Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 23 novembre 2017 à 19h30

Mineur-e-s non accompagné-e-s

À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'Enfant, la section LDH Paris 18 dans le cadre de Graines de citoyen vous invite à réfléchir autour des mineurs non accompagnés.

  • 20 novembre 19h00 : Mairie du 18e - débat-public « Mineur-e-s non accompagné-e-s: quelle(s) protection(s) aujourd'hui ? »
    LE 2à octobre dernier, le Premier ministre a annoncé que l'État pourrait désormais "assurer l'évaluation et l'hébergement d'urgence des mineurs non-accompagnés jusqu'à ce que leur minorité soit confirmée", faisant ainsi une distinction entre nationaux et étrangers. C'est au regard de cette actualité que nous débâterons des conditions d'accueil et de protection des MNA en France.
  • 23 novembre 19h30 :Cinéma Louxor - projection-débat « Leave to Remain »
    Trois adolescents demandent l'asile au Royaume-Uni, laissant derrière eux leur famille et leur passé dans l'espoir d'une vie plus sûre. Dans l'attente de leur statut de réfugié, ces jeunes doivent faire face au système d'asile, jeu impitoyable dominé par le hasard.
    Basé sur des faits réels, Leave to Remain raconte le quotidien cruel de milliers de jeunes arrivés seuls et terrifiés sur les rives anglaises. Porté par le célèbre Toby Jones, le casting est constitué de jeunes talents, la plupart étant immigrés eux-mêmes.

La convention internationale des droits de l'enfant : c'est quoi ?

La Convention internationale des droits de l'enfant (Cide) est un traité international adopté par l'Assemblée Générale des Nations Unies (ONU) le 20 novembre 1989. Elle décline pour les enfants l'ensemble des droits de l'Homme - civils, culturels, économiques, politiques et sociaux, afin de leur apporter une protection et une assistance spécifique. La France a ratifié ce texte en 1990 et se doit de l'appliquer.

L'article 2 de la Cide fait directement référence aux mineur-e-s non accompagné-e-s (MNA) et aux conditions de leur protection :

Tous les droits de la Cide doivent s'appliquer de la même manière à tous les enfants : filles comme garçons, et quelle que soit leur origine, leur couleur de peau, leur religion, ou dans toute autre situation.

*version à usage des enfants

MNA : Approches et définitions

Depuis mars 2016, la notion de « mineurs isolés étrangers » (Mie) est remplacée par l'expression « mineurs non accompagnés » (MNA). Ce changement devait rappeller que ces enfants et adolescent-e-s relèvent bien avant tout du dispositif de protection de l'enfance.

Juridiquement, les MNA relèvent d'une part du droit des étrangers, puisque le Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile (Ceseda) s'applique à tous les étrangers quel que soit leur âge et, d'autre part, du dispositif juridique français de protection de l'enfance et de la Cide qui enjoignent l'État à protéger les mineur-e-s.

Les termes « mineurs isolés étrangers »/ « mineurs non accompagnés » ne connaissent pas de définition explicite en droit français. La protection de ces jeunes se fonde donc sur celle de l'enfance en danger, telle que prévue dans le dispositif juridique français de protection de l'enfance, qui est applicable sans condition de nationalité.

*Sources : http://www.infomie.net

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/58104
Source : message reçu sur la liste RESF-75 le 11 novembre 10h
Source : http://site.ldh-france.org/paris18/graines-de...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir