Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 14 septembre 2017 à 9h30

Assemblée générale des adhérent.e.s de SUD Education 91

De 9h30 à 17h00
Sur le campus de l'université d'ORSAY,
Bâtiment 308, au R d C à gauche en entrant (Pour ceux qui ont du mal à trouver : 06 04 10 26 15)

Proposition d'ordre du jour :

Matinée :

  • 9h30 Désignation d'un.e président.e de séance (gestion du temps de parole) et d'un.e secrétaire de séance (chargé.e de la rédaction du compte rendu).
  • 9h35 Adoption de la date et du lieu de la prochaine AG (novembre).
  • 9h40 Adoption d'un ODJ définitif 91000 EVRY 9h45 Bilan des luttes et actions syndicales : retour sur les journées du 30 Août (bloquons le
  • MEDEF) et du 12 septembre (grève contre la loi travail 2 XXL), défense des personnels ...
  • 11h30 Point journal départemental 91400 ORSAY 11h45 Point trésorerie 12h00 Divers

Midi :

repas froid végétarien offert par le syndicat (chacun.e peut amener sa propre contribution, solide ou liquide)

Après-midi :

préparation du CF (conseil fédéral)

L'AG du syndicat, comment ça marche ?

  • L'AG est le lieu de décision du syndicat. Les adhérents se réunissent en général tous les deux mois sur le temps de travail.
  • Tous les personnels, titulaires et non-titulaires y ont droit : voir les documents joints qui sont à déposer auprès de la hiérarchie 8 jours avant la date de l'AG.
  • L'AG est un moment d'échanges d'information sur les luttes (défense individuelle des salariés, luttes collectives, solidarité militante), de choix des interventions du syndicat (informations aux salariés, axes de revendication) et d'organisation interne du syndicat (qui fait quoi).
  • L'AG est l'instance démocratique des syndiqués qui débattent ensemble, décident collectivement puis agissent sur le terrain social.
  • Contacte-nous rapidement si tu subis des pressions ou un refus !

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/56461
Source : message reçu le 28 août 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir