thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 19 septembre 2017 à 19h

Réunion d'information et d'échanges

« Qui a peur du CHSCT ? »

à l'initiative de l'ADEAIC

L'Association des Experts Agréés et des Intervenants auprès des CHSCT (ADEAIC) vous invite à une réunion d'information et d'échanges le 19 septembre 2017 au Zèbre de Belleville (63, boulevard de Belleville 75011 Paris - Métro Belleville ou Couronnes) à partir de 19h.

La disparition des CHSCT : un danger pour la santé au travail

Les Ordonnances Macron, qui seront présentées en Conseil des ministres le 22 septembre prochain, prévoient de remplacer les actuelles instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT) par une instance unique, avec des missions, des prérogatives et des moyens réduits. Dans ce contexte, il nous paraît urgent de rappeler le rôle majeur joué aujourd'hui par les CHSCT, dans nombre d'entreprises, en matière de prévention des risques professionnels et de santé au travail.

A partir de différentes prises de parole de représentant-e-s du personnel au CHSCT, d'acteurs/trices de la prévention, de défenseur-e-s des droits des salariés, et d'observateurs/trices des transformations des organisations du travail, nous reviendrons sur les enjeux actuels en matière de santé au travail, sur l'intérêt d'une instance dédiée à ces questions et sur ce qui, demain, serait remis en cause dans ce domaine.

Ont confirmé leur présence :

  • Danièle Linhart (Sociologue du travail),
  • Marie Pascual (Médecin du travail et membre du collectif des travailleurs et des travailleuses),
  • Gérald Le Corre (Inspecteur du travail),
  • Judith Krivine (Avocate en droit du travail et membre du SAF),
  • Isabelle Jardillier (Elue CHSCT, secteur des télécommunications),
  • Frédéric Probel (Elu CHSCT, secteur de l'énergie),
  • Thierry Lévêque (Elu CHSCT, secteur du bâtiment).

Entrée libre.

Document au format PDF:

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/56762
Source : message reçu le 13 septembre 23h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir