Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 7 décembre 2017 à 8h

2 parties : 1 2

Rassemblement au siège du groupe Carrefour

Face aux attaques de la direction

de 8h à 17h

La CGT du Groupe Carrefour, (hypermarchés, supermarchés, entrepôts, proximité, banque) est né de la volonté de réclamer un statut collectif unique pour tous les salariés du groupe et de lutter ensemble contre la politique antisociale de la direction.

Nous appelons les salariés à se mobiliser le jeudi 7 décembre 2017 devant le siège Carrefour France de Massy

Décomplexé, le nouveau PDG Alexandre BOMPARD est arrivé en conquérant, sans cacher ses intentions. Au service de la finance, pour lui, seule la rentabilité compte.

Depuis, il a perdu un peu de sa superbe en reportant au mois de janvier (après les fêtes de fin d'année et les soldes) l'annonce de son plan drastique de peur de mouvements sociaux, ce qui démontre le niveau d'attaque prévu dans ce plan.

Pas question pour la Cgt de se laisser berner par cette stratégie. Le 7 décembre 2017 devant le siège Carrefour à Massy, mais aussi tout au long du mois de décembre devant les magasins (Hypermarchés et Supermarchés), la CGT dénoncera par toutes formes d'actions, cette politique néfaste pour les salariés et les clients, destinée uniquement à enrichir les gros actionnaires.

La liste des attaques est longue. Sans une forte riposte, la direction va s'en donner à cœur joie !

  • Cessions de magasins (Hypermarchés et supermarchés) : Le PDG ne s'interdit rien en matière de cessions, même celle des Hypers jugés non rentables.
  • Passages en franchise et à la location gérance : Que ce soit dans la Proxy, dans les Supermarchés et même dans les Hypermarchés, la politique de « franchise » va s'intensifier.
  • Restructurations des sièges et robotisations massives des entrepôts : Restructuration c'est un bien joli mot pour désigner en réalité la suppression de nombreux postes.
  • Réduction de personnel : Que ce soit dans les Hypermarchés, les Supermarchés, les entrepôts et les sièges, la politique menée par la direction en termes de diminutions des heures travaillées et de réduction d'effectif va s'amplifier. On redoute la suppression de de 5000 postes dans le groupe.
  • Surcharge de travail : dans toutes les enseignes du groupe les conditions de travail se dégradent et nous ne sommes plus en capacité de fournir un service digne de ce nom aux clients
  • Salaire : Alors que les dividendes reversés aux actionnaires explosent, alors que les rémunérations des différents PDG depuis des années sont une véritable provocation, nos salaires ne nous permettent pas de vivre dignement.
  • Travail du dimanche : Avec l'aide plus ou moins assumée d'autres organisations syndicales, la direction amplifie et accélère sa politique d'ouverture des magasins le dimanche.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/58678
Source : http://www.anti-k.org/agenda/syndicat-cgt-car...
Source : https://www.cgtcarrefour.fr/
Source : https://www.cgtcarrefourvenissieux.fr/single-...


Déclaration de la Cgt des Hypermarchés Carrefour

sur l'ouverture des établissements tous les Dimanches

| Cgt groupe hyper carrefour

La direction nationale vient de trouver un accord avec des syndicats majoritaires pour pouvoir ouvrir ses 192 hypers de France tous les dimanches jusqu'à 13 heures.

"Respect du Volontariat" et "objectif" d'embauches ... voilà ce que vient de signer le syndicat FGTA/FO que les salariés ont placé par leur vote comme le 1er syndicat majoritaire dans l'entreprise ! Pour autant, cet accord signé aussi par la Cgc ignore totalement l'opposition catégorique réaffirmée à maintes reprises par la majorité des salariés des hypermarchés Carrefour.

La Cgt hypermarchés Carrefour ne sera pas signataire de cet accord, dont les premières victimes seront les salariés, et continue d'exiger que les exceptions au repos du dimanche soient exclusivement réservées aux situations où la continuité de l'activité économique est nécessaire ou pour des services indispensables d'utilité sociale.

Dès le mois de juin 2017, La Cgt a dénoncé les annonces des restructurations parallèlement annoncées par le PDG dans le même temps ou se rouvrait cette seconde pseudo "négociation" sur les ouvertures des dimanches. Les ouvertures des dimanches de l'aveu même de la DRH, fidèle à répéter les choix idéologiques de ses maîtres, n'entraîneront qu'à la marge une augmentation du CA sauf, à considérer qu'avec un jour de consommation en les consommateurs vont tout à coup consommer doublement ?

La Cgt a rappelé ses choix de transformation de la société. Ceux permettant notamment aux travailleurs de vivre et de lutter ensemble dans cette société capitaliste ou l'individualité touche de plus en plus toutes ses composantes (dont maintenant la famille !) désormais soumises et non pas «volontaire», à un travail aux conditions de plus en plus dures et aux horaires volontairement atypiques et individualisés pour empêcher définitivement toute forme du "vivre, échanger et lutter ensemble"...

Les ouvertures dominicales entraîneront forcement une désorganisation du travail sur le reste de la semaine, ce qui ne manquera pas une fois de plus, au grand profit du patronat, d'entrainer des tensions entre celles et ceux qui se serons portés « volontaires » ou non dans les équipes…

La Cgt Carrefour appelle d'ores et déjà aux vues de ces attaques globales et massives : (Ouvertures les dimanches, location gérance, suppression des postes PAM et des Station-service, ré allocation de mètres carrés, etc.) à se tenir prêt à lutter aux cotés de toutes celles et ceux qui au sein du groupe Carrefour vont être impactés par les restructurations prochainement annoncées par le nouveau PDG.

La Cgt Carrefour hypermarchés appelle à l'unité des travailleurs pour mener ensemble la lutte face à cette attaque inédite et coordonnée de la classe possédante contre celle des exploités, nous les salariés, créateurs des richesses…

Source : https://www.cgtcarrefourvenissieux.fr/single-...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir