Réagir (74)EnvoyeriCalPartager

jeudi 28 septembre 2017 à 14h30

7 parties : 1 2 3 4 5 6 7

Attention: ceci est la manifestation du 28 septembre

Pour la manifestation du 10 octobre, suivre ce lien :
https://paris.demosphere.eu/rv/56799


1 2 3 4 5 6 7

Manifestation à Paris des retraités et retraitées

Attention: changement de lieu. La préfecture a déplacé le départ à Opéra.
Il était initialement annonce à Chaussé d'Antin

Trajet / parcours : départ 14h30 d'Opéra en direction de la rue de Miromesnil
Opéra > rue Auber > Bd Haussmann > rue de Miromesnil

Rendez-vous particuliers:

  • 13h00 : Rv du Front Social - Place de l'Opéra à l'angle de la rue d'Auber
  • 13h30 : Départ collectif CGT Bezons - rv au Tram
  • Bientôt, d'autres rv d'organisations, ici sur Démosphère


Appel unitaire

CGT, UCR-FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR, Ensemble & Solidaires

Parce qu'une fois de plus le gouvernement s'attaque à leur pouvoir d'achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre.

Haro sur le pouvoir d'achat des retraités

Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière s'est dégradée. Malgré cela, le gouvernement annonce une baisse des pensions de 8 millions de retraité-e-s en augmentant de 1,7 point leur CSG, sans aucune compensation.

La CSG passera de 6,6 % à 8,3 % soit une augmentation de 25 %. Ce qui représente une perte de :

  • 204 € par an pour une pension de 1 000 € par mois,
  • 306 € par an pour une pension de 1 500 € par mois,
  • 408 € par an pour une pension de 2 000 € par mois.

Selon le gouvernement, il s'agit d'un « effort pour les jeunes générations ». Les retraité-e-s n'ont pas attendu pour faire preuve de solidarité et une nouvelle baisse de leur pouvoir d'achat réduira l'aide qu'ils apportent déjà aux jeunes générations.

Cette augmentation de CSG s'ajoute à une liste déjà longue d'attaques, avec la CASA de 0,3 %, la suppression de la 1/2 part fiscale pour les veuves et veufs, la fiscalisation de la majoration familiale et le blocage des pensions depuis plus de 4 ans. Et maintenant l'annonce de la réduction de 5 € par mois de l'APL (Aide Personnalisée au Logement) qui visera notamment les retraités locataires.

L'annonce d'une revalorisation des pensions du régime général et alignés de 0,8 % au 1er octobre ne représente, en aucune manière, une quelconque augmentation car elle ne fait que compenser l'inflation des seuls 12 derniers mois. D'autant que pour les retraites complémentaires aucune augmentation n'est prévue.

Vers la disparition des emplois aidés

Dans l'enquête menée au printemps dernier, les retraité-e-s sont quasiment unanimes à considérer que les plans d'aide à l'autonomie sont insuffisants, tant à domicile qu'en établissements.

Le gouvernement, non seulement ne prend aucune mesure pour réduire les « restes à charge » mais il s'attaque aux moyens dont peuvent disposer les établissements, les associations et les collectivités locales en supprimant les emplois aidés.

Il communique sur la disparition du reste à charge des lunettes, prothèses auditives et dentaires… sans insister sur l'augmentation correspondante des complémentaires santé, sans participation des employeurs pour les retraité-e-s.

Prendre au plus grand nombre pour donner aux riches

Le gouvernement prévoit de prendre beaucoup dans la poche des personnes retraitées et un peu dans toutes les autres, ou presque : l'APL pour les locataires, la suppression de services publics en privant les collectivités locales des recettes de la taxe d'habitation et en supprimant 120 000 emplois de fonctionnaires…

Et il donne beaucoup aux plus riches : baisse de l'ISF, l'impôt sur la fortune, en ne prenant plus en compte les actions et obligations qui représentent 90 % du patrimoine des plus riches ; baisse de l'impôt sur les sociétés à 28 % ; cadeau aux rentiers en plafonnant l'imposition des revenus du capital à 30 %.

Les personnes retraitées n'ont pas besoin d'explications ou de pédagogie : ils ont besoin de justice sociale.

Montrons que nous refusons la baisse des pensions

Dans notre même enquête, 84 % des retraité-e-s considéraient que les politiques menées avaient négligé ou ignoré leur situation.

Ces dernières années les actions menées à l'initiative des organisations de retraités ont permis de « limiter la casse » : les personnes non imposées en 2015 n'ont pas payé d'impôt en 2016 et 2017, les seuils de déclenchement de la CSG ont été relevés, l'APA a été légèrement augmentée...

Alors oui les retraité-e-s ont de bonnes raisons de se mobiliser pour éviter de nouvelles dégradations importantes de leur pouvoir d'achat, obtenir une évolution des pensions liée à l'évolution des salaires et une amélioration importante de la prise en charge de la perte d'autonomie.

Non à la hausse de la CSG à 8,3% ! Revalorisation de nos pensions !

Journée nationale d'action et de mobilisation le 28 septembre

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/56006
Source : message reçu le 14 septembre 10h
Source : https://solidaires.org/Mobilisation-des-retra...
Source : http://www.ratp.fr/informer/trafic/manifestat...


1 2 3 4 5 6 7

Mobilisation générale des retraitées et retraités

Solidaires - UNIRS - Union nationale interprofessionnelle des retraité-es

Les organisations CGT, FO, CFTC, CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR, Ensemble et Solidaires, mobilisent ensemble depuis plusieurs années ; elles appellent à une nouvelle action jeudi 28 septembre, dans tous les départements. Pour refuser la baisse des pensions voulue par le gouvernement.

Nous avons déja beaucoup perdu de pouvoir d'achat:

  • De 2003 a 2010 les pensions ont pris du retard sur les salaires : augmentation de 11,6 % des pensions pour compenser l'inflation, de 17,1 % des salaires et de 23,2 % du SMIC.
  • Nos pensions ont été gelées depuis le 1"' avril 2013, hormis le provocateur 0,1 % du 1" octobre 2015. Le gouvernement annonce une augmentation au 1"' octobre 2017, mais seulement du montant de l'inflation, sans aucun rattrapage !
  • Les revenus ont diminué pour les personnes retraitées qui ont subi une augmentation des impôts, celles qui ont élevé 3 enfants ont pâti de la fiscalisation des 10 % complémentaires de pension, celles qui ont eu 1 enfant et sont restées seules par la suppression de leur 1/2 part fiscale.
  • Nos pensions ont baissé avec le prélèvement, chaque mois depuis le 1" avril 2013, de la nouvelle taxe de 0,3 % de Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie, en plus de l'augmentation de la TVA subie par tout le monde.

Et le gouvernement veut encore baisser la pension !

Le candidat Macron l'avait annoncé, le Premier ministre veut la mettre en route pour « les retraités aisés » : augmentation du prélèvement sur la pension, la CSG, de 6,6 à 8,3 % !

Qu'est-ce qu'une personne retraitée « aisée » ? Pour le gouvernement, c'est avoir une pension de 1 200 € ! En réalité, il considère que c'est bien en dessous de cela : deux personnes vivant en couple avec deux pensions de 1 022 € ont un revenu fiscal de référence commun de plus de 1 838 € par mois et subiront aussi l'augmentation de la CSG !

Un-e retraitée avec une pension de 1 000 € par mois perdrait 204 € par an, et à 1 500 € subir-ait une baisse de 306 € !

NON à la baisse des pensions !
NON à l'augmentation de la CSG !

Avec les neuf organisations de retraité-e-s,
manifestation le 28 septembre

Manif le 28 septembre

Document au format PDF:

Source : http://www.solidaires.org/Note-no-30-aux-retr...
Source : http://solidaires94.overblog.com/2017/09/retr...


1 2 3 4 5 6 7

Le 28 septembre,

j'agis avec l'UCR-CGT pour mon pouvoir d'achat

UCR CGT

Les rendez-vous de la riposte :

Macron et son gouvernement ont pour première cible les retraités. Nous ne laisserons pas faire. L'heure est à la mobilisation. Voici les rendez-vous que vous propose l'UCR-CGT.

Cet été, les retraités seront sur le terrain en distribuant 1 million de tracts portant leur colère du gel des pensions et de la hausse de la CSG. En effet, cette augmentation aurait pour conséquence de baisser le pouvoir d'achat de dix millions de retraités. La stratégie très maline du roi Macron de mettre dos à dos les salariés et les retraités n'est ni nouvelle ni révolutionnaire, mais faire passer l'idée dans l'opinion publique que cela donnerait du pouvoir d'achat aux salariés est totalement mensonger.

Du 11 au 17 septembre, partout en France les retraités CGT consulteront les retraités. Une semaine de votation pour poser la question : êtes-vous d'accord ou pas sur l'augmentation de la CSG et la non-revalorisation des pensions ?

  • Le 12 septembre, salariés et retraités seront dans la rue pour une journée d'action nationale interprofessionnelle de grève et de mobilisation portant des propositions alternatives sur le droit du travail.
  • Le 28 septembre, journée d'actions unitaires des retraités en territoire, à l'appel des 9 organisations et associations qui agissent ensemble depuis 2014. À l'appui des 12 000 questionnaires remplis par les retraités, elles porteront au président de la République l'exigence d'une hausse des pensions pour tous les retraités.

Document au format PDF:

Source : http://cgtparis.fr/spip.php?article3139


1 2 3 4 5 6 7

Mobilisation des retraité.e.s

UFSE-CGT - union fédérale des syndicats de l'État

Contre l'augmentation de la CSG
Pour, l'augmentation des retraites et des pensions
L'UFSE-CGT (EX-UGFF-CGT) appelle les retraité.e.s à se mobiliser

Le 12 septembre, tous concernés,

Actifs et retraité-e-s !

Les choix politiques du gouvernement Macron sont porteurs de lourds reculs sociaux et sociétaux. La réforme du code du travail imposée par ordonnance fait la part belle au MEDEF qui trouve là de grandes satisfactions.

Alors que le chômage augmente, la pauvreté gagne du terrain, le gouvernement prévoit la simplification des procédures de licenciements, la généralisation des CDI de chantiers... autant de dispositions régressives pour l'économie et qui ne résoudront pas la question du chômage massif, bien au contraire.

Rogner sur les droits des salariés n'a jamais favorisé la reprise de l'économie. Plus de flexibilité, plus de précarité, moins de rémunérations, moins de droits, moins de protection en matière de santé et de couverture sociale pour les salariés ne va pas relancer l'économie, bien au contraire.

Relancer l'économie nécessite une augmentation des salaires et des pensions, une politique qui repose sur la justice sociale et le partage des richesses.

Avec la CGT le 12 septembre, je manifeste contre le projet de « Loi Travail ».

Le 28 septembre,

Je suis dans la rue !

Le gouvernement Macron est décidément très créatif pour faire passer sa politique de régression qui repose sur une justice de classe au service des plus riches et qui porte une attaque au monde du travail et au droit social d'une gravité extrême. Avec le transfert du financement de la protection sociale par l'augmentation généralisée de la CSG de 1.7 %, il est mis un terme au fondement de la Sécurité sociale qui repose sur la solidarité. Le mécanisme inventé pousse la supercherie à faire croire à l'augmentation du pouvoir d'achat des actifs par la suppression sur leur bulletin de paie des cotisations maladie et chômage.

Par ailleurs il exonère les employeurs des cotisations sociales et près de 10 millions de retraité.e.s paieront à leur place. Sont taxés, des retraité-e-s qui selon E.

Macron seraient « les plus aisés ». De qui se moquet-il, comment peut-on dire qu'avec 1 390,50 € brut par mois on est aisé ?

La hausse de la CSG interviendrait pour :

  • les retraité-e-s disposant d'une part en matière d'impôt sur le revenu ayant un revenu brut mensuel égal ou supérieur à 1 497, 84 € pour les plus de 65 ans et 1 390,50 € pour les moins de 65 ans.
  • les retraité-e-s disposant d'une part et demie en matière d'impôt sur le revenu ayant un revenu brut mensuel supérieur ou égal à 1 875,25 € pour les plus de 65 ans et 1 761, 75 € pour les moins de 65 ans.
  • les couples ayant des revenus bruts mensuels supérieurs ou égaux à 2295, 33 € s'ils ont plus de 65 ans, 2 246,50 € si l'un à plus de 65 ans et l'autre moins et 2 133 € s'ils ont tous les deux moins de 65 ans.

L'UFSE-CGT appelle ses organisations à tout mettre en œuvre pour assurer la réussite de cette journée d'actions du 28 septembre, à l'appel de l'intersyndicale des retraité-e-s : UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIR-

CFE-CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires et les associations FGR-FP, LSR, Ensemble et Solidaires-UNRPA.

Les retraité-e-s doivent faire pression.

Le gouvernement doit abandonner son projet d'augmentation de la CSG.

Nombreux dans la rue, nous pouvons faire reculer le gouvernement.

Mais aussi, soyons à l'offensive, retraité.e.s de la Fonction publique de l'Etat pour :

  • une amélioration du pouvoir d'achat de tous les retraités par une revalorisation des retraites et un rattrapage immédiat de 300 € ; et à terme qu'il n'y ait pas de pension inférieure au smic revalorisé ;
  • le retour à une revalorisation annuelle au 1er janvier des pensions et pensions de réversion ;
  • la proratisation du salaire annuel moyen (sam) pour les poly-pensionnés ;
  • que le taux de la réversion soit porté à 75 % de la ou des pensions du conjoint, concubin ou pacsé décédé, sans condition d'âge et de ressources ;
  • le rétablissement de la demi part supplémentaire pour les personnes vivant seules ayant élevé au moins un enfant, pour le calcul de l'impôt sur le revenu (dans l'attente d'une réforme globale de la fiscalité) ;
  • la non-imposition de la majoration pour les retraités ayant eu trois enfants ou plus ;
  • la reconnaissance de l'évolution de la qualification du grade auquel appartenait le retraité par le rétablissement de la péréquation.

Alors oui, le 28 septembre, je manifeste.

Document au format PDF:


1 2 3 4 5 6 7

Retraités : attaqués comme les autres

Lutte Ouvrière

Après trois années de blocage, les pensions de retraite vont augmenter de… 0,8 % au 1er octobre prochain. Les retraités n'auront pas le temps de profiter de ces quelques euros supplémentaires car, dès le 1er janvier, tous ceux dont la pension dépasse 1 200 euros par mois se verront prélever 1,7 % de CSG en plus.

Cette minuscule augmentation n'est même pas un cadeau gouvernemental pour faire avaler la potion amère de la CSG. Elle résulte de l'inflation officiellement constatée au cours des douze derniers mois. Depuis la réforme de Balladur en 1993, les pensions ne sont plus indexées sur l'augmentation moyenne du salaire des actifs mais sur les prévisions d'inflation pour l'année à venir. Cela a permis de réduire drastiquement les pensions. Depuis 2016, la revalorisation est calculée sur l'inflation constatée et non plus estimée. Les retraités n'y ont rien gagné, tant les chiffres de l'inflation sont arrangés et peu transparents.

En 2015, le patronat refusant d'augmenter ses cotisations, les syndicats gestionnaires des caisses de retraites complémentaires du privé, l'Agirc et l'Arrco, avaient décidé de bloquer les pensions pour trois ans. Gelées depuis 2013, les retraites complémentaires, qui représentent jusqu'à un tiers des pensions, resteront au congélateur.

Pendant sa campagne, Macron avait promis de revaloriser le montant scandaleusement faible du minimum vieillesse (allocation de solidarité aux personnes âgées) pour le porter de 803 à 900 euros. Le gouvernement a confirmé cette promesse… mais d'ici la fin du quinquennat, en 2022 ! Combien de retraités seront décédés avant d'avoir pu bénéficier de la moindre revalorisation ?

Neuf organisations syndicales appellent les retraités à manifester le 28 septembre contre la hausse de la CSG et pour la revalorisation des pensions. Il faut que cette journée soit un succès. Mais, puisque Macron et les patrons attaquent tous les travailleurs, actifs ou retraités, c'est à une mobilisation tous ensemble qu'il faudra parvenir pour inverser le rapport de force.

Xavier LACHAU

Source : https://journal.lutte-ouvriere.org/2017/09/20...


1 2 3 4 5 6 7

Mobilisation étudiante contre la loi Travail XXL et la sélection

Les étudiants se joignent aux retraités

Les étudiants mobilisés d'Ile de France appellent à se mobiliser contre les ordonnances et la sélection le 28 septembre

A la suite de la manifestation contre les ordonnances Macron, une Assemblée « inter-fac » s'est réunie pour décider des suites aux mouvements. Celle-ci a regroupé des étudiants mobilisés de plusieurs universités de région parisienne : Paris 1, Paris 3, Paris 5, Paris 6, Paris 7, Paris 8, Paris 10 et Sciences Po, et d'autres écoles publiques et privées.

Face au constat qu'uniquement la mobilisation des jeunes et des salariés permettra de faire reculer les ordonnances Macron, la sélection à l'université, la baisse des APL et toutes les autres mesures antisociales annoncées par ce gouvernement, cette Assemblée a voté majoritairement de relayer l'appel des étudiants de Paris 10 Nanterre à poursuivre le mouvement. Ainsi, elle appelle à rejoindre la journée du 28 septembre convoquée par les syndicats de retraités (CGT, UCR-FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR, Ensemble & Solidaires) et à faire de cette manifestation une nouvelle journée de mobilisation contre les ordonnances, la loi Travail XXL et la sélection. Ils incitent l'ensemble des travailleurs opposées à cette réforme à se joindre à l'initiative du 28 septembre.

Les différentes universités présentes se sont notamment engagées à soutenir la grève reconductible des routiers et de participer aux actions de blocage prévus.

Appel des étudiant.es de Nanterre à poursuivre le mouvement

Nous, étudiant.es de Nanterre réuni.es en Assemblée Générale, ce jeudi 21 septembre 2017 affirmons notre rejet des ordonnances de Macron et des multiples attaques annoncées par ce gouvernement.

En effet, celui-ci se montre déterminer à remettre en cause les conditions de travail des « fainéants » par le biais de la loi Travail XXL. Une réforme du Code du Travail qui est dans la continuation de la première contre laquelle on s'est battu et qui suit la même logique : rendre les salariés plus corvéables face à des patrons plus avide de profit. Comme si fragiliser notre entrée dans le monde du travail ne suffisait pas, Macron menace aussi nos conditions d'études, en annonçant la mise en place de la sélection à l'entrée de la L1. Et la longue liste d'attaques se poursuit : réforme des APL, de la CSG, suppression massive de contrats aidés et de poste de fonctionnaire, coupes budgétaires dans les services publics, etc…

Un mouvement d'ensemble de la jeunesse et des salariés contre ces projets est le seul biais par lequel on arrivera à faire reculer ce gouvernement. Pour cela, la mobilisation de la jeunesse ne peut pas s'arrêter le 21 septembre.

Ainsi nous appelons :

  • à préparer une nouvelle journée de mobilisation nationale et de grève dans les universités le jeudi 28 septembre.
  • à travailler à la massification du mouvement par un travail d'explication le plus large possible sur les conséquences des ordonnances et de l'ensemble des attaques de Macron
  • à ce que des initiatives soient prises pour faire le lien avec les travailleur-euse-s et les lycéen-e-s mobilisé-e-s, dans la perspective d'un tou-te-s ensembles

Source : https://www.facebook.com/events/3518402119393...
Source : message reçu le 25 septembre 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Etonnant Non?

Par Anonyme, le 30/09/2017 à 09:14

Bonjour, si vous avez signé la pétition contre la CSG sur le site change.org, avez vous remarqué que ce site officiel sur trouve aux USA à San-Francisco!!! elle est bien bonne celle là vous ne trouvez pas? Normalement une pétition ce signe dans la rue !!

pour la CSG regroupons les toutes les manifestations en 1 seule et qui ne manque pas à ce jour!!!!

Photos de la manifestations des retraités

Par Anonyme, le 29/09/2017 à 16:25

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 20:32

J'ai 70 je suis malade mais je voulais vous dire que tout le monde à chengé l'avis est devenu trop cher en fait tout pour arrivé à la fin d'un mois que probable 0E l'astre se la peur se que je veux dire avec 940 par mois il pire que moi avec le t'en prie????

Syndicats unissez vous tous ensemble au lieu de faire chacun de votre coté

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 14:29

Je suis pour les manifestations, mais faudrait-il pas mieux que toutes les corporations se mettent ensemble (retraités, cheminots, routiers etc...) pour être peut être plus écoutés. A vous messieurs les syndicats de refléchir ensemble et vous unir au lieu de faire chacuns de votre côté.

GRÈVE NATIONALE DU BÉNÉVOLAT

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 12:03

Comme cela a été dit, il est necessire de faire des actions FORTES pour que Macron s'interroge.

Je propose donc une grève des bénévoles français dans l'ensemble des associations qu'elles soient sportives, culturelles, caritatives ou autres. Pour cela, il faudrait fixer une date nationale et que nous interpellions les médias locaux, régionaux et nationaux sur cette action.

Cette action n'entraînerait pas de défilés dans les rues donc pas de bouchons et de gêne pour les personnes. On pourrait juger de l'importance du bénévolat français en fonction des dysfonctionnement que cette action entraînera dans la vie de chacun.

A réfléchir en urgence

Fabrice

Inégalité devant l'impôt

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 11:34

Je pensais que tous les français étaient égaux devant l'impôt. CE N'EST PLUS LE CAS.

S'attaquer à une partie des citoyens en fonction de son âge (de la retraite) me semble anticonstitutionnel, je n'ai entendu aucun politique ou syndical évoquer cet aspetc de la situation.

Je suis âgé, à la retraite donc je paye pour les jeunes qui travaillent. Ce n'est pas un besoin des jeunes, c'est une attaque directe à une partie de la population.

Il y discrimination. Comme simple cytoen je ne peux pas saisir la cour européenne des droits de l'homme, ou une autre instance?

Faute des retraites pour la paupérisation des jeunes selon le gouvernement

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 11:30

bizarre d'entendre que les retraites sont responsables du chômage ou des salaires bas des jeunes.

Depuis plusieurs décennies la mise en retraite des salariés a été la valeur d'ajustement par les entreprises et le non remplacement par des jeunes actifs.

sans parler des privilégiés qui accumulent des années de droits à la retraite pour quelques mois auprès de l'état.

aurais je fait une erreur de carrière ?

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 09:43

Nous les retraités, nous avons les moyens de mettre en déroute la reforme de la CSG, et de peser sur le marché economique en effet, vous avez prevue de faire certains achats concernant par rexemple du materiel mobilier, eh bien si vous en avez pas un besoin extreme! et que vous pouvez vous en passez! eh bien reportez cela aux calandes greques!

il serais interréssant et urgent de s'unir avec d'autre manisfestations pour la prochaine fois, quand pensez vous messieurs les syndicats? et ce n'est pas ce qui manque en ce moment!!

soyons solidaires !!!!!!!!!

La rėforme d'un brillant ėnarque

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 09:40

Prende aux uns pour donner à d'autres, nul besoin d'être énarque pour décréter une disposition aussi débile et anti-republicaine. Et dans le même temps, combien de milliards va-t-il rendre aux très riches.

Pourquoi ce sont les retraités qui doivent payer ?

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 09:30

Selon le gouvernement, il faut "récompenser" ceux qui travaillent.

Si je comprends bien, nous, qui avons travaillé pendant 40 ans nous ne devons pas être récompensés et devons même être punis. C'est normal. Nous ne sommes plus bons à rien. Il n'y a plus rien à attendre de nous !

Est-ce parce que nous avons mal fait notre travail ? Est-ce que nous étions des fainéants ( j'ai cru comprendre que les fainéants étaient les hommes politiques ) ?

Selon Macron, les choses s'arrangeront pour nous à long terme. Nous parler du long teme, alors que la plupart d'entre nous sont déjà très âgés, c'est soit idiot, soit profondément cruel.

Le but de Macron est de prendre à des personnes vulnérables pour donner aux riches. C'est la solution qui ne demande pas de courage et qui est à la portée de n'importe quel fainéant.

Pour pemettre à ceux qui " travaillent" dêtre mieux soignés, je suggère à Macron de ne plus soigner les retraités âgés. Cela fera faire des économies à la sécurité sociale.

Il me paraîtrait normal que les retraités, en fonction de leurs moyens, participent à un effort qui serait demandé à tous. Mais ce n'est pas le cas. Nous sommes les seuls à être "punis"

Avons-nous été tirés au sort ?

Les feignants dans la rue

Par Anonyme, le 28/09/2017 à 01:09

Du haut de ses 16% du 1er tour( ben oui faut bien compter 7% contre le front national)notre président qui devrait, vu son score minable se la jouer modeste et se contenter d'inaugurer les chrysanthèmes, à repéré de son oeuil d'aigle le responsable de tous les tourments de la France:

Le retraité !! il est donc normal pour notre Jupiter national, que ce parasite , le retraité,aide les jeunes, sauf que pour les aider je pense qu'il vaut mieux descendre dans la rue.

Parce que vu les loyers astronomiques que les jeunes payent, le chomage de masse, les zones de non droit que sont les entreprises (voir l'excellent cash investigations sur la 2 mardi ) les gens ne peuvent plus faire grève pour descendre dans la rue afin de se défendre.

NOUS SI... Et nous sommes 14 millions

Bien sûr parmi nous, comme partout, il y en a qui ne pensent qu'à leur gueule.

Mais il en reste suffisamment pour arpenter les trottoirs, ce qui d'ailleurs est excellent pour notre santé, on devrait le faire plus souvent , tiens le 10 octobre,par exemple avec les Fonctionnaires!

En attendant, non au blocage des retraites, non à l'augmentation de la Csg, nous n'avons pas à payer '' pour compenser les baisses de cotisations des salariés" car c'est aux patrons d'augmenter les salariés, pas à la sécurité sociale ni aux Retraités!

Et puis non à la baisse de l'isf, et stop à la fraude fiscale et sociale patronale qui nous coûtent 100 milliards d'€ chaque annee, les riches peuvent et doivent payer beaucoup plus.

contre la hausse de la CSG; arrétons le bénévolat

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 23:07

Si tous les retraités NANTIS arrétaient le bénévolat dans les associations (solidaires, sportives , caritatives.....) que dira ce NANTI de Macron

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 22:08

Ma mère va manifester demain à Paris, elle s'est sacrifié toute sa vie pour avoir une bonne retraite et moi qui suis une jeune mère de famille de 30ans je suis de tout cœur avec les retraités. Ras-le-bol

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 21:19

Je suis une retraitée très mécontente née en 1953

Je lance une idée pour faire des économies et prouver que nous participons à l'économie de la France, je propose qu'une semaine par mois on ne fasse plus de courses qu'on aille plus chez le coiffeur enfin plus aucune dépense sauf médicale

Il faudrait le faire tous en même temps mais jamais la même semaine comme ça on verra bien ce qu'en pensera notre jeune président un tantinet effronté

On ne va tout de même pas se faire commander par un gamin non d'un chien

Bon sérieusement si quelqu'un pouvait reprendre mon idée et se charger du calendrier ça serait bien.

Et puis on va diminuer d'autant nos dépenses de la somme qu'on nous pique

Salut à tous les retraités qui ne se laisseront pas manipuler et puis on a le temps de manifester n'est-ce pas ?

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 20:19

Bonsoir, suite a cette réforme concernant nos retraites,Ma 1er réforme est la suivante=>, je viens de supprimer une assurance complementaire que j'avais pour ma voiture, Ma 2eme reforme => je devais acheter un nouveau congélateur car le mien est en panne et bien je n'acheterais pas de congélateur, Ma 3eme Reforme concerne un nouveau lave vaiselles que je devais acheter car le mien ne marche plus.Nous devions changer de voiture eh bien nous n'acheterons pas de voiture neuve.vous voyez nous avons aussi des reformes , le probleme de la CSG c'est simple, elles sont contre productuvives.

je rapelle que en plus j'aide ma fille financièrement pour qu'elle puisse faire et suivre ses etudes

supérieures

Les gens ont le pouvoir de réagir !!, mais faites le vraiment!!!!!!

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 18:58

Le parcours est publié, surtout pas déranger les farfouillettes du printemps ainsi que les visiteurs étrangers...qui ne savent peut- être pas que beaucoup d'articles qu'ils anchètent à prix d'or chez nous sont fabriqués chez eux...et vendu de multiples foix plus chère... en Gaule avec les grandes griffres des spéculareurs français!!!!

L'exploitation des riens fainéants enrichit les macronards du gattaz!!!

LURA - Pas une simplification, une diminution de pension des plus travailleurs

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 17:15

C'est curieux comme personne ne parle de la LURA appliquée en silence depuis le 1er juillet dernier. Bien plus qu'une simplification, c'est une diminution IMPORTANTE de pension pour les personnes ayant plus de leurs 166 trimestres (à ce jour), en comprenant les trimestres pour enfants pour les femmes.

D'accord, j'ai bossé comme une dingue. Pour moi, m'appliquer la LURA représente 173€ par mois en MOINS ! Les dossiers de retraite des polypensionné(e)s sont apparemment bloqués. Le décret de la LURA ayant été voté le 5 mai (3 jours avant les présidentielles...), tous ceux qui ont eu un RDV CICAS avant cette date, à qui a été dit 'votre dossier passera hors LURA' (c'est mon cas), ont eu une évaluation de retraite AVEC LURA. Le calcul est simple : multiplier par 12 le montant proposé et le rapprocher des documents adressés au préalable (ou des évaluations effectuées pour les plus prévoyants). La réforme ECRETE le nb de trimestres à 166. Tous ceux qui ont plus que les trimestres exigés (des femmes, en majorité, je pense) sont PERDANTS. Les grugé(e)s comptez-vou ... pour être polie. Avant augmentation de la CSG, bien sûr. La CSG, c'est l'arbre qui cache la forêt (la LURA). 48% des retraités du privé sont polypensionnés. Appliquée à des séniors qui ont toujours bossé, la LURA est un vrai jackpot pour le gouvernement ayant mis en place cette fusion MSA-RG-RSI. A ce stade, c'est de la désinformation patentée. Chers député(e)s, prenez-vous les séniors pour des billes ? Des séniles précoces ? Jeunes retraité(e)s, et retraité(e)s au futur proche, à vos calculettes avec une infusion pour éviter la crise de nerfs ... car ce sont toujours les mêmes qui trinquent : les retraités du privé ...

Augmentation de la CSG

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 15:19

Je propose qu' Emmanuel MACRON montre l'exemple en amputant son salaire de 1,7% pour renflouer la C.S.G. , ce serait un signal fort et un bel acte citoyen !!

gabin.exlauridon@gmaexil.com

Hausse de la csg

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 15:13

Ce qui me choque c'est l'opposition actifs,retraites

Les retraites ont été actifs et les actifs sont de futurs retraites

Ce qui me choque c'est le pouvoir d'achat qu'on augmente pour les actifs quelque soit le montant de rémunération alors qu'on augmente la csg sans compensation pour les retraites à partir de 1200 euros

Ce qui me choque c'est qu'on fa it des cadeaux à ceux qui payent l'impôt sur la fortune en faisant de cet impôt un impôt sur la fortune immobilière

On peut aider l'entreprise lorsqu 'elle se crée ou lorsqu'il y a une augmentation de capital mais ceux qui bousicotent non

Quitter la France

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 14:44

Partir à l'étranger : 1200€ à Paris ce n'est pas 1200€ au Portugal, en plus dans le Sud il fait plus chaud → moins de frais de chauffage. Bientôt un salon sur Paris pour ceux qui veulent aller vivre à l'étranger.

Bien sur revenir en France se faire soigner si besoin.

De toute façon Macron ne veut aider que ceux qui travaillent. La roue tourne Monsieur Macron, plus il y aura de déçu plus vite votre mouvement disparaitra.

Je suis d'accord avec un commentaire précédent : Boycotter certains loisirs

La hausse de la csg sans compensation

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 14:39

Je fais partie des retraites aisés puisque j'ai une pension de réversion de 3500 euros.Mon mari est décédé un an après avoir pris sa retraite.Apres la suppression de la demi part ,mon pouvoir d'achat va encore baisser alors que j'ai des charges fixes importantes et une action en justice .Je vais devoir réduire mes dépenses, moins de dépenses =moins de tva pour l'état .Je pense à me separer de la femme de ménage,à réduire l'assurance voiture,et à supprimer l'assurance dépendance .

François Lescure retraité

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 14:16

Les vrais « retraités aisés » ont surtout des dividendes comme moyens d'existence. Au lieu d'être imposés à l' IR au taux marginal de 45% + une CSG de 7 ou 8%, ils paieront une unique flat tax de 30% ! Soit un taux d'imposition qui diminue de 23%. Quant à ceux qui vivent présentement des revenus de leur travail ( essentiellement les salariés ) , le jour venu, leur retraite sera amputée des 1,7% de CSG.

reponses aux attaques du gouvernement

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 13:52

Pour faire pression sur macron je propose de lui rendre la monet de sa piece et le touchant au porte monet ,

Les retraités qui le peuvent devrais faire la grève de restaurants, spectacles etc .... pendant un ou deux mois et chaque retraité devrait retirer milles euros de la caisse d'épargne.

Macron se rendrait compte que de toucher au pouvoir d'achat des retraités peu avoir des conséquences .

la revolution

Par Anonyme, le 27/09/2017 à 00:58

il serai temp de se mettre en marche et doccuper la rue avec des barricades sinonnous allons crever de misere etudiant chomeurs retraiter lyceens routier interimaire livreur a velo

Par Anonyme, le 26/09/2017 à 20:34

Les galeries farfouillettes et le printemps ne veulent pas que des riens petits vieux passent devant leurs épandoirs avec des banderolles, devant les touristes plein de frique...leurs réputations étant en jeux...!

On fera l'opéra à la place de cette comédie, le macronard a encore cédé au bossu gattaz, avec les sirènes armées de batons de berger jupitériens, croyant que nous seront satisfaits de la sortie de ciotti à lunette qu'il nous laisse, la valls en khomery hollandaise continue!

Bernique pour lemaire, ils peuvent se rouler un tapie ou galoche, se benicauder, les vieux faignants cyniques que nous sommes seront dans la rues ce jour, et solidaires le 10 octobre avec d'autres riens fonctionnaires, tous ensembles!

J'ACCUSE

Par Anonyme, le 26/09/2017 à 18:55

J'accuse Mr Macron de diviser les francais et encore plus les retraités et les jeunes.Je le cite "les pauvres d'haujourdhui sont souvent moins les retaités que les jeunes".Mr Macron pour obtenir ma retraite on m'a dit quand j'étais jeune bosse,bosse,paye ta retraite,étant né en 1951 on nous disais suite à la guerre,il faut redrésser le pays,alors j'ai cotisé pendant 45 ans,(car en plus nous n'avions pas le choix c'est obligatoire) pour pouvoir vivre décemment comme beaucoup de retraités.Mr Macron comme vous je suis d'AMIENS y ayant vécu 36ans,seulement moi j'ai vécu boulevard Beauvillé dans un baraquemant provisoire car une partie de la ville avait été rasé par les bombes de 1945.Je ne suis pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche.Quand vous rentrez (si des fois vous l'avez fait)dans une boulangerie ou un boucherie la baguette et le KG de boeuf sont au mème prix pour vous comme pour moi,sauf que vos émoluments ne doivent pas étres les mèmes que les miens.Vous jouez au monarque au chateau de versailles en divisant pour mieux régner.Quand je pense que le 1erOCT2015 ou 2016 je ne sais mème plus téllement c'était dérisoire votre gouvernement ma octroyé 1€36 sur ma retraite et au 1er janvier 2018 vous allez me prendre 42€par mois.Alors sachez un chose Mr le "PRESIDENT"vous avez été élu avec 52% d'abstention soit mémé pas 30% des votants.Alors réfléchissez et pensez que dans 5 ans je ne résisterais pas à la tentation de vous virer.

Par Anonyme, le 26/09/2017 à 17:47

Encore un qui nous entube. Qu'elle honte ce Macron. Est-ce que tous les ministres et ce cher Macron vont être concerné par la CSG sur leur retraite ?

REACTION

Par Anonyme, le 26/09/2017 à 14:08

Un bon moyen d'action en réaction: Grève illimitée de bénévolat

La rue c'est le 28

Par Anonyme, le 26/09/2017 à 03:44

C'est le moment !

Honte à Macron et son gouvernement qui ratissent les poches des retraités .

+ 1,7 en 2018 ,+1,8 en 2019 et comme ça pendant 5 ans ou 10 !!

Réagissont MAINTENANT

La rue le 28

RETRAITES MALTRAITES

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 17:33

je propose que tous les retraités qui font fonctionner les associations de tous types cessent tout bénévolat pendant 1 mois

manifestation sur cergy ou environs ?

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 17:02

Une manifestation est -elle prévue sur cergy ou ses environs le 28/09/2017; Paris pour moi trop compliquée mais je souhaiterais réagir aux décisions de Mr Macron ; j'ai été pauvre quand j'étais étudiante mais ce n'était pas la faute de mes parents qui bossaient dur

Départ de la manif déplacé à Place de l'OPERA

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 16:01

ATTENTION derniere minute: La préfecture renvoie le départ de la manifestation à la place de l'Opéra devant le parvis. (source: UCR-CGT)

RETRAITES MALTRAITES

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 15:19

-1,7 % de CSG - majoration des mutuelles au 1er janvier

gel des retraites depuis plusieurs années pour la fonction publique etc....

c'est une manière de pratiquer en France la politique mise en oeuvre en Grèce à l'égard de ses retraités

Les retraités sont riches ; chanson bien connue pour dresser les catégories sociales, générationnelles les unes contre les autres

Tous à la manif du 28

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 13:58

Notre retraite est un du! En travaillant 40 à 45 ans nous avons financé celles de nos aînés. Aujourd'hui MACRON rompt avec un contrat social et generationnel qui s'étendait du berceau aux soins palliatifs.

BRIGITTE avec nous !!

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 11:51

je pense que des pancartes et des banderoles portant les termes suivants :

"BRIGITTE AVEC NOUS"

seraient humoristiques mais avec un eclairage sur le fait que les retraites et les vieux en general sont stigmatises par macron comme si ils n'aidaient pas les jeunes et la societe par leur benevolat et qu'ils avaient volés leurs pensions en empechant les jeunes d'avoir un revenu et un travail !!

bon courage

28 septembre en province ? Lyon par exemple

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 11:06

Bonjour et merci de bien vouloir nous renseigner sur les manifestations proposées en province ?

J'habite Lyon et je n'ai rien trouvé ...

Cordialement.

les retraités doivent se bouger le 28 septembre

Par Anonyme, le 25/09/2017 à 10:50

ne restons pas chez nous le 28.09, descendons dans la rue

une mobilisation forte s'impose sinon ce gouvernement va continuer à nous plumer

lieux manifs Charente

Par Anonyme, le 24/09/2017 à 16:20

bonjour

à quel endroit en Charente y aura t il des manifs retraités le 28 09 2017

merci d'avance de votre réponse

Revenu universel, tout de suite!

Par Anonyme, le 23/09/2017 à 15:35

Sinon, "égalité, fraternité" = hypocrisie!

La guillotine pour ceux qui seraient contre un revenu universel et retraite à minimum 1000€ par mois!

"Allons enfants de la Patrieee!"

Haute Loire ou Puy de Dôme

Par Anonyme, le 23/09/2017 à 15:09

Bonjour

Y a-t-il une manif de prévue au Puy en Velay le 28 septembre, ou, à défaut, à Clermont-Ferrand?

Merci.

suppression retenue sécurité sociale sur retraite complémentaire arrco et agirc

Par Anonyme, le 23/09/2017 à 15:03

Nous laisser la cotisation sociale sur la retraite complémentaire est de la discrimination par rapport aux actifs,il faut saisir la chambre constitutionnelle.

Par Anonyme, le 22/09/2017 à 17:48

La démocratie, si il n'y avait pas eu les résistants anciens aux politiques ordurières patronales de toutes sortes dans les rues, elle n'aurait jamais existé, maintenant le tapie de jupiter veut nous la rétirer puis supprimer nos acquis et avancées qui en ont découlés.

Qu'il walls ailleurs avec son baton de berger à l'ognon bénicaudé avec sa vieille maquillée, emportant avec lui le maire et ses roteuses de mailly pleine de khomery, au lieu de jouer le balladur avec le medef, dans son préavis de CDI de fin de chantier, gattaz par la boite à pandore ouverte par le gros tout mou hollandais et sa troupe solfériniène en vente.

C'est pas ce morveux prétentieux, représentant des banques et du patronat spéculateur, qui va apprendre comment on luttent aux petits riens vieux et tétus que nous sommes, qu'il traite de fainéant, de cynique et j'en passe!

Par Anonyme, le 22/09/2017 à 14:43

Bjr

Le vrai retraité pauvre: un celibataire , vieux seul, souvent handicapé, qui paie 1000e de loyer et qui a une retraite de 1 500e que mange t il??

On appelait (dans le temps) celui qui s attaquait, d abord aux faibles, aux vieux, aux malades,, à ceux qui n'avait pas ou plus les moyens de se defendre ( camions, blocages etc) : Ce nom était :: Un Lache,..... es ce que le mot a changé??

Manifestation du 28/09/17

Par Anonyme, le 21/09/2017 à 21:00

Y a-t-il un transport (même payant) à partir du Val d'Oise ?

Je ne veux manquer en aucun cas cette manifestation...Nous les retraités avons travaillé et cotisés au minimum 40 ans pour la France.... MAIS ENFIN TOUT DEVRAIT ÊTRE GRATUIT POUR NOUS!!!!!!!!

au lieu de cela, les pensions n'augmentent pas !!!! Pire encore les cotisations augmentent (pour les jeunes soit disant)

Manifestation du 28 Septembre 2017

Par Anonyme, le 21/09/2017 à 17:28

Un transport par car payant est-il organisé dans le val d'oise pour se rendre à Paris ?

Manifestation du 28/09/2017

Par Anonyme, le 21/09/2017 à 13:19

Toutes la France doit se mobiliser ce jour il faut bloquer la france

non au 8%pour les retraites

Par Anonyme, le 20/09/2017 à 15:07

nous somme gouverner par des gaudillos .8%d'augmentation c'est ce foutre des retrétais alors qu'on vien de nous faire subire une augmentation de CSG sur nos retraite ,cs qui nous fait une baisse de pouvoir d'achat de plus de 500euros dans l'année ,ou allons nous ?c'est pour ça le 28septembre nous serons nombreux à a fronter Macron et son gouvernement on en a ras le bol il faut qu'on en finissent

Langage

Par Anonyme, le 20/09/2017 à 14:21

Pourquoi écrire retraité-e-s puis retraités ou salariés et pas salarié-e-s ou pacsé et pas pacsé-es !!!

On nage(péniblement) dans le politiquement correct revisité bobo-gaucho

lieu de la manifestation du 28 sept.

Par Anonyme, le 20/09/2017 à 12:01

J'habite saint Nazaire : y a t'il un rassemblement de prévu ?

Manifestation du 28 septembre contre l'augmentation de la CSG

Par Anonyme, le 19/09/2017 à 17:53

Bonjour,

savez vous quel serons les lieux de rassemblement en province?

Département du 34.

Paris n'est pas la France loin delà. Aucune info sur les sites des sections syndicales régionales.

D'avance Merci

Casse Sociale Générale

Par Anonyme, le 19/09/2017 à 13:49

Oui j'ai eu la chance de travailler pendant 45 ans et donc de contribuer au bien être général. Oui je touche une retraite qui est gelée depuis 5 ans.

Je refuse ce rattrapage de 0,8% au 1er octobre et surtout l'augmentation de la Csg

Oui je serais dans la rue à Lyon le 28.

Macron fait payer ceux qui ont le pognon à eux de contribuer au bien être général applique donc la Csg sur les actions et les revenus du capital.

On en a ras le bol de se faire "enfumer"

Réclamons notre dû !

Par Anonyme, le 19/09/2017 à 08:43

Cinq ans de gel des pensions! Merci pour le prélèvement pour l'autonomie! Ça équivaut pour les retraité s de s'autofinancer! Merci madame marisol Routaine! 0,8% au 1 oct et moins 1,7% au 1 janvier de qui se fout-on? Oui je serai dans la rue pour manifester contre Macron! Il devrait nous entendre! Il vit avec une "vieille" !

Ras le bol de Macron

Par Anonyme, le 19/09/2017 à 08:35

En plus des insultes, il s'en prend aux personnes âgées ! Honte à lui. Honte au vautour Gattaz qui dépouille le peuple pour s'en mettre plein les poches déjà bien pleines! Non au dicktat allemand de madame Merkel! Oui à la justice sociale!

ou manifester ??

Par Anonyme, le 18/09/2017 à 13:14

oû manifester dans le tarn le 28 septembre?merci de bien vouloir me répondre

RETRAITES TOUS ENSEMBLE, C'EST MAINTENANT.

Par Anonyme, le 18/09/2017 à 10:32

Ras-le bol de s'acharner sur les vieux et de les prendre aujourd'hui pour des "vaches à lait". N'oublions pas qu'ils ont travaillé pendant plus de 40 ans en ne regardant pas leur nombre d'heures de travail.

Alors, que l'on soit issu du secteur public ou privé, manisfestons le 28 septembre prochain à PARIS. J'y serais.

Par Anonyme, le 16/09/2017 à 08:19

Les p'tits vieux comme des vieux riens, feront une p'tite ballade, dur, dans les beaux quartiers spéculateurs gattaz par le tapie, sur leurs vieux petons faigants revigorés par leurs revendications!

Jupiter peut sortir son baton de berger, nous on pêtera le bouchon de la rouille mailly!

C'est cynique, mais l'extrême en a rien à faire des macronardes du représentant des banques!

Assez les khomery, qu'elles valls dans ses poubelles!

Les Retraités(és) ne sont pas responsables de la misère des Jeunes

Par Anonyme, le 15/09/2017 à 20:41

Oui j'irai manifester à Paris. Ras-le bol !!! Nous les Retraités(es) nous n'avons pas volé notre retraite , elle est en fonction de nos carrières , c'est notre dû , pourquoi raboter notre pension en permanence ?

Manifestation por les retraites.

Par Anonyme, le 15/09/2017 à 13:49

Une manifestation est elle prévus le 28 septembre à villefranche sur saone ,cela me semble urgent de manifester et de stoper les prélèvements !,,,!,,,,,.

Manifestation pour les retraites

Par Anonyme, le 15/09/2017 à 13:43

Une manifestation est elle prévue à Lyon le 28 septembre 2017 ? Je souhaite manifester ',nous sommes les vaches à lait ,stop ,STOP .

Par moderateur, le 15/09/2017 à 12:56

Vous êtes l'agenda parisien.
Pour d'autres villes, voir ici:
https://demosphere.eu/

Y a t'il manifestation à Brest

Par Anonyme, le 15/09/2017 à 12:53

Y a t'il une manifestation à Brest

manifestation retraites

Par Anonyme, le 15/09/2017 à 08:01

ya t il une manif de prevue a ANGOULEME???

Par Anonyme, le 14/09/2017 à 20:43

Une manifestation à Nice est elle prévue??

Par Anonyme, le 14/09/2017 à 20:43

Une manifestation à Nice est elle prévue??

ou manifester ?

Par Anonyme, le 14/09/2017 à 10:27

Une manifestation est elle programmée sur les Côtes d'armor pour le 28 09 2017, Avez-vous des renseignements à ce sujet ?

Merci

Où aller manifester le 28 septembre ?

Par Anonyme, le 14/09/2017 à 09:49

Bonjour,

Une manifestation pour les retraités est-elle prévue à Toulon le 28 septembre ?

LA CFDT NE DÉFEND PAS LES RETRAITÉS

Par Anonyme, le 13/09/2017 à 17:59

On apprécie vivement l'absence de la CFDT, sans doute trop occupée à négocier ses prochains avantages avec le Gouvernement!

Augmentation de la CSG

Par Anonyme, le 13/09/2017 à 15:18

Bonjour, y aura-t-il une manif à Sète ou à proximité?

ou aller manifester?

Par Anonyme, le 12/09/2017 à 18:54

Bonjour, une manif est elle prévue sur Albi dans le Tarn? Sinon, ou au plus proche?

Manifestation de 28 sept

Par Anonyme, le 12/09/2017 à 18:48

Bonsoir.

Quelqu.un peut il me dire si il y aura une manifestation en Bretagne et ou?

Merci

manifestation des retraités à Paris ?

Par Anonyme, le 12/09/2017 à 18:43

Savez-vous si une manifestation aura lieu le 28 septembre 2017 ? Merci

Par moderateur, le 29/08/2017 à 15:35

S'il y a une manif à Nimes, elle sera probablement publiée sur le site suivant:
https://gard.demosphere.eu/

Bonne manif!

Ok pour manifestations

Par Anonyme, le 29/08/2017 à 15:31

Est ce qu' une manifestation se fera sur Nîmes ???

Je n avons plus manifesté depuis 68 mais nous le ferons à nouveau