Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 18 novembre 2017 à 14h

3 parties : 1 2 3

Rassemblement devant la bibliothèque Marguerite Durand

Venez nous rejoindre devant la BMD le 18 novembre à partir de 14h !
Montrons que nous tenons à cette bibliothèque et que nous ne la laisserons pas détruire !

  • Venez en nombre, montrons notre force !
  • Venez déguisé.e.s ou avec des panneaux, des affiches, des slogans, des banderoles... Montrez-nous votre originalité et votre attachement à Marguerite Durand !
  • Vous pourrez vous inscrire gratuitement à ma BMD et ainsi avoir accès à ses précieux fonds !
  • Des élu.e.s, des artistes, des chercheur-euses, des syndicats, des journalistes, et d'autres personnalités ont déjà prévu de nous rejoindre! Alors n'hésitez plus !

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/56827
Source : https://www.facebook.com/events/2299742075385...


1 2 3

Sauvons la Bibliothèque Marguerite Durand

Rendez-vous le samedi 18 novembre à partir de 14 heures devant la « Bibliothèque des Femmes »

La mairie de Paris pensait sans doute que l'affaire serait vite pliée. Prenant prétexte de travaux de réaménagement de la bibliothèque Jean-Pierre Melville (XIIIe), elle projetait, discrètement, au cœur de l'été, d'expulser la bibliothèque des femmes et du féminisme, Marguerite Durand, pour la transférer à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (IVe) d'ici 2018. Le projet de l'équipe dirigée par Anne Hidalgo et Bruno Julliard une fois révélé n'a évidemment pas manqué de susciter un tollé de la part de tous les spécialistes pour lesquels la Bibliothèque Historique (BHVP) semble un lieu totalement « inadéquat à la conservation et la communication de ces fonds d'archives sur l'histoire du féminisme ».

Une réaction qui a - semble-t-il - prise l'administration parisienne de cours comme en témoignent les nombreux articles de presse, la création d'un collectif Sauvons la BMD! et la mise en place d'une pétition qui a recueilli des milliers de signatures ainsi que les nombreux courriers envoyés à Anne Hidalgo par des scientifiques, des écrivain.e.s, l'ABF (Association des bibliothécaires de France), les archivistes de France et jusqu'à un ancien ministre socialiste (lire ici et )

Une mobilisation qui ne faiblit pas puisque le Collectif de sauvegarde de la « bibliothèque des Femmes » vient de lancer un « événement FaceBook » pour le samedi 18 novembre à 14 heures. « Venez nous rejoindre devant la BMD. Montrons que nous tenons à cette bibliothèque et que nous ne la laisserons pas détruire ! » lancent les organisatrices de l'événement.

Des élu.e.s, des artistes, des chercheur-euses, des syndicats, des journalistes, et d'autres personnalités ont déjà prévu de se joindre à la manifestation. Les bibliothécaires seront également de la partie puisque nombre d'entre eux ont contactés la bibliothèque Marguerite Durand et demandé comment participer. C'est pourquoi l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, UCP, UNSA) va déposer un préavis de grève pour permettre aux collègues du réseau de venir afficher leur soutien. Il se pourrait même qu'Anne Hidalgo et son adjointe à l'égalité Femmes-Hommes, Hélène Bidard viennent faire un petit coucou. Elles en tout cas été invité officiellement via Twitter. Question réseaux sociaux justement l'événement FaceBook est ici. A diffuser largement bien sûr.

Le Collectif « Sauvons la bibliothèque Marguerite Durand » manifeste sa colère le samedi 18 novembre

Source : http://daccgtculture.over-blog.com/2017/11/le...
Source : http://daccgtculture.over-blog.com/2017/11/le...


1 2 3

Sauvons la bibliothèque Marguerite Durand !

La bibliothèque Marguerite Durand (BMD), bibliothèque municipale de la Ville de Paris spécialisée dans l'histoire des femmes, du féminisme et du genre, fondée en 1932 grâce au don de la journaliste féministe Marguerite Durand, devra bientôt quitter le bâtiment qu'elle occupe dans le 13e arrondissement depuis 1989, afin que la médiathèque Jean-Pierre Melville puisse occuper à elle seule tout le bâtiment.

Ce projet pourrait être l'occasion pour la Mairie de Paris de proposer à la BMD un nouvel espace, plus spacieux, à la fois pour ses collections à l'étroit depuis des années, et pour le développement d'activités, telles qu'expositions, conférences, débats, ateliers pédagogiques, etc. Or, la Mairie a décidé que la BMD serait hébergée par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), dans le 4e arrondissement. Cette décision a été prise sans concertation avec le personnel et les partenaires sociaux.

Tous les syndicats y sont opposés.

La Mairie de Paris assure que ce déménagement offrira une meilleure visibilité à la BMD, arguant du caractère prestigieux du bâtiment et de sa centralité dans Paris, ainsi que de la présence à la BHVP du fonds féministe Marie-Louise Bouglé et du fonds George Sand. Or la BHVP n'a plus de place pour ses propres collections ; celles de la BMD seront donc stockées dans des magasins extérieurs, en un lieu non précisé, leur communication sera différée, la BMD n'aura plus de salle de lecture propre et son personnel sera de fait mutualisé avec celui de la BHVP.

Seule bibliothèque publique en France exclusivement consacrée à l'histoire des femmes, du féminisme et du genre, jouissant d'une renommée internationale, la BMD ne doit pas devenir invisible puis disparaitre.

Un collectif de soutien « Sauvons la BMD ! » lancé par l'association Archives du féminisme s'est constitué pour que la Mairie de Paris renonce à ce projet et propose un lieu d'accueil offrant à la bibliothèque Marguerite Durand une véritable visibilité et des conditions de fonctionnement dignes.

Si vous souhaitez soutenir ce collectif, nous vous invitons à participer aux actions qui se mettent en place :

  • écrire à Anne Hidalgo et à Bruno Julliard (voir plus bas un exemple de lettre)
  • signer et faire signer la nouvelle pétition :
    https://www.change.org/p/mairie-de-paris-sauv…
  • vous abonner au compte Twitter @CollectifBMD
  • vous abonner à la page facebook
    https://www.facebook.com/CollectifsauvonslaBM…
  • vous abonner sur instagram
    https://www.instagram.com/collectif.sauvonsla…
  • participer le 18 novembre à un rassemblement féministe devant la BMD
    (bientôt plus d'explications sur le blog que nous créons)
  • nous aider à contacter associations et organisations qui soutiendront officiellement le Collectif Sauvons la BMD !
  • préparer un 8 mars 2018 sous la signe de la préservation de notre mémoire féministe.

Contact par mail : collecextif.sauvonslexaBMD@gmail.cexom

Exemple de lettre a envoyer :

La bibliothèque Marguerite Durand (BMD), bibliothèque municipale de la Ville de Paris spécialisée dans l'histoire des femmes, du féminisme et du genre, fondée en 1932 grâce au don de la journaliste féministe Marguerite Durand, devra bientôt quitter le bâtiment qu'elle occupe dans le 13e arrondissement depuis 1989, afin que la médiathèque Jean-Pierre Melville puisse occuper à elle seule tout le bâtiment.

Ce projet pourrait être l'occasion pour la Mairie de Paris de proposer à la BMD un nouvel espace, plus spacieux, à la fois pour ses collections à l'étroit depuis des années, et pour le développement d'activités, telles qu'expositions, conférences, débats, ateliers pédagogiques, etc.

Or, la Mairie a décidé que la BMD serait hébergée par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP), dans le 4e arrondissement. Cette décision a été prise sans concertation avec le personnel et les partenaires sociaux. La Mairie de Paris assure que ce déménagement offrira une meilleure visibilité à la BMD, arguant du caractère prestigieux du bâtiment et de sa centralité dans Paris, ainsi que de la présence à la BHVP du fonds féministe Marie-Louise Bouglé et du fonds George Sand.

Or la BHVP n'a plus de place pour ses propres collections ; celles de la BMD (2 km linéaires) seront donc stockées dans des magasins extérieurs, en un lieu non précisé, leur communication sera différée, la BMD n'aura plus de salle de lecture propre et son personnel sera de fait mutualisé avec celui de la BHVP. Qui aura encore envie dans ces conditions de donner ses archives à la BMD ?

Seule bibliothèque publique en France exclusivement consacrée à l'histoire des femmes, du féminisme et du genre, jouissant d'une renommée internationale, la BMD ne doit pas devenir invisible puis disparaitre, dans une ville dont la maire se déclare si volontiers féministe.

Avec le collectif « Sauvons la BMD ! » (lancé par l'association Archives du féminisme, avec le soutien de tous les syndicats concernés), nous demandons que la Mairie de Paris renonce à ce projet et propose un lieu d'accueil offrant à la bibliothèque Marguerite Durand une véritable visibilité et des conditions de fonctionnement dignes, permettant de futurs enrichissements.

Document au format PDF:

Source : message reçu sur Prep.Coord.Nat le 16 septembre 20h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir