thème : travail
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 10 mai 2017 à 9h

Assemblée Générale

La mobilisation pour des postes d'ATTEE continue !

Suite aux 3 jours de grève du mois de mars, le Département nous a proposé 15 CAE pour les établissements les plus en difficultés. Nous refusons que le travail de quelques précaires profitent à 15 établissements alors que la pénurie de personnel concerne bien plus d'établissements.

Le Département, qui parle de dialogue social, refuse de répondre à notre proposition de 16 postes de titulaires dans l'équipe mobile (4 collègues supplémentaires par bassin), solution insuffisante mais équitable et qui profitera à tous les établissements contrairement aux 15 CAE.

On nous dit qu'il n'y a pas d'argent dans les caisses, qu'il n'est pas question d'augmenter à nouveau les impôts pour les collèges... M. Troussel, président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis s'est pourtant félicité dans la presse que son Département se soit engagé à débourser 67,4 millions d'euros pour les futurs Jeux Olympiques.

Cette somme représente environ 2800 postes d'ATTEE pour une année. Ce même M. Troussel ne veut pas s'engager sur 16 postes d'agents d'entretien et de restauration des collèges, alors quelles sont donc ses priorités ?

Il explique que les Jeux Olympiques sont « une formidable opportunité de construire un héritage pour nos enfants ». Mais quel avenir y a-t-il pour les collégiens du Département et la communauté éducative qui les entoure si on ne fait pas le nécessaire maintenant ? Doit-on donner priorité à l'hygiène et la sécurité dans les collèges du 93 ici et maintenant ou aux JO de 2024 ?

Nous nous désolidarisons des autres organisations syndicales du Département, qui cautionnent les discours de l'employeur et oublient qu'il y a un devoir en tant que syndicaliste à porter la contradiction quand celle-ci est juste, et non pas d'accompagner aveuglément l'employeur dans un drôle de dialogue social, où le patron parle et le syndicat répète. Pour nous, il s'agit de continuer à lutter pour plus de justice, pour les élèves, tous leurs parents, la communauté éducative et nous, les agents !

M. Troussel peut nous expliquer que le Département fait déjà son maximum pour les collèges. Pour nous, il n'est pas question de faire des économies sur le dos des agents qui souffrent : il y a urgence à recruter ! Nous ne lâcherons rien !

Pour discuter ensemble de la suite du mouvement, venez nombreux-ses à l'Assemblée Générale, qui se tiendra :

mercredi 10 mai a 9h Bourse du Travail de Bobigny (Tram 1 - Libération) - Salle Oreste

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/54614
Source : http://www.sudeducation93.org/La-mobilisation...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir