Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 18 novembre 2017 à 16h

Rassemblement d'opposition à Linky

Devant la mairie du 13° arrondissement (Place d'Italie)

Environs 400 communes refusent l'installation de Linky… qu'attend la Ville de Paris ? Nous demandons une réunion publique contradictoire dans notre arrondissement pour faire valoir nos droits.

Depuis fin 2015, Enedis (ex-ERDF) impose en France un nouveau compteur électrique baptisé Linky. Alors que plusieurs pays européens refusent de diffuser ce type de matériel jugé inadapté et ne répondant pas au but déclaré (maîtrise de l'énergie), le déploiement a commencé et se poursuit dans le 13° arrondissement de Paris.

Ce compteur polluant arrive dans le 13° arrondissement et dans tout Paris.

Ce nouveau compteur transmet à distance le relevé de notre consommation au moyen d'ondes électromagnétiques que des "concentrateurs" installés dans la ville retransmettent à un central.

Dans quel but ?

Se passer de toute intervention humaine, connaître notre consommation en temps réel, et pouvoir intervenir à distance sur nos appareils.

Supprimer toute intervention humaine, cela veut dire concrètement, à terme, des milliers de suppressions d'emplois (de releveurs, d'administratifs et d'emplois privés annexes).

Ce Compteur est un "mouchard"

Connaître tous les détails de notre consommation en temps réel, cela veut dire collecter des milliards de données sur nos habitudes ou comportements pour les utiliser à des fins commerciales et les vendre aux publicitaires : Linky est un mouchard

Intervenir à distance sur nos appareils, cela veut dire pouvoir couper d'office l'électricité d'un « mauvais payeur », imposer une consommation restreinte aux plus pauvres, mais aussi limiter autoritairement la consommation de n'importe quel habitant aux heures où les capacités de production ne suivent pas.

Linky est inutile et polluant : 35 millions de compteurs en état de marche, solides et inoffensifs ont d'autorité mis au rebut pour être remplacés par ces nouveaux compteurs Linky, qui dans cinq à dix ans, devront être de nouveau remplacés.

Linky coûte très cher : 5 à 10 milliards d'euros. Et qui va payer ? Le consommateur bien sûr, à travers certaines taxes inscrites sur sa facture. Et le contribuable aussi, pour pallier à la quasi-faillite d'EDF, détenue en grande partie par l'État, et dont Enedis est une filiale à 100 %.

Linky fait peser une grave menace sur notre santé. Il émet des ondes à très haute fréquence, aussi bien dans notre logement qu'à l'extérieur par le biais des 700 000 concentrateurs prévus. Or les ondes électromagnétiques gâchent déjà la vie de millions de personnes électrohypersensibles ou équipés d'appareils médicaux. Les fréquences utilisées sont reconnues « potentiellement cancérigènes » par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Et encore : Linky est la cause d'incendies, de pannes et de dérèglements d'appareils électroménagers, de piratage de données, de sabotage par black-out...

Resistons, refusons cette installation

Pour refuser Linky, chaque propriétaire ou locataire doit faire connaître son refus par Lettre Recommandée avec AR au siège social d'Enedis, éventuellement écrire au bailleur ou syndic de copropriété, et dans tous les cas refuser et empêcher l'accès à son compteur. Une action juridique est engagée pour appuyer notre action, un collectif est constitué pour permettre une opposition collective

Collectif LINKY NON MERCI ! PARIS 13°

Refuser Linky (et Cie) : actualités sur le site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/58314
Source : message reçu le 14 novembre 14h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir