thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 20 mai 2017 à 10h15

Manifestation

Contre les fermetures de classe dans le 94

Fermetures de classes, refus d'ouvertures, classes surchargées, enseignants non remplacés...

La rentrée dans les écoles du Val-de-Marne ne peut pas avoir lieu dans ces conditions !

Pour exiger du représentant du nouveau gouvernement, l'ouverture immédiate de toutes les classes demandées par les écoles du département,

Manifestons samedi 20 mai !

Rendez-vous 10h15 devant l'Inspection Académique de Créteil en direction de la Préfecture

Alors que plusieurs dizaines d'écoles demandent l'annulation d'une fermeture ou une ouverture de classe, 74,5 postes n'ont pas été affectés (sur les 160 postes de la dotation ministérielle pour les écoles du Val de Marne - soit près de 50% de la dotation).

Lors du CDEN du 14 mars, la carte scolaire présentée par la DASEN dans le cadre des directives ministérielles a été massivement rejetée. Elle n'a recueilli aucune voix, que ce soit du côté des organisations syndicales, des représentants des parents ou encore des représentants des élus politiques.

Le vœu (1) , présenté en commun par le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU et la CGT et soutenu par SUD Education et la FCPE, adopté à l'unanimité (moins les refus de vote de l'UNSA et de 2 élus politiques) par le CDEN, exige l'ouverture des classes demandées par les écoles et précise à propos des 74,5 postes toujours non attribués : « qui peut aujourd'hui garantir qu'à l'issue des élections présidentielles, le nouveau gouvernement ne reprendra pas ces postes au nom de la lutte contre les déficits ou d'une « nécessaire diminution du nombre de fonctionnaires » ? La plupart des écoles dont les situations ont été défendues par les représentants des personnels pourraient donc obtenir immédiatement satisfaction. C'est maintenant que les fermetures doivent être annulées et les classes ouvertes ainsi que les postes demandés par les écoles. »

Pour les organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGt Educ'action et SUD Education, il est impossible d'accepter que la rentrée se déroule dans ces conditions (2) .

De même, à nouveau des dizaines, voire des centaines de classes se retrouvent sans maître chaque jour dans notre département, faute de remplaçant.

Un nouveau gouvernement sera nommé dans les prochains jours. Les organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGt Educ'action et SUD Education, appellent les collègues à venir manifester samedi 20 mai de l'Inspection Académique à la Préfecture pour exiger que toutes les demandes légitimes des collègues et des écoles du département soient satisfaites :

  • Les 74,5 postes doivent être immédiatement affectés, toutes les annulations de fermetures, les ouvertures de classes et de postes demandées par les écoles doivent être prononcées maintenant !
  • Remplacement immédiat des collègues absents !

Nous demanderons à être reçus par le représentant du nouveau gouvernement.

Dans chaque école adressons-nous aux parents, aux élus, rassemblons nos revendications et manifestons ensemble pour les défendre, samedi 20 mai à 10h15 (rendez-vous devant l'IA de Créteil) jusqu'à la Préfecture.

(1) vœu voté à l'unanimité à mains levées par le rassemblement des 250 enseignants parents et élus des 23 écoles devant la Préfecture de Créteil le 7 mars au moment où était convoqué initialement le CDEN)

(2) Les organisations syndicales SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGt Educ'action viennent de s'adresser ensemble à la DASEN pour demander qu'elle convoque « de toute urgence un CTSD avec, à son ordre du jour, un projet de répartition de ces 74,5 postes de la dotation ministérielle qui n'ont er toujours pas été affectés. » Celle-ci vient, en réponse, d'annoncer la tenue d'un CTsD exceptionnel consacré à la carte scolaire 1 degré le lundi 12 juin à 9h30.

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/55212
Source : http://solidaires94.overblog.com/2017/05/educ...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir