thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 16 octobre 2017 à 18h30

Rencontre « Quand les femmes de ménage balaient les violations du droit du travail »

Quand les femmes de ménage passent à l'action.

Expériences d'organisation syndicale des précaires du nettoyage dans la région

Rencontre avec Marielle Benchehboune (ReAct), organisatrice sur Lyon

Paiement à la tâche, travail non déclaré et non rémunéré, non-respect du repos hebdomadaire, chantage, surcharge de travail, répression syndicale. Une petite enquête lancée en 2016 nous fait découvrir la triste réalité du secteur du nettoyage et de ses employés. Un fort sentiment d'impuissance et de résignation règne face à ces injustices permises par une absence quasi-totale d'organisations syndicale dans ce secteur difficile à organiser.

Asha, arménienne rencontrée devant un hôtel Première classe, a signé un contrat de 50 heures par mois et travaille en réalité 7h par jour, 6 jours sur 7 et ne gagne que 485€ mensuels. Brigitte, congolaise, en France depuis 6 ans, a travaillé pendant 3 mois dans un Campanile et n'a jamais reçu ni contrat, ni fiche de paie, ni salaire. Sara nettoie les chambre de l'hôtel Ibis de l'aéroport jusqu'à 12 jours consécutifs sans jours de repos. Foulemata s'est faite licencier du jour au lendemain pour avoir tenté de parler avec ses collègues des heures supplémentaires non payées et se retrouve seule avec sa fille sans travail. Femmes, migrantes, peu éduquées, précaires, elles cumulent les facteurs de domination et vivent ces injustices au quotidien. A l'écart des syndicats, beaucoup d'entre elles appartiennent cependant à des réseaux relationnels communautaires ou religieux. Elles sont plusieurs à souhaiter se réunir, partager leur situation, et mobiliser des alliés pour les aider à faire changer les choses.

ReAct

Le ReAct s'inspire des méthodes du community organizing et des expériences réussies de mouvement de femmes de ménage ailleurs (Justice for janitors en Californie, Living wage campaign à Londres) pour appuyer Asha, Brigitte et les autres dans l'agglomération lyonnaise. L'enjeu est de construire un syndicat fort et une coalition entre syndicats, associations communautaires et citoyens pour appuyer la mise en mouvement des femmes de ménage et renforcer leurs capacités à se faire entendre et à sortir de l'isolement économique, social, culturel et linguistique qu'elles vivent au quotidien.

https://www.projet-react.org/fr/balayons-les-…

Marielle Benchehboune

Marielle Benchehboune, diplômée de Sciences politiques, est organisatrice depuis 2011. Après un an de community organizing dans les quartiers de Grenoble, elle s'engage au ReAct et s'oriente vers l'union organizing (organisation syndicale) pour participer au renouvellement des méthodes syndicales dans les secteurs les plus précaires. Elle a contribué à la création de syndicats dans le secteur des centres d'appel au Maroc, de la restauration rapide ou du nettoyage en France.

https://www.projet-react.org/wp-content/uploads/2017/04/20170302_172504-2.jpg

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57466
Source : message reçu le 10 octobre 13h
Source : http://www.cicp21ter.org/spip.php?page=detail...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir