thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 2 novembre 2017 à 19h

Rencontre unitaire contre la politique de Macron

Rencontre unitaire suite à l'appel du collectif d'animation du Front Social aux organisations syndicales, associatives, aux partis et formations qui veulent sans délai renforcer et amplifier l'action collective contre la politique de Macron.

Lettre du Front Social

Lettre aux organisations syndicales, associatives, aux partis et formations qui veulent sans delai renforcer et amplifier l'action collective contre la politique de Macron

Objet : nous avons résolu de soutenir de toutes nos forces l'initiative de la mobilisation du 16 proposée par l'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, UNEF, FIDL, UNL, de poursuivre partout où cela est possible la mobilisation le 17 et de marcher, tous ensemble, vers l'Élysée le 18 novembre, l'avant-veille du dernier passage des ordonnances devant le parlement pour exiger leur retrait.

Cher.e camarade,

De partout, des salariés des entreprises, des jeunes et habitants de quartiers, des étudiants des universités, nous remonte la demande : « Contre la politique de Macron et ses ordonnances, il faut l'unité pour une action efficace, sinon ce n'est pas la peine d'en parler... »

Ils constatent comme nous, le danger immédiat de déconfédéralisation des luttes, de leur dispersion, du repli sectoriel. Macron manœuvre ouvertement en ce sens.

Ils ont raison : l'unité est la seule chose qui n'ait pas été utilisée contre les ordonnances et les agressions de Macron. Et cette unité est le seul moyen de gagner. Elle est également la preuve publique auprès des classes populaires de notre réelle volonté d'engagement contre les agressions du gouvernement, ce qui leur donnera le signal qu'elles peuvent se lancer pleinement dans la lutte.

C'est pourquoi, en nous faisant l'écho de ce qui monte, en tant que Front Social, nous nous permettons de vous adresser à vous :

Nous ne prétendons nullement imposer cette unité, d'ailleurs le pourrions-nous... Mais il nous semble que chaque jour qui passe nous approche du moment où il risque d'être trop tard. Et rater le rendez-vous de l'unité face à Macron risque d'être catastrophique et ce pour longtemps. Il est des rendez-vous qui prennent avec un peu de recul des accents historiques.

Comme nous consacrons nos efforts à la mobilisation et l'action collective, nous avons résolu de soutenir de toutes nos forces l'initiative de la mobilisation du 16 proposée par l'intersyndicale CGT, FO, Solidaires, UNEF, FIDL, UNL, de poursuivre partout où cela est possible la mobilisation le 17 et de marcher, tous ensemble, vers l'Élysée le 18 novembre, l'avant-veille du dernier passage des ordonnances devant le parlement, pour exiger leur retrait.

Cette perspective correspond au besoin du tous ensemble, au même moment, au même endroit, sur les objectifs revendicatifs communs et vers un symbole suffisamment fort pour restaurer la confiance.

Nous ne cherchons pas à entrer en négociation ou partenariat exclusif en particulier, nous estimons que le mouvement ne doit pas être instrumentalisé au profit de chapelles ou d'individus, nous prétendons à l'unité en général avec toutes et tous.

Nous n'avons aucun autre intérêt que l'intérêt du plus grand nombre.

Notre état d'esprit, qui reflète une bonne partie de celui de l'opinion, est aussi limpide que nos intentions : s'unir pour ne plus subir.

Et nous préférons le partager avec vous. C'est pourquoi nous vous proposons une rencontre unitaire :

Jeudi 2 novembre 2017 a 19 heures

Bourse du Travail de Paris 3 rue du château d'eau - 75010 Paris

Reçois, cher.e camarade nos fraternelles salutations.

Le collectif d'animation du Front Social

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57800
Source : https://www.frontsocialuni.fr/actualite/lagen...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir