Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 12 octobre 2017 à 19h

Mille et un jeudis pour sauver les têtes d'Ali et de ses amis

En 2017, nous poursuivrons nos actions hebdomadaires non violentes régulières, commencée en octobre 2015, pour sauver la vie et la liberté d'expression de monsieur Ali Mohammed al-Nimr.

Notre rassemblement bénéficie d'une autorisation préfectorale.

Des photographies seront prises, en soutien à la lutte contre la barbarie exercée par l'Arabie Saoudite, ses alliés, et toutes les états ne respectant pas le droit inaliénable à la vie.

Plus que jamais, nous ne pouvons tolérer de telles pratiques.

Nos libertés ne peuvent être conditionnelles, les français et les françaises doivent exiger leur respect en hommage aux victimes des récentes attaques sur le territoire français.

  • Droit à la vie,
  • Liberté de circulation,...
  • Refus de toutes détentions, arrestations, censures, ou pénalités, liées à l'exercice de notre liberté d'expression, et de nos droits civils,
  • Respect de la vie privée,
  • Liberté d'association,
  • Liberté de réunion,
  • Liberté de manifestation,
  • Liberté de conscience ou de croyance ,
  • Liberté d'opinion ou de pensée, liberté d'expression,
  • Liberté de la presse,
  • (...)

Rappel :

Ali Mohammed Al Nimr, jeune Saoudien de 21 ans, a été condamné le 27 mai 2014 à la décapitation puis à la crucifixion publique de son corps jusqu'à pourrissement de ses chairs.

Il attend, depuis, dans le couloir de la mort et a entamé une grève de la faim.

A présent il est malade (grippe) et tout accès aux soins (médecin, médicaments) lui sont refusés.

Son crime :

Avoir manifesté contre le gouvernement de son pays à l'âge de 17 ans.

Emprisonné depuis le 14 février 2012, des aveux lui auraient été extorqués sous la torture, selon les rapports de Reprieve et Amnesty international.

Parce que la France se doit de continuer son combat pour les valeurs universelles qu'elle prône à travers le monde depuis le siècle des Lumières, parce que nous devons de toutes nos forces lutter contre la barbarie et le terrorisme institutionnel que constitue la peine de mort, parce qu'Ali est un enfant dont l'innocence est plus que présumée, nous nous manifestons pour la 11 ème semaine consécutive afin de faire entendre notre indignation.

Nous sommes en relation avec les parents d'Ali.
Notre action, si modeste soit-elle, est entendue par les autorités françaises et saoudiennes, et parvient jusqu'à sa famille.

MERCI de partager avec tous vos contacts.

Les hastags suivants sont bienvenus sur les réseaux sociaux :

Contacts : Roger Nymo (jvtaveexrny@orange.fexr)

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/56541
Source: confirmation reçue le 25 septembre 18h
Source : https://www.facebook.com/events/1878957202426...
Source : message reçu le 29 juin 13h
Source : message reçu le 28 juin 18h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir