thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 22 juin 2017 à 19h

2 parties : 1 2

Projection débat « Emwas, village détruit en 1967 »

Documentaire de Dima Abu Ghous,

Les groupes locaux parisiens de l'Association France Palestine Solidarité,
avec la coordination Ile de France de l'AFPS,
et Forum Palestine Citoyenneté
vous invitent à la projection privée du film :
« EMWAS des souvenirs en reconstruction »

en présence de la réalisatrice palestinienne, Dima Abu Ghoush

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/55868
Source : http://cjpp5.over-blog.com/2017/06/afps.org-p...


Projection du film « EMWAS des souvenirs en reconstruction »

Film documentaire de 52 mn

en présence de la réalisatrice palestinienne Dima Abu Ghoush

Les groupes locaux parisiens de l'Association France Palestine Solidarité,
avec la coordination Ile de France de l'AFPS, et Forum Palestine Citoyenneté
vous invitent à la projection privée du film :

« EMWAS des souvenirs en reconstruction », en présence de la réalisatrice palestinienne Dima Abu Ghoush.

Dans ce film/documentaire, Dima Abu-Ghoush raconte l'histoire de son village natal rasé en 1967 avec les deux villages voisins de Yalo et Beit Nuba par l'armée israélienne.

À l'aide d'une maquette du village, elle le ramène à la vie au travers de nombreux témoignages, documents et photos.

Elle soulève des questions sur l'avenir d'Emmaüs et de ses habitants qui, à l'instar de tous les réfugiés palestiniens dispersés dans le monde entier, rêvent de revenir sur leur terre.

Présentation du film Emmaüs

Le film documentaire raconte l'histoire de Emmaüs, "Emwas en arabe", un village palestinien rasé après la guerre des Six jours en 1967, et avec lui ses deux villages frères, Yalo et Beit Nuba. Dima, la réalisatrice, est née à Emmaüs. A 2 ans, elle suit les siens forcés de quitter leur village natale avec tous les habitants.

Quand elle était enfant, sa famille allait toujours pique-niquer à Emmaüs. Après la démolition, le gouvernement israélien avait transformé son village en parc public. Elle a toujours entendu les récits de sa famille au sujet de leur vie à Emmaüs et du jour où ils ont été forcés de le quitter, de vivre dispersés, certains à Ramallah et d'autres à Amman.

Dima a construit une maquette du village tel qu'il était avant 1967. Avec l'aide de sa famille, elle a rencontré des gens de Emmaüs. Elle a collecté des documents et des photos. Le film retrace son parcours, ses rencontres avec des habitants de Emmaüs et leurs histoires, tout en regardant la maquette du village prendre forme à partir de leurs mémoires.

Elle fait témoigner les moines du monastère de Latroun qui ont survécu à la démolition. Le monastère est comme un point de repère et un rappel du village et de son histoire. A leurs côtés, les témoignages oculaires d'ex-soldats israéliens qui se trouvaient dans Emmaüs pendant la guerre.

Le documentaire ramène le village démoli à la vie à travers les souvenirs de ses habitants. Il soulève des questions sur l'avenir de Emmaüs et de ses habitants qui rêvent encore de revenir sur leur terre à l'instar de tous les réfugiés palestiniens dispersés dans le monde entier.

Entrée libre, avec une boite à l'entrée de la salle pour une participation libre afin d'aider Dima dans la réalisation de son prochain documentaire

Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article5708

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir