Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 24 juin 2017 à 14h

7 parties : 1 2 3 4 5 6 7

Attention: ceci est la manifestation du 24 juin

Pour la manifestation du 27 juin, suivre ce lien:
https://paris.demosphere.eu/rv/55686


1 2 3 4 5 6 7

Marche des Fiertés LGBT

« Gay Pride »

Trajet / parcours : Départ 14h de Concorde en direction de République

La Marche des Fiertés LGBT de Paris et Île-de-France aura lieu le samedi 24 juin 2017 avec un départ traditionnel à 14h. La Marche de 2017 commémorera 40 ans de luttes mais sera également le premier grand temps fort de revendications et visibilité pour les personnes LGBT après les élections présidentielle et législatives.

Pour la première fois, la Marche des Fiertés de Paris partira à 14h de la Place de la Concorde et fera face à l'Assemblée Nationale. Puis la Marche se poursuivra dans le Paris historique en prenant la Rue de Rivoli, passant non loin du Ministère de la Justice et près de la pyramide du Louvre. Le cortège bifurquera ensuite par le Boulevard de Sébastopol pour traverser le quartier ultra dynamique de Châtelet puis tournera à droite sur le Boulevard Saint Martin. L'arrivée de la Marche des Fiertés se fera Place de la République où aura lieu le Grand Podium de la Marche des Fiertés LGBT de Paris de 17h à 22h !

Cette année encore, la Marche ponctuera deux semaines de visibilité des questions LGBT avec l'organisation de la Quinzaine des Fiertés LGBT 2017

http://www.inter-lgbt.org/wp-content/uploads/2017/06/Marche-Parcours-2017-HD-1.png

http://www.inter-lgbt.org/wp-content/uploads/2017/06/MDF_2017_InterLGBT-1-684x1024.png

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/55201
Source : https://www.inter-lgbt.org/marche-des-fiertes...
Source : https://www.facebook.com/events/1236071589845...


1 2 3 4 5 6 7

Contre les LGBTIphobies, nos fiertés !

Solidaires

La journée internationale contre l'homophobie, la transphobie,la lesbophobie a lieu tous les 17 mai. Cette année est marquée par un contexte international et national préoccupant. En effet, les atteintes contre les droits de personnes LGBTI, loin de diminuer, sont exacerbées par des discours politiques et religieux.

Si dans nombre de pays les personnes LGBTI sont mieux reconnues, cela est dû à leur lutte. De nombreuses lois s'attaquent aux inégalités de traitement, aux injustices, aux discriminations liées à l'orientation sexuelle notamment. Toutefois, leur adoption suscite des réactions de rejet de l'autre, d'intolérance d'une violence inouïe.

A l'occasion de la présidentielle française, des groupes comme « sens com- mun » ont tenté de peser de tout leur poids pour obtenir des candidat-es qu'ils s'attaquent à la loi Taubira sur le mariage pour tous.
Si en Europe, la question de l'égalité des droits a globalement progressé, force est de constater que dans certains Etats membres, la concrétisation des droits nouveaux est ralentie, parfois bloquée par des forces conservatrices et qu'il reste encore tant à gagner ! Dans trop de pays, comme en Tchétchénie, en Ara- bie Saoudite, en Russie et bien d'autres encore, le fait d'être gay, lesbienne, trans, est considéré comme une tare, un crime, une horreur de la nature.

Dates et lieux des prochaines Marches des fiertés LGBTI

  • 13 mai = Le Mans
  • 20 mai = Poitiers, Caen, Orléans, Angers
  • 3 juin = Nancy, Lille, Grenoble, Rennes
  • 10 juin = Nantes, Arras, Toulouse, Strasbourg
  • 17 juin = Bordeaux, Tours, Lyon, Metz
  • 24 juin = Paris, Gap
  • 1er juillet = Rouen, Biarritz
  • 8 juillet = Montpellier
  • 29 juillet = Marseille

Face à l'intolérance, la résistance est indispensable

Les Marches des Fiertés commencent en mai pour se terminer fin juillet. Elles commémorent la première mobilisation « Homo » suite aux évènements de Stonewall (New-York en 1969) où une énième descente de policiers dans un bar gay dégénère.

Cette année encore, il s'agit de pointer encore et toujours les discriminations qui pèsent sur les LGBTI : discrimination à l'emploi, au logement, inégalité de droits en termes de filiation, psychiatrisation et pathologisation de la procédure de changement d'état civil pour les trans… Il est donc urgent de combattre l'invisibilisation et la haine que nous réservent les mouvements ultras conservateurs.

C'est par la mobilisation de tou-tes les LGBTI et de toutes les forces soucieuses d'émancipation et de progrès social, que l'égalité entre tout-es pourra être gagnée. Car être visible et défendre ses droits, c'est politique !

document au format PDF:

Source : http://www.sudptt.org/Toutes-les-dates-des-ma...


1 2 3 4 5 6 7

Séropos, précaires, ignorées : folles à la rue !

Act Up-Paris à la Marche des Fiertés

40 ans après la première marche parisienne, la marche des Fiertés 2017 part de la place qu'Act Up-Paris, en 1993, a rebaptisé « Place des mortEs du sida ». Cette époque a elle-même fait l'objet d'un film primé à Cannes cette année, portant une vision des luttes d'Act Up-Paris de la première moitié des années 1990. Voilà un contexte qui doit permettre à nos luttes, à leur mémoire, à leur actualité, de prendre la rue ce 24 juin !

La première marche des fiertés du nouveau quinquennat s'inscrit dans un contexte où « l'état de grâce » Macron est des plus inquiétants : le gouvernement accélère encore sur l'autoroute sécuritaire du déversement des mesures de l'état d'urgence dans le droit commun, ce qui frappe directement, tout particulièrement, les migrantEs et les putes. De plus, les réformes par ordonnances, prises pour aller plus loin encore que la loi El Khomri, menacent les vies de beaucoup d'entre nous, en nous pénalisant dans l'accès et le maintien dans l'emploi, en nous incitant à taire qui nous sommes, en nous conduisant à continuer à subir des discriminations ou du harcèlement pour garder un emploi ou un logement.

Dans ce contexte, Act Up-Paris met en avant les difficultés sociales que rencontrent pédés, gouines, biEs, trans, inter, et tout particulièrement les séropos, que les réformes à venir vont exacerber. C'est une étape pour porter dans nos luttes l'urgence de ne pas se laisser enfermer dans l'espace « sociétal », dans lequel trop tentent de nous réduire, et donc l'urgence de donner à lire nos luttes en tant que politiques et sociales, dans lesquelles des dynamiques d'alliance et de coalition ont - encore aujourd'hui - toute leur place.

Nous portons des revendications sociales parce que les séropos vieillissent, ce qui reflète un allongement bienvenu de leur espérance de vie, qu'autour d'une moitié d'entre eLLEux sera retraitée ou atteindra l'âge de la retraite d'ici 10 ans, que leur histoire avec le virus, avec le traitement, avec la sérophobie, ont eu des impacts sur leurs carrières et sur le nombre de trimestres validés, et donc in fine sur la pension de retraite, amenant beaucoup d'entre eLLESux au minimum vieillesse.

Nous portons des revendications sociales parce qu'au delà du seul minimum vieillesse, un quart des séropos a pour seule ressource un minima social, et qu'un cinquième est contraint à des privations alimentaires.

Nous portons des revendications sociales parce que les séropos restent concernés par des problèmes de santé divers, au premier rang desquels cancers et maladies cardiovasculaires, dans lesquels le VIH, l'inflammation chronique, les effets indésirables encore existants peuvent jouer un rôle, et que l'ALD ne suffit pas à éponger les dépenses de santé qui restent à payer de leur poche.

Ces revendications sociales, ce ne sont pas remplacer des cotisations sociales par des points de CSG pour faire baisser les prestations garanties, et sacrifier le droit du travail : bien au contraire, Act Up-Paris exige une revalorisation massive et d'urgence des minima sociaux, un relèvement du plafond de la CMU-C de sorte que touTEs les allocataires de minima sociaux y aient accès, et la fin de tous les restes à charge.

IgnoréEs par le gouvernement, nous le sommes pourtant aussi souvent au sein de nos communautés. L'isolement social, affectif, sexuel frappe plus durement les séropos. Le rejet des séropos se base sur de fausses craintes fondées sur la méconnaissance des risques de transmission. Toutes les études scientifiques montrent pourtant qu'en l'absence d'IST, et à charge virale continument indétectable depuis au moins 6 mois, unE séropositifVE sous traitement et observantE ne transmet pas le VIH par voie sexuelle. Un message qui doit être martelé, être affiché, tout comme les campagnes de prévention et d'information doivent être intensifiées, et rappeler la diversité des outils disponibles (les capotes, les gels, le TPE, la PrEP), et tout comme, face aux files d'attente qui s'allongent dans les centres de dépistage gratuits (Ceggid), les moyens alloués au dépistage, véritable clé pour réduire les contaminations, doivent être amplifiés. Mais le gouvernement, tout entier à ses lubies sécuritaires et ultralibérales, daigne-t-il seulement l'entendre ?

Seul un mouvement d'ampleur a une chance de faire reculer le gouvernement. Nous, pédés, gouines, biEs, trans, inter, séropos, précaires, ignoréEs, folles, savons qu'il en va de nos vies d'en faire partie. Dites-le avec nous ce 24 juin. Rendez-vous Place des mortEs du sida à partir de 13h. Notre position dans le cortège sera communiquée prochainement.

Retrouvez également des informations sur l'événement Facebook de notre cortège : https://www.facebook.com/events/117...

Source : http://www.actupparis.org/spip.php?article563...
Source : http://www.solidaires.org/Seropos-precaires-i...


1 2 3 4 5 6 7

Samedi prochain, c'est la Marche des fiertés !

Les effronté-e-s parisiennes vous invitent

14h place de la Concorde vers la Place de la République !

Les effronté-e-s défileront du côté du Lesbotruck, le seul char lesbien de la Marche des fiertés.
Intéressées ? Un petit mail à : leseffexrontees@gmaiexl.com

« La Quinzaine des Fiertés LGBT

… est, avec le Printemps des Assoces et la Marche des Fiertés, l'un des événements les plus importants organisés par l'Inter-LGBT. Du 9 juin au 29 juin 2017, plus d'une cinquantaine d'évènements sont organisés par des associations qui œuvrent tout au long de l'année pour les droits des personnes LGBT et luttent contre les violences et les discriminations LGBTphobes ».

demandez le programme !

Le point d'orgue sera évidemment la marche des fiertés 2017

« c'est une année particulière car elle marque les 40 ans de la première Marche de Paris. (…) La Marche des Fiertés trouve son origine dans la Gay Pride, née après les événements de Stonewall (New York) en 1969. Au fil des années, le mouvement s'est amplifié et étendu à de nombreux pays, dont la France depuis 1981. »

Le rendez-vous incontournable pour le respect de l'égalité des droits LGBT !

Le LesboTruck

« Parce qu'être visibles nous rend plus fortes, parce que nous devons occuper tous les espaces, nous n'avons pas voulu laisser cette place vide. Le LesboTruck est donc un char d'assaut (et d'assos !) pour affirmer la visibilité lesbienne lors de la Marche des Fiertés, mais aussi un tremplin pour réclamer la PMA pour toutes les femmes et la réforme de la filiation, pour lutter contre la lesbophobie, pour visibiliser les questions de santé spécifiques aux FSF, pour mettre en avant la culture lesbienne. »

Évènement facebook !

Enquête « Femmes lesbiennes : comment sommes-nous? » | Aidez-nous!

≫≫ le lien vers le questionnaire ≪≪

Les effronté-e-s soutiennent cette initiative car il y a réellement un manque de données statistiques sur le mode de vie et les difficultés à vivre son homosexualité, et plus particulièrement pour les lesbiennes.

La Plateforme LesWorking (Réseau Professionnel pour les Femmes Lesbiennes) a mis en place un questionnaire auquel ont participé plus de 5000 femmes en deux semaines suite aux partages dans la sphère hispanophone. Au tour des sphères francophones ! L'enquête est composée de plusieurs parties abordant des thèmes comme l'orientation sexuelle, sa visibilité, les relations de couple, l'évaluation de l'offre de travail pour les femmes lesbiennes, etc.

Avec ces données, un compte-rendu sera élaboré et transmis à toutes les participantes et collaboratrices. Ce compte-rendu sera aussi présenté à la World Pride à Madrid en juin 2017.

N'hésitez pas à diffuser le questionnaire à travers vos réseaux. Plus il sera diffusé, plus nous obtiendrons de réponses et plus l'enquête aura de valeur !

Les réponses seront recueillies jusqu'au dimanche 24 juin.

Sans titre-2

rachel

Source : https://effrontees.wordpress.com/2017/06/19/s...


1 2 3 4 5 6 7

Marche des fiertés

Cgt Paris

La Marche des Fiertés LGBT de Paris et Île-de-France aura lieu le samedi 24 juin 2017 avec un départ traditionnel place de la Concorde à 14h.

Le collectif et les organisations CGT entendent favoriser toutes les avancées en matière de législation sociale et de droits liés au travail pour une égalité de traitement entre les salariés quelle que soit leur orientation sexuelle et leur identité de genre.

La CGT participe chaque année à la journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, le 17 mai. La CGT s'engage aussi dans les marches des fiertés LGBT qui se déroulent partout en France.

Vidéo reportage de la NVO sur la marche des fiertés 2016 :

La Marche des fiertés LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) a rassemblé des dizaines de milliers de participants à Paris samedi 2 juillet 2016. Les militants CGT du collectif LGBT y ont porté leurs exigences d'égalité et de non-discrimination au travail.

Source : https://vimeo.com/173334170?ref=fb-share


1 2 3 4 5 6 7

Marche des Fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans

Cette année, la marche des fiertés célébrera ces 40 ans. Voici donc plus de 40 ans que lesbiennes, gays, bis, trans, intersexes, queers, ami-e-s et allié-e-s, nous marchons pour l'Egalité des droits, contre les discriminations, pour vivre et nous épanouir dans nos corps, dans nos genres, dans nos vies, dans nos familles.

Il y a près d'un mois, la Ligue des droits de l'Homme dénonçait avec force les traitements inhumains et dégradants dont font l'objet aujourd'hui les homosexuels dans le monde, et tout particulièrement en ce moment, en Tchétchénie.

Face à ces exactions, la Ligue des droits de l'Homme rappelle son combat contre les discriminations, et contre toutes les atteintes aux personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. C'est pour cela que la fédération de Paris de la Ligue des droits de l'Homme sera présente pour défendre les droits sur le parcours de la marche des fiertés qui va cette année de la place de la Concorde à la place de la République.

Nous comptons sur votre présence pour participer à la réussite de cette marche et assurer la visibilité de la LDH sur ce combat qu'elle mène fièrement.

Rendez-vous le samedi 24 juin

Le point de ralliement des ligueurs sera à l'angle de la rue de Rivoli et de la rue de Castiglione à partir de 14h.

Source : http://site.ldh-france.org/paris/2017/06/22/m...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir