Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 28 novembre 2017 à 18h

Manifestation suite au

meurtre d'un sans papier par la police aux frontieres

Nos Etats sont #Responsables

Lundi 20 novembre, un homme de 34 ans, d'origine algérienne, sans papier, était embarqué de force dans un avion d'Air France qui devait passer par Paris pour le renvoyer en Algérie.

Dans cet avion 3 policiers danois se mettent sur lui et l'étouffent jusqu'à ce qu'il soit inconscient. Évacué en ambulance de l'aéroport, il mourra 2 jours plus tard, mercredi 22 novembre, à l'hôpital.

Ce n'est pas la première fois que l'on assiste à des violences policières et à un assassinat dans les déportations. Il ne s'agit pas d'un triste dérapage. Au Danemark, en France, les expulsions sont, par principe, violentes :... bâillonnées, ligotées, frappées, étouffées voire même droguées, les personnes déportées ne subissent pas seulement la police du pays dans lequel elles sont expulsées, mais aussi celle de l'Europe, de Frontex à la police aux frontières.

L'enquête est en cours, et la police refuse de délivrer l'identité de la personne. Il faudra attendre la fin de l'instruction, qui prendra plusieurs mois. Non seulement, la police tue mais cherche aussi à faire taire les morts et à en faire des anonymes.

Face à la violence de ces actes, les militants danois ont décidé d'un rassemblement mardi en fin d'après midi pour engager la responsabilité de leur gouvernement, et notamment de la Ministre de « l'Intégration » Inger Støjberg, connue pour ses prises de position racistes anti-immigration, qui se félicite à chaque déportation, et qui donne les moyens légaux à sa police pour être plus violente.

Nous devons également, en France, dénoncer la multiplication des déportations orchestrées par le Ministère de l'Intérieur, les violences policières que subissent, dans la rue et les centres d'hébergement comme dans les Centres de Rétention et les aéroports, exilé.e.s avec ou sans-papiers, les politiques néocoloniales et de collaboration entre le gouvernement français et les pays d'origines des exilé.e.s (Mali, Soudan, Afghanistan, Libye) ainsi que la collaboration de compagnies comme Air France.

Il faut que cela cesse. nous ne pouvons accepter qu'un.e de plus soit tue.e.

Contre les deportations et les violences policieres, contre cette politique raciste et neocoloniale, nous appelons a une marche mardi:

  • Rendez-vous 18H métro Barbès,
  • Départ 18H30,
  • Arrivée Rue de l'Evangile, prises de parole et hommage au jeune homme tué

(manifestation déposée, mises à jour à suivre d'ici mardi)

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/58595
Source : https://www.facebook.com/events/1508124788753...
Source : message reçu sur Resistons rezo le 26 novembre 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir