec les britanniques sur le sujet.
Enfin, les Etats-Unis et l'OTAN renforcent leur dispositif stratégique agressif vis-à-vis de la Russie, mais aussi de la Chine : déploiement de troupes et installation de missiles aux frontières de la Russie…
Créée en 1949 (soit six ans avant le Pacte de Varsovie) pour « contenir le communisme », l'OTAN existe toujours, et est lancée dans des guerres sans fin officiellement contre le terrorisme et contre les États qu'elle appelle « Etats voyous ». De fait, les USA et l'OTAN entendent lutter contre tout ce qui leur semble aller contre leur hégémonie.

Les mouvements d'opposition contre l'OTAN et plus généralement contre les USA grandissent : par exemple en Italie contre la présence d'armes nucléaires sur le sol national ; en Grande Bretagne contre le renforcement de l'alliance belliciste Trump-May ; en Allemagne contre l'augmentation du budget militaire ; au Japon contre l'extension des bases étatsuniennes.
A l'occasion de l'inauguration du nouveau siège de l'OTAN, une grande manifestation internationale et un contre-sommet auront lieu les 24 et 25 mai à Bruxelles.
Dans le cadre de cette mobilisation, et pour vous informer sur l'orientation actuelle de l'OTAN, nous vous convions à une

Source : http://collectifantiguerre.org/spip.php?artic...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir