thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 9 décembre 2017 à 14h30

2 parties : 1 2

Meeting unitaire

Contre le lynchage médiatique de Gérard Filoche

Il y a besoin de façon urgente d'élan positif, de solidarité, d'unité.
Le procès qui a été fait pour antisémitisme à Gérard Filoche est inacceptable.

Venons le dire ensemble, fraternellement,
Samedi 9 décembre de 14 h 30 à 17 h,
salle Hénaff, 29 Bd du Temple, métro République

A cette heure, la pétition de défense recueille plus de 11 000 signataires pour défendre l'honneur de Gérard Filoche, militant syndical et politique bien connu. Le texte de la pétition (http://pour-lhonneur-de-gerard-filoche.org/) est clair, il a souligné l'erreur de retransmission faite par Gérard Filoche le vendredi soir 17 novembre - erreur qu'il a vite corrigé en s'excusant et précisant qu'il visait le seul Macron mais qu'il n'avait pas été vigilant face au photo montage et sa nocivité antisémite.

Autre chose est que cela soit devenu une tentative d'hallali contre lui, par une accusation à laquelle personne ne croit et dont sa vie militante témoigne qu'elle ne repose sur rien, c'est alors nous toutes et tous qui en souffrons. Ca suffit !

Nous le dirons samedi 9 décembre, Gérard Filoche combat le racisme, l'antisémitisme, mais aussi ces caricatures de l'extrême droite, empoisonnées à propos de tout, ces polémiques actuelles de diversion, chasse aux sorcières, censures et manipulations de l'information et de la culture, criminalisation de syndicalistes, répression de grévistes et de manifestants.

Sans riposter solidairement on laisse perdurer ce climat alors qu'au contraire nous voulons : le social au cœur, la fraternité, l'égalité pour un monde meilleur fait de l'émancipation humaine.

Nous voulons le dire, ensemble, à gauche, le plus nombreux possible, samedi 9 décembre, rien ne nous arrêtera en positif pour nos droits sociaux et démocratiques, nos droits du travail, nos sécurités sociales attaquées aujourd'hui comme jamais

Prendront la parole, des représentantes et représentants de toutes les sensibilités qui se sont exprimées à travers les 12 000 de la pétition.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/58753
Source : message reçu le 3 décembre 21h


Pétition pour Gérard Filoche

L'honneur d'un militant

http://pour-lhonneur-de-gerard-filoche.org/

Oui, Gérard Filoche a retweeté un montage photo mettant en cause Emmanuel Macron dont, dans la précipitation, il n'a pas immédiatement perçu le caractère antisémite. Il s'est rapidement rendu compte de son erreur, a retiré le tweet, s'est excusé publiquement, a répondu aux journalistes.

L'affaire aurait pu s'arrêter là mais le tweet a été relayé sur la Toile pendant plusieurs jours au point de devenir une affaire d'État. Les condamnations, sans la moindre prise de recul, ont abondé. Le PS qui, ces temps-ci, peine tant à parler d'une seule voix, a retrouvé son unité pour exclure à bon compte une de ses dernières voix de gauche, sans autre forme de procès.

Voilà le plus inquiétant : les réseaux sociaux sont devenus le procureur le plus expéditif et le plus implacable, et derrière eux certains médias aussitôt aboient à l'unisson.

Filoche est donc antisémite : la sentence de Facebook est tombée. Qu'il disparaisse sur-le-champ !

Nous ne pouvons accepter cette accusation scandaleuse, cette atteinte portée à l'honneur d'un militant qui a consacré sa vie entière à défendre les libertés syndicales et le code du travail, à lutter contre le racisme et l'antisémitisme (il fait partie des fondateurs de SOS Racisme).

Cette polémique, comme celle qui oppose Charlie Hebdo et Mediapart, témoigne d'une extraordinaire dégradation du débat public. Journalistes et politiques rivalisent dans la surenchère et dans l'anathème. Il faudrait admettre une bonne fois que Twitter ne favorise pas l'intelligence dans le temps long, qui est celui de toute pensée politique digne de ce nom. Gérard Filoche a aujourd'hui l'occasion cuisante de s'en rendre compte, tandis que ses détracteurs continuent de tapoter furieusement sur les claviers de leurs smartphones.

Pendant ce temps, l'antisémitisme et le racisme répandent leur poison. Manuel Valls, si prompt à dénoncer l'antisémitisme, affirmait cette semaine encore que les musulmans « sont un problème ». Ce n'est pas la première fois, et il n'a jamais été inquiété pour ce type de propos.

Ça suffit.

Premiers signataires :

Guy Bedos (artiste), Jacques Bidet (philosophe), Christine Blum (consultante), Patrick Brody (syndicaliste), Patrick Chamoiseau (écrivain), Annick Coupé (syndicaliste), Jean-Baptiste Del Amo (écrivain), Christine Delphy (sociologue), Christian de Montlibert (sociologue), Annie Ernaux (écrivain), Karl Ghazi (syndicaliste), Jean-Marie Harribey (économiste), Anne Hessel (médecin), Daniele Kergoat (sociologue), Pierre Khalfa (économiste et syndicaliste), Jean-Marie Laclavetine (écrivain), Philippe Marlière (politiste), Gus Massiah (économiste), Gérard Mauger (sociologue), Christiane Marty (altermondialiste), Jean-Pierre Mercier (syndicaliste), Gérard Mordillat (écrivain), Gérard Noiriel (historien), Willy Pelletier (sociologue), Michel Pialoux (sociologue), Michel Pinçon-Charlot (sociologue), Monique Pinçon-Charlot (sociologue), Louis Pinto (sociologue), Patrick Raynal (écrivain) François Ruffin (député, réalisateur)

Source : http://pour-lhonneur-de-gerard-filoche.org/

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir