Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mardi 5 décembre 2017 à 20h30

Projection débat « Histoires de la plaine »

Projection suivie d'une rencontre avec la réalisatrice Christine Seghezzi et Bénédicte Bonzi, présidente d'Inf'OGM, doctorante en anthropologie sur le thème " Du don et des violences alimentaires ".

Soirée soutenue par Europe Ecologie les Verts, Les Amis de la Confédération Paysanne, les Paniers de Beauchamp et le collectif pour la défense du Triangle de Gonesse contre Europa City

Histoires de la plaine

Documentaire de Christine SEGHEZZI - Argentine / France 2016 1h12mn

Nous sommes dans la pampa argentine, un petit café, quelques hommes qui semblent attendre, une pompe à essence, un vieil homme qui balaie… Tout est statique, à l'abandon, des champs de soja à l'infini… Il y a quinze ans pourtant, ce même endroit était le centre névralgique d'un élevage bovin extensif qui fournissait la « meilleure viande du monde ». Mais cet élevage demandait des capitaux, des hommes en nombre (donc des salaires), des abattoirs, une chaîne de transformation… Aujourd'hui donc, ce sont d'immenses champs de soja transgénique qui ont pris la place des cheptels et couvrent la plaine jusqu'à l'horizon..

Rythmé par le passage des avions qui font l'épandage de pesticides, Christine Seghezzi dévoile une histoire de profit destructeur, de rentabilité dévastatrice à court terme en promenant sa caméra et en écoutant le témoignage d'hommes et de femmes qui narrent simplement la dévastation d'une région, l'expropriation et la misère, sans compter les conséquences dramatiques sanitaires : maladies, cancers, malformations, mêmes phénomènes pour les animaux. « L'élevage n'est plus ce que c'était [dit un éleveur]. Avant c'était différent, aujourd'hui tout a changé. Aujourd'hui il y a des problèmes. À cause des liquides, à cause de l'air qui a changé. Parfois tu ne sais pas pourquoi, tu trouves une poule morte. De mort subite. Elle meurt. Comme ça. Des fois, des cochons naissent avec des malformations. Ils meurent au bout de deux jours. Ou ils naissent aveugles ou sans oreilles. Il y a quelques jours un cochon est né sans appareil pour uriner. Il a vécu trois jours, puis il est mort. »

Mais la cinéaste va plus loin dans sa mise en scène, à la fois impassible et d'une beauté effroyable. En effet, à la manière de son comparse transandin Patricio Guzmán (Nostalgie de la lumière, Le Bouton de nacre) qui parvenait à parler du Chili contemporain en allant fouiller dans la mémoire collective du pays, Christine Seghezzi va déterrer d'autres histoires qui racontent des massacres et des disparitions sous la dictature militaire jusqu'au populations indiennes qui, auparavant, vivaient également sur ces terres. Elle réussit alors à créer un écho troublant entre la situation actuelle en Argentine et le passé de ce pays qui a construit toute sa mythologie sur la conquête et l'exploitation de ses grands espaces.

HISTOIRES DE LA PLAINE

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57829
Source : http://www.cinemas-utopia.org/saintouen/index...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir