thème : travail
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 10 décembre 2017 à 17h

Soirée de soutien pour la

radio Fréquence Paris Plurielle 106.3 MHz

Projection de "petits films contre le grand capital" de Nina Faure et Julien Brigo, C-P Productions.

Débat avec des membres de FPP sur la mise à mal de la radio par la baisse des subventions et la disparition des contrats aidés.

Retransmission de la soirée en direct dans l'émission Konstroy sur F.P.P. 106.3 Mhz.

Tables de presse, infos et musiques avec :

  • Loolie & the Surfing Rogers
    (Early Soul et Rock'n'Roll - Paris)
  • The Mercenaries
    (Rocksteady et Street Punk - Paris, Banlieue)
  • Diégo Pallavas
    (Punk Rock - Nancy)

Fréquence Paris Plurielle

La radio Fréquence Paris Plurielle (FPP, 106.3 MHz en région parisienne) est menacée par la baisse des subventions et par la disparition des emplois aidés

FPP est une radio associative qui émet sur Paris et sa banlieue depuis 25 ans. Elle rassemble près de 100 émissions différentes et 200 animateurs bénévoles et se trouve directement menacée par l'annonce brutale du gouvernement d'une suppression des emplois aidés.

Depuis 10 ans le budget ne cesse de baisser. L'état et les collectivités territoriales se désengagent des radios associatives et non commerciales et plus largement du secteur associatif. Les subventions, dont celles versées par le Fonds de Soutien à l'Expression Radiophonique (FSER), ne permettent plus d'embaucher de salariés et la baisse de celles-ci mettent en péril l'existence de la radio.

Les personnes en contrats aidés accueillent et forment les animateurs, les stagiaires… et assurent le fonctionnement de la radio. Le travail quotidien à FPP est assuré par 5 salariés grâce à l'aide de ces contrats précaires et insatisfaisants (690 €/mois pour 20 h/semaine). Le gouvernement ne propose pas d'y mettre fin pour les remplacer par des contrats plus protecteurs pour les salariés. Non, il souhaite simplement y mettre fin.

Cette décision condamne les salariés de la radio au chômage et met la survie de notre antenne en péril. La mesure s'applique déjà : il est impossible de renouveler les contrats.

Toute l'équipe de la radio FPP s'élève contre l'absurdité d'une telle mesure. Nous réclamons l'abandon de ce projet dangereux pour les radios libres et l'ensemble du secteur associatif.

Nous demandons un vrai plan de soutien au secteur des radios associatives dont la vitalité et le contenu sont d'une incroyable richesse et d'une réelle utilité sociale.

www.rfpp.net - contacext@rfpp.net

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57687
Source : message reçu le 19 octobre 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir