Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 25 avril 2017 à 13h

Rassemblement - procès en appel

Bagui Traore, Frère d'Adama Traore

Bagui a été injustement condamné le 14 décembre 2016 pour "outrages", "rébellion" et "menaces de mort" sur agents de la police municipale de Beaumont sur Oise (soit 8 mois de prison ferme et 2 ans d'interdiction de séjour à Beaumont sur Oise), alors même qu'aucune preuve n'ait été apportée lors de son procès. Il est depuis novembre 2016 enfermé, sans pouvoir voir sa famille et ses proches. Il subit atrocement les pressions des gendarmes et des autorités publiques et l'acharnement des institutions judiciaires. Nous savons que tout est mis en oeuvre pour décrédibiliser son témoignage clé dans l'instruction portant sur la mort de son frère. Ayant déjà soulevé les incohérences importantes et ce dès les premiers jou...rs après la mort d'Adama, il doit maintenant faire face à de nombreuses charges. Depuis son incarcération, cinq charges lourdes et graves lui ont été rajoutées et pèsent sur lui, dont celle de "tentatives d'assassinat". Il s'agit là, non plus de le déstabiliser mais le tuer psychologiquement, alors qu'il porte encore le deuil de son frère Adama.

Les conditions de son incarcération sont proprement indécentes et scandaleuses, pour lui comme pour sa famille. Nous vous appelons à vous rassembler, mardi 25 avril, à la cour d'appel de Versailles, nous ferons appel de sa condamnation de décembre dernier. C'est aussi l'occasion de montrer tout votre soutien à notre famille et à notre frère qui dort depuis trop longtemps en prison.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/54507
Source : message reçu le 23 avril 21h
Source : confirmation reçue le 18 avril à 15h
Source : https://fr-fr.facebook.com/events/12230859831...


« Liberté pour Bagui Traoré ! »

Le 14 décembre 2016 se tenait au tribunal de Pontoise le procès de Bagui et Yssoufou Traoré, accusés de "violence", "outrage" et "menaces de mort" sur agents de la police municipale. Témoignages "évolutifs" des forces de l'ordre, voir "mensongés" (un policier ayant porté plainte contre X pour violences, s'était en vérité fait mordre par son propre chien, une olicière s'est gazée elle même), malgré l'inconséquence de l'accusation les deux frères ont été déclaré coupable. Youssouf a été condamné à 3 mois de prison aménageables. Bagui est depuis condamné à 8 mois d'emprisonnement avec maintien en détention et deux ans d'interdiction à Beaumont-sur-Oise. Depuis, de lourdes charges ont été ajoutées sur Bagui Traoré. Le Comité Vérité et Justice pour Adama analyse l'acharnement judiciaire. « Ces accusations d'une extrême gravité servent essentiellement à nous noyer sous les procédures, à ralentir notre combat et à nous affaiblir. Bagui est le témoin clé dans l'affaire de la mort de son frère Adama. Pour les institutions judiciaires et la gendarmerie, qui ont par le passé tout entrepris pour occulter les causes de la mort, il est nécessaire de décrédibiliser le témoignage de notre frère, et surtout le détruire psychologiquement tout en détruisant notre famille. » La famille a fait appel, RDV le mardi 25 avril 2017, au tribunal de Versailles pour un rassemblement de soutien.

Source : message reçu sur Resistons rezo le 6 avril 22h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir