Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 1er juillet 2017 (heure non définie)

5e Université d'été du CADTM Europe

Choisir, c'est désobéir

du 30 juin au 1er juillet

Le système ne tombera pas tout seul, il s'agira de le faire choir ! L'université d'été du CADTM sera l'occasion pour celles et ceux qui partagent cet objectif à travers l'Europe de se retrouver, d'échanger et de débattre autour des luttes en cours et des stratégies à mettre en œuvre afin de porter un coup d'arrêt aux cycles d'endettement, au capitalisme et à ses mécanismes destructeurs. Diktats des créanciers dans l'Union européenne, domination par la dette au Sud de la planète, comportements rapaces des « fonds vautours », dettes privées illégitimes, oppression des femmes, destruction de l'environnement… Les terrains de lutte ne manquent pas !

Quel meilleur endroit pour discuter de cela que la Belgique, au cœur de l'Europe forteresse et des lieux de décision des politiques d'austérité ? Et tant pis si le ciel n'est pas d'un bleu azur, ce ne sera qu'une raison supplémentaire pour le prendre d'assaut !

Ces échanges ne sauraient nous faire oublier que c'est l'été et qu'il faut en profiter : le CADTM nous prépare des soirées militantes et festives autour de représentations théâtrales, de performances de Slam, de DJ's endiablé-e-s !

À moins de trois mois de l'événement, le programme est en cours de finalisation et les inscriptions sont désormais ouvertes. Les habitué-e-s le savent : le nombre de places est malheureusement limité et chaque édition affiche complet. Ne tardez donc pas à vous inscrire et à faire passer le mot autour de vous ! Et si vous souhaitez vous impliquer au-delà du bouche à oreille et nous aider à communiquer autour de l'événement, n'hésitez pas à contacter inscriexptions@cadtmex.org.

Voir en ligne : Université d'été du CADTM Europe - renseignements et inscriptions

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/55157
Source : message reçu le 22 mai 18h
Source : https://france.attac.org/agenda/article/chois...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir