thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 9 novembre 2017 à 18h

Rencontre avec Matthieu Renault autour de deux ouvrages

« L'Empire de la révolution », « Jacobins Noirs »

Matthieu Renault sera à La Brèche pour présenter "L'Empire de la révolution: Lénine et musulmans de Russie" ainsi que la nouvelle édition des "Jacobins Noirs" de CLR James

Matthieu Renault viendra à la brèche pour présenter deux livres :

L'empire de la révolution : Lénine et musulmans de Russie

De Matthieu Renault

Dans l'imaginaire collectif, la révolution d'Octobre apparaît comme une révolution essentiellement européenne, venue achever, dans tous les sens du terme, les idéaux de la modernité occidentale. Cette vision n'est pas fausse, mais elle occulte le fait que 1917 fut également le fruit d'un décentrement de la théorie et la pratique révolutionnaires aux marges de l'Europe, avant d'être l'origine d'un cycle de luttes d'émancipation, nationale et anticoloniale, en « Orient ». Or, celui-ci débuta à l'intérieur même des frontières de cet empire qu'était la Russie, les bolcheviks ayant d'emblée été placés devant une double tâche : propager la révolution aux confins orientaux du pays tout en œuvrant à leur décolonisation. Comment ont-ils procédé et dans quelle mesure y sont-ils parvenus ?

C'est cette question que ce livre explore, en se centrant sur les rapports que Lénine, depuis ses premiers écrits sur la « colonisation intérieure » jusqu'à ses interventions dans le processus révolutionnaire au Turkestan russe, a entretenu avec les minorités musulmanes de l'empire.

Les Jacobin noirs

de CLR James, préfacé par Matthieu Renault

« En 1789, les deux tiers du commerce extérieur de la France se faisaient avec sa colonie antillaise de Saint-Domingue, laquelle représentait le plus grand marché de la traite européenne des esclaves. La plus grosse colonie du monde, fierté de la France et objet de convoitise de toutes les autres nations impérialistes, faisait partie intégrante de la vie économique d'alors. Tout cet ensemble reposait sur le labeur d'un demi-million d'esclaves.

Au mois d'août 1791, après deux ans de Révolution française avec ses répercussions à Saint-Domingue, les esclaves entrèrent en révolte. Leur lutte dura douze ans. Ils mirent tour à tour en déroute les Blancs locaux et les soldats de la monarchie française, une invasion espagnole, une expédition britannique de près de 60 000 hommes, et un contingent français identique, commandé par le propre beau-frère de Bonaparte. La défaite des troupes napoléoniennes, en 1803, permit l'installation de l'État nègre d'Haïti, qui s'est maintenu jusqu'à nos jours.

C'est la seule révolte d'esclaves dont l'histoire ait enregistré le succès. Les obstacles qu'elle dut franchir témoignent de l'importance des intérêts qui étaient en jeu. La transformation des esclaves, qui auparavant tremblaient par centaines face à un seul Blanc, en un peuple capable de s'organiser et de défaire les nations européennes les plus puissantes de l'époque, constitue une des grandes épopées de la bataille et de la réussite révolutionnaires. Le pourquoi et le comment de ce phénomène, tels sont les thèmes de ce livre. »

C. L. R. James

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57374
Source : https://www.facebook.com/events/3504515986993...
Source : message reçu le 7 octobre 14h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir