thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 28 octobre 2017 à 15h

Octobre 2017 au Rémouleur

Local auto-organisé de lutte et de critique sociale

Entrée libre et gratuite

Mardi 3 octobre à 19h

Cycle de films pour des réflexions sur l'image, le son, les moyens de communication et politique (tous les mardis du mois d'octobre)

Projection du film "Tout va bien", de J.L. Godard et Jean-Pierre Gorin - 1972 - 95 mn

La speaker et la radio ; le publicitaire et le cinéaste ; les ouvriers qui séquestrent et le patron ; les délégués syndicaux communistes et les maos ; la femme qui travaille et l'ombre que lui fait l'homme ; l'être humain et ses métiers ; la manif' et les flics ; la rue quelconque et ces usines qu'on ne voit jamais ; Pompidou et la France ; la fiction et le documentaire ; la vedette et l'inconnu ; le spectacle et l'ennui ; le cinéma et son argent : Tout va bien est le rêve d'un film qui pourrait tout montrer simultanément, les extrémités de conflits à la fois historiques et exceptionnels, en ce que l'exceptionnel, qu'il soit d'ordre amoureux ou politique, est toujours pour ce film le produit d'une longue histoire.

Mercredi 4 octobre de 16h30 à 19h30

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Samedi 7 octobre de 14h à 18h

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 10 octobre

  • 17h Discussion autour du film "Tout va bien"
  • 19h Projection du film "Letter to Jane", de J.L. Godard - 1972
    Réalisé sous les auspices du Groupe Dziga Vertov, datant de 1972 et qui constitue en quelque sorte un pendant à "Tout va bien". Par l'utilisation de retours en arrière, ce film expérimental de 52 minutes condense un ensemble de réflexions sur la force de l'image à partir d'une seule et même photographie de Jane Fonda prise pendant la guerre du Viêt Nam.

Mercredi 11 octobre de 16h30 à 19h30

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Samedi 14 octobre à partir de 12h30

Repas de quartier au Rémouleur

Avant l'arrivée de l'hiver, on propose un moment de convivialité ouvert à toutes et tous. Ça sera l'occasion de découvrir le local auto-organisé du rémouleur, lieu de lutte, de critique sociale, d'échange d'idées et de pratiques, de projections et pour le coup… de bons repas ! On vous attend avec un plat chaud vegan proposé à prix libre. Si vous voulez aussi partager quelques recettes, n'hésitez pas à ramener un plat ou un dessert cuisiné chez vous. Et si vous jouez de la musique, all instruments are welcome !

Samedi 14 octobre de 14h à 18h

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 17 octobre

  • 17h Discussion autour du film "Letter to Jane"
  • 19h Projection de "Koyaanisqatsi" (premier film de la trilogie Qatsi),
    Godfrey Reggio, 1982, 1h27
    Koyaanisqatsi (Ko-yaa-nis-qatsi, de « Ko-yaa-nis » : déséquilibre ou folie, et « qatsi » : vie). Nom tiré de la langue hopi : Vie folle
    Vie tumultueuse
    Vie en déséquilibre
    Vie se désagrégeant
    Un mode de vie qui appelle une autre philosophie de l'existence. Interprétation : l'avancée de la technologie sur la nature

Mercredi 18 octobre de 16h30 à 19h30

Permanence « Prenons la ville »

Des projets de transformation du Bas-Montreuil et du quartier des Coutures à Bagnolet sont en cours. Des centaines de personnes seront obligées de quitter leur logement. Le collectif « Prenons la ville » propose un moment de rencontres, d'échanges et d'organisation. Cette permanence permettra de faire ensemble le point sur l'avancée des projets et des problèmes qu'ils entraînent ; de lutter contre la hausse du coût de la vie, des loyers, contre le départ forcé des quartiers où nous habitons…

Contact : degage-onamenage@@@riseup.net

Mercredi 18 octobre de 16h30 à 19h30

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 18 octobre à 19h30

Cycle "Tourisme et transformation urbaine"

Projection de "Terramotourism" et "rua dos lagares", deux documentaires du collectif Left Hand Rotation, (Portugal, 2017, VostFr, 42 10 min) et débats.

Le 1er novembre 1755 un tremblement de terre détruit la ville de Lisbonne, déplaçant massivement les habitant.e.s et légitimant ensuite la mise en place d'un pouvoir despotique et autoritaire. Aujourd'hui, la ville est bouleversée par le tourisme de masse qui restructure la ville, nettoie, rénove et expulse les habitant.e.s du centre de la ville. Left Hand Rotation tente ici de nous présenter l'effondrement progressif du "droit à la ville", étouffé par les discours identitaires et nationalistes à la recherche d'une authenticité. Terramotourism est une forme de regard face à ces transformations prévues par le développement du capitalisme.

A Lisbonne et particulièrement dans les quartiers de Mouraria, Alfama, Anjos et Arroios, les luttes s'organisent, comme nous pourrons le voir dans un deuxième petit documentaire "Rua dos lagares", narrant la résistance des locataires d'un immeuble contre la transformation de leurs logements en appartements touristiques.

Samedi 21 octobre de 14h à 18h

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 24 octobre

  • 17h Discussion autour du film "Koyaanisqatsi"
  • 19h Projection de "Powaqqatsi" (deuxième film de la trilogie Qatsi), Godfrey Reggio, 1988, 1h39
    Powaqqatsi (powaq-qatsi, de « powaqa » : faux magicien qui vit aux dépens des autres, et « qatsi » : vie). Nom tiré de la langue hopi : Manière d'être tournée exclusivement vers soi, contemplation de soi avec prétention et orgueil
    Entité humaine ou animale qui se nourrit des forces vitales des autres êtres dans le but de favoriser sa propre existence Interprétation : les différentes cultures, l'exploitation des pays pauvres par les pays riches, ou le contraste technologie/nature

Mercredi 25 octobre de 16h30 à 19h30

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mercredi 25 octobre à 19h30

Cycle Cinéma et révolution au Portugal

Le coup d'Etat militaire du 25 avril 1974 au Portugal a mis fin à 48 ans d'une dictature ultra-catholique à la pétain et, quelques années plus tard, au plus vieil empire colonial de l'Histoire. La période qui suivit, qualifiée alors de Processus révolutionnaire en cours (P.R.E.C.), vit fleurir de nombreuses et fécondes initiatives politiques, allant de l'auto-gestion ouvrière à une réforme agraire protéiforme, en passant par des occupations massives de logements vides. C'est également une occasion en or pour de nombreux révolutionnaires et cinéastes européens, galvanisés par la séquence historique ouverte par mai 68, de venir prendre des images et participer à cette "révolution au bout de l'autoroute". Il s'agit donc pour nous de s'attaquer à un très riche corpus de films, souvent peu connus et diffusés, afin de nourrir une critique collective sur les contradictions d'une "révolution" qui a échoué mais aussi de réfléchir aux rapports entre le cinéma et le politique.

Nous les ouvrières de la Sogantal, de Nadejda Tilhou 59 mn, 2009.

Portugal : août 1974. Dans une usine, derrière les machines délaissées, un petit groupe de jeunes femmes entoure une équipe de la télévision portugaise. Les ouvrières de la Sogantal occupent leur lieu de travail depuis que, le 12 juin, leur patron a mis la clef sous la porte. L'une d'entre elles, une vingtaine d'années, cheveux bruns, longs, l'air extrêmement sérieux, répond aux questions de la journaliste : - « Et si le patron revenait, est-ce que vous seriez prêtes à reprendre le travail ? » - « Si le patron revenait... oui, mais... ce ne serait jamais plus comme avant. ». La lutte de la Sogantal devient emblématique de la "période révolutionnaire". Trente ans après, que reste-t-il ? [Le début du film : http://www.dailymotion.com/video/x2k0m8y]

Samedi 28 octobre de 15h à 17h

Permanence d'aide juridique pour le logement «Et ToiT ?» propose des permanences d'info et de soutien entre habitants (accès à l'hébergement et au logement, expulsions, habitat indigne).

Samedi 28 octobre de 14h à 18h

Permanence infokiosque-bibliothèque

Accès libre à l'infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement).

Mardi 31 octobre

  • 17h Discussion autour du film "Powaqqatsi"
  • 19h Projection de "Naqoyqatsi" (troisième film de la trilogie Qatsi), Godfrey Reggio, 2002, 1h29
    Naqoyqatsi (Na-qoy-qatsi, de « nah-qoy » : violence extrême, et « qatsi» : vie).
    Nom tiré de la langue hopi :
    Vie basée sur le meurtre du prochain
    La guerre comme manière de vivre
    Interprétation : la violence des civilisations modernes

Le Rémouleur

106, rue Victor Hugo

93170 Bagnolet (M° Robespierre ou M° Gallieni)

https://infokiosques.net/le_remouleur

Mail : leremoexuleur@riseupex.net

S'inscrire à la lettre d'info du local :

https://lists.riseup.net/www/subscribe/leremo…

Horaires des permanences (avec accès à l'infokiosque, à la bibliothèque et aux archives):

le mercredi de 16h30 à 19h30 et le samedi de 14h à 18h.

Entrée libre et gratuite.

Document au format PDF:

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57126
Source : message reçu le 27 septembre 15h
Source : message reçu le 26 septembre 19h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir