Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 8 juin 2017 à 14h

3 parties : 1 2 3

Rassemblement et grève à La Poste

Toutes et tous en grève pour l'emploi, le service public postal, nos conditions de travail et pour une véritable valorisation de nos métiers !

Depuis la transformation de La Poste en Société Anonyme, nous subissons dans tous les services restructurations sur restructurations avec à chaque fois toujours plus de suppressions d'emplois,de dégradations de nos conditions de travail, de casse de nos métiers dans un irrespect total de nos missions et des usagers de La poste.Depuis La privatisation, La Poste nous parle de baisse de fréquentation des bureaux, de baisse du trafic courrier, menant une politique de « la peur » pour toujours faire plus de profit immédiat sur le dos de l'ensemble des personnels et sans réel projet d'avenir pour notre entreprise.

Nous exigeons :

Au courrier :

  • L'abrogation du dernier accord distribution (passé en force par La Poste malgré une opposition majoritaire SUD/CGT)
  • Des négociations immédiates sur les normes et cadences
  • La remise à plat de tous les métiers et l'arrêt des multifonctions courrier/colis/commerciaux.

Au Réseau :

  • L'arrêt des fermetures de bureaux, le retrai tdes agences postales, point Poste, Pick-up store,Maisons de Services Aux Publics et le retour des bureaux de plein exercice dans toutes les communes de plus de 1500 habitants.
  • Un guichet = un guichetier.
  • Le retour des EAR et moyens de remplacement à hauteur des besoins (25%)

Il est temps que les choses changent !!! L'URIF CGT-FAPT appelle A La grève et au rassemblement le 8 juin 2017 à 14h00 devant le siège de La Poste (9 rue du colonel Avia - 75015 PARIS)

UN PRÉAVIS DE GRÉVE EST DÉPOSÉ COUVRANT L'ENSEMBLE DES SERVICES

document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/55330
Source : http://www.cgtfapt77.fr/wp/?p=11794


1 2 3

Journée d'action régionale pour la

sauvegarde des bureaux de poste en Ile-De-France

et l'amélioration des conditions de travail à La Poste

Lors de l'AG du 20 avril en présence de collectifs d'usagers et de Convergence Nationale Services Publics, les syndicats CGT, SUD, FO, UNSA et les agents présents ont décidé d'une grève au réseau sur Paris à partir du jeudi 8 juin contre les suppressions d'emplois, les fermetures de bureaux et la disparition de la brigade. Le même jour, partout en Ile de France, la CGT appelle les postiers et les usagers à se mobiliser contre la fermeture des bureaux de poste et la mise à mal du service public postal.

Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3074


1 2 3

Plus que jamais prendre les choses en mains,

l'avenir sera ce que nous en ferons !

CGT Postaux

Longtemps Paris s'est cru à l'abri, seule la province pouvait être concernée par la fermeture de bureaux de poste Paris ? Vous n'y pensez pas avec un tel trafic ce n'est pas possible !

Ce que fait la Poste

Sauf qu'après avoir commencé par des bureaux symboliques (Tour Eiffel, Champs Elysées, Cité des Sciences) la Poste en est désormais à 28 fermetures depuis août 2014 et ce n'est pas fini... Quant à l'argument de la baisse du trafic il ne tient pas la route. Pour preuve Paris Gare du Nord bureau à forte affluence et pourtant fermé (il ne s'agit donc pas de répondre aux besoins des usagers mais bien de réduire la présence postale). Baisse au guichet qu'il resterait d'ailleurs à démontrer puisqu'avec la fermeture des bureaux et celle des guichets financiers (faute de personnel en nombre suffisant mais là c'est La Poste qui en est directement responsable), la clientèle se reporte sur les bureaux alentour où forcément le trafic croit. Ce qui entraîne de facto augmentation de l'attente (d'où impatience légitime mais aussi colère dirigée contre nous) et de la productivité (moins de guichetiers faisant plus d'opérations). De même qualité de service et conditions de travail se dégradent mais ça la Poste s'en fout puisque la seule chose qui lui importe c'est la recherche de la rentabilité au détriment de tout le reste. L'idéal étant pour elle que les opérations se fassent aux automates (plus de guichetiers à payer) et encore mieux en ligne (plus de loyer à payer).

Mais nous qu'avons-nous à y gagner ?

Salaire insuffisant, fatigue, incivilité, agression, pression commerciale, stress, difficulté à prendre ses congés : voilà le bilan de la politique menée par la Poste. Qui peut y trouver son compte ? Comment s'étonner que le nombre de congés maladie augmente ? Par quel miracle les agents pourraient-ils sortir indemnes d'une telle politique ?

Dans ces conditions quel bureau peut se croire à l'abri ? Un bureau qui ferme dans le quartier ou un bureau qui voit ses horaires d'ouverture diminuer et c'est une clientèle qui se reporte sur le bureau le plus proche. Nous sommes donc tous concernés quand cela arrive. Et nous devons tous réagir pour tenter de nous y opposer. Lutter contre la fermeture d'un bureau c'est défendre nos conditions de travail.

Les instances en J+...

Autrefois (rappelez-vous quand la Poste était un service public...) disponibles le jour même au plus tard à 16 heures, les instances sont désormais disponibles dans de nombreux bureaux le lendemain non plus à l'ouverture (ce qui n'était déjà pas un progrès) mais à 14h. Au-delà de la baisse de la QS offerte aux usagers, c'est le prétexte tout trouvé à la diminution des horaires d'ouverture du bureau et à la mise en place toute l'année des horaires d'été. C'est plus fort qu'elle, La

Poste fait tout pour casser le service public et nous pourrir la vie !

Le point sur la lutte contre la fermeture de Paris Curial

Paris Curial devait fermer le 2 mars. La mobilisation avec 4 000 signatures d'usagers a permis un recul de la direction à deux reprises. Celle-ci a d'abord annoncé la prolongation du bail de trois mois pour une exploitation jusqu'à mi-mai. Puis la fermeture a été repoussée à la fin juillet.

La lutte continue bien sûr pour le maintien définitif de ce bureau indispensable dans un des quartiers les plus peuplés du 19 ème .

Début juin on relève la tête !

Lors de l'AG du 20 avril en présence de collectifs d'usagers et de Convergence Services Publics, les syndicats CGT, SUD, FO, UNSA et les agents présents ont décidé d'une grève au réseau sur Paris à partir du jeudi 8 juin contre les suppressions d'emplois, les fermetures de bureaux et la disparition de la brigade. C'est une évidence, plus nombreux nous serons en grève le 1 er jour et plus nous serons en capacité de nous faire entendre et par le même de continuer ! Etre nombreux c'est le moyen d'être efficaces, c'est la possibilité de gagner !

Cela ne dépend que de nous.

Document au format PDF:

Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3074

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir