thème :   2e le plus vu
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 31 mai 2017 à 18h

2 parties : 1 2

Soirée de diffusion du documentaire sonore

« Rock Against Police. Des lascars s'organisent »

Ecoutes suivies d'une discussion et d'un repas.

La Parole Errante

Dans le cadre de la semaine organisée par le collectif La Parole Errante Demain, Le Rémouleur participera à la soirée en tenant bar et cantine de soutien.

  • 18h : Projection d'un épisode du Lion, sa cage et ses ailes, film d'Armand Gatti, Hélène Châtelain, Stéphane Gatti.
  • 19h-20h : Bar et repas de soutien au Local le Rémouleur, local de luttes et de critique sociale à Bagnolet. Le repas servira à financer le loyer.
  • 20h : Présentation et écoute de 2 épisodes du documentaire sonore Rock Against Police. Des lascars s'organisent ( 2×45 min).
    A la fin des années 70, dans un contexte de crise économique et de chômage, les expulsions de jeunes immigrés et les meurtres en banlieue, qu'ils soient commis par des flics ou des beaufs, se multiplient. Pour y réagir collectivement, une série de concerts Rock Against Police s'organisent au beau milieu des cités.
    [http://rapdocsonores.org]

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/54946
Source : http://www.cip-idf.org
Source : http://www.infokiosques.net/spip.php?article1...


Soirée de Soutien au Rémouleur

Soirée de soutien au Rémouleur le mercredi 31 mai à La Parole Errante !

Du 29 mai au 4 juin, le collectif La Parole Errante Demain organise une semaine de programmation. " À l'Assemblage !" est une semaine pour assembler théâtre, ateliers, discussions, impro, installations, cinéma, musique, cantines de soutien et déambulations. Tout le programme est disponible ici : laparoleerrantedemain.org [1]

Le local le Rémouleur y tiendra le MERCREDI 31 mai une cantine et un bar de soutien. L'argent récolté ira pour payer le loyer.

Cette soirée commence à 18h par une projection d'une épisode du film Le Lion, sa cage et ses ailes d'A. Gatti, d'H. Chatelain et S. Gatti.

A partir de 19h, il y aura de quoi boire et manger.

A partir de 20h, il y aura une écoute de deux épisodes du documentaire sonore Rock Against Police : http://rapdocsonores.org, suivie d'une discussion
A la fin des années 70, dans un contexte de crise économique et de chômage, les expulsions de jeunes immigrés et les meurtres en banlieue, qu'ils soient commis par des flics ou des beaufs, se multiplient. Un réseau informel et fluctuant se constitue pour réagir collectivement en organisant une série de concerts Rock against police au beau milieu des cités. De 1980 à 1983, l'initiative fait tâche d'huile. Plusieurs concerts sont organisés en région parisienne : Paris, Vitry, Nanterre, Cergy, Argenteuil. L'idée est également reprise par d'autres groupes en France, notamment à Marseille, Saint Dizier, et Lyon avec les concerts organisés par Zâama d'banlieue.

A partir de ces concerts gratuits et auto-organisés, d'une « musique sociale issue du quotidien », l'idée est « de brancher des gens qui vivent dans la même merde, qui partagent les mêmes besoins, les mêmes envies », de créer des occasions de rencontres et de circulations à l'intérieur des cités, mais aussi entre différentes banlieues. Dans une conjoncture particulièrement tendue, face aux meurtres, au racisme et à l'occupation policière, l'enjeu est de se réapproprier « le territoire social » de la cité. Et donc, pour les « jeunes immigrés et prolétaires de banlieue », cible et bouc-émissaire principaux de l'idéologie sécuritaire, de s'affirmer et de prendre la parole de façon autonome, en dehors des cadres et des discours établis. C'est pourquoi le rock, comme mode de vie et langage, mais aussi le théâtre, la radio, les journaux de contre-information, le super 8 ou la vidéo, dès lors qu'ils sont réappropriés par les « lascars », participent pleinement d'une dynamique de lutte. A travers la recherche d'un imaginaire et d'une identité collective propres, il s'agit très concrètement d'arracher une possibilité d'existence, d'affirmer ses besoins et ses aspirations à une autre vie.

On vous attend nombreuses et nombreux

image attachment

Source : message reçu le 25 mai 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir