thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 10 octobre 2017 à 10h

Rassemblement et grève

« Impôts : Non à la fermeture des centres du 93 »

Tous en grève devant la DDFIP 93 le 10 octobre !
Retrait du plan de fermetures de services !
Comblement de toutes les vacances d'emploi,
Arret des suppressions d'emplois sur la DDFIP 93 !

C'est la rentrée, le directeur départemental Ollivier Gloux en a profité pour annoncer un plan de liquidation de notre réseau de proximité sans précédent, répondant à un mot d'ordre : FERMETURE !

  • Fermeture de la trésorerie mixte de Neuilly-Plaisance, devant fusionner pour la partie Impôts avec le SIP de Neuilly-Sur-Marne, pour la partie Gestion Publique avec la trésorerie mixte de Noisy-Le-Grand.
  • Fermeture de la Trésorerie Municipale de La Courneuve, pour la fusionner avec celle d'Aubervilliers. Cette trésorerie fusionnée devant ensuite être transférée sur le Centre des Finances Publiques d'Aubervilliers !
  • Fermeture de la trésorerie mixte de Bagnolet, devant fusionner pour la partie Impôts avec le SIP de Montreuil, pour la partie Gestion Publique avec la trésorerie de Montreuil.
  • Fusion programmée de la partie Gestion Publique hospitalière de Montreuil avec celle de Montfermeil pour permettre de fermer Bagnolet.
  • Fermeture de la partie recouvrement Impôts de la Trésorerie d'Epinay-Sur-Seine pour la transférer sur le SIP de Saint-Ouen.
  • Fermeture de la partie recouvrement Impôts de la Trésorerie de Stains pour la transférer sur le SIP de Saint-Denis.
  • Fermeture de la partie recouvrement Impôts de la Trésorerie de Tremblay-En-France pour la transférer sur le SIP de Livry-Gargan.

Dès le 1er janvier, c'est un désastre majeur qui s'annonce sur ce département, aussi bien pour les habitants et les collectivités de Seine-Saint-Denis que pour les agents des Finances Publiques. Hors de question d'accepter !

Le maintien des trésoreries de La Courneuve et de Bagnolet (qui devaient fermer au 1er janvier 2017) a été obtenu aussi par l'intervention des élus.

À l'initiative de la CGT Finances Publiques 93, députés, sénateurs et maires seront avec les agents le 10 octobre, au rassemblement devant la DDFIP 93 pour exiger le maintien des services publics sur leurs communes, dans leurs circonscriptions.

Les agents des services impactés par les restructurations sont tous invités à signer les motions pour la défense de leurs sites et à se rassembler avec les élus pour porter les pétitions au directeur départemental ;

pour exiger le retrait du plan de fermetures, le comblement des vacances d'emplois dans leurs services et l'arrêt des suppressions d'emplois.

Tous les agents confrontés au manque d'emplois, confrontés à un encadrement agressif pour tenir les chiffres, tous les agents voulant se battre pour défendre leurs conditions de travail et leurs missions sont invités à se saisir du syndicat pour établir des motions, de définir leurs revendications que nous porterons devant le directeur en délégation !

Ce n'est plus possible ! Les agents et les contribuables ne cessent de faire les frais de la politique du chiffre de la Direction. Ces coupes dans les effectifs et dans le réseau n'ont que des effets négatifs !

En fermant des trésoreries dans des villes comme La Courneuve ou Bagnolet, on imagine sans peine les conséquences pour des habitants confrontés à une évaporation de tous les services publics dans le ressort de leur commune.

Par ailleurs tous les SIE, toutes les trésoreries, tous les SIP, le SDIF, le SDE ou les SPF sont confrontés au problème du sous-effectif, avec une remise en cause constante de leurs missions de service.

Sur les services de direction départementale, les premières annonces tombent avec la fermeture annoncée des ressources humaines pour fin 2018 remplacés par un centre d'appel et la fermeture des Recettes Produits Divers.

En outre, l'obligation inadmissible de maintenir en ALD RAN pendant 3 ans tous les nouveaux entrants C, fait peser une nouvelle épée de Damoclès sur les agents menacés par les fermetures. Désormais, avec la fusion des RAN décidée l'année précédente, la Direction Départementale va pouvoir trimbaler les agents de restructuration en restructuration, sans aucune garantie pour ceux-ci !

De plus, l'utilisation de l'ALD Département se multiplie pour les entrants B et A, afin de boucher les trous dus au manque de recrutement dans les concours.

Nous rappelons notre opposition au blocage de 3 ans en ALD pour les entrants C et dans la dominante pour les B et les A, nous rappelons notre exigence du retrait de la fusion des RAN dont on voit aujourd'hui tout le contenu néfaste : retour aux 11 RAN d'origine !

Tous les agents du département sont appelés a être en grève et a se rassembler devant la direction sur la place de la préfecture élus et agents ensemble
le 10 octobre a 10h00
Pour le retrait de tous les projets de fermeture
Pour le retour aux 11 ran, pour des emplois en nombre suffisant

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57367
Source : http://www.libertaires93.org/Impots-Non-a-la-...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir