Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 27 janvier 2018 à 14h30

2 parties : 1 2

Rassemblement de

soutien aux communistes polonais contre la répression !

En Pologne, les communistes persécutés,
tandis que les nazis défilent dans les rues!

Dans une Pologne au cœur de l'euro-fascisation, et ayant pour moteur l'anticommunisme, rassemblons-nous le samedi 27 janvier devant l'Ambassade de Pologne à Paris (1 Rue de Talleyrand, 75007), en soutien en nos camarades du Parti communiste polonais (KPP) menacé d'interdiction !

Notre solidarité avec les communistes polonais et le Parti Communiste de Pologne est totale.
Nous multiplions les actions de solidarité même si la fascisation qui frappe aussi notre pays fait peser la chape de plomb de la censure sur nos initiatives.

L'UE démontre par son inaction complice son caractère et sa nature profondément anti-démocratique, loin des discours sur les droits humains piétinés dès qu'il s'agit des communistes, des syndicalistes, des paysans luttant pour la terre.
L'anti-communisme est toujours l'anti-chambre du fascisme.

Accuser les militants communistes polonais de propagande totalitaire est encore un pas vers la mise à égalité du communisme avec le fascisme afin d'interdire totalement l'activité des communistes.

En Pologne, les communistes polonais sont condamnés pour avoir poursuivi leur activité statutaire légale !

Pourtant, au moment de la condamnation des rédacteur de "Brzask", les néofascistes de ONR (Obόz Narodowo Radykalny - Rassemblement National Radical) défilaient dans la rue pour de Bialystok pour fêter le 82 anniversaire de leur fondation… Ils portaient alors des étendards avec le symboles de la phalange, des torches allumées et appelaient publiquement à liquider leur ennemis politiques, c'est-à-dire faisaient complètement référence au fascisme historique. Malgré cela le Ministère de la Défense a programmé d'armer les fascistes en les intégrant à la nouvelle structure de défense territoriale. Auparavant, un tribunal à Czestochowa a relaxé un homme qui faisait commerce de tee-shirts avec inscriptions racistes sans y voir une violation de l'article 256 du code pénal. Dernièrement le Ministère de la Justice et le Procureur Général ont suspendu l'exécution du jugement d'un nationaliste condamné pour agression sur un policier.

L'État bourgeois pense qu'il va terroriser le KPP et les militants communistes polonais par cette répression anti-communiste et que cette campagne anti-communiste va lui profiter. Cependant cette répression est liée à l'intensification des pratiques anti-sociales barbares de l'Union européenne. La solidarité avec le KPP et le soutien aux communistes persécutés dont l'action se déroule dans des conditions très difficiles, sont très importantes pour et doivent devenir massives -chaque protestation devant les ambassades polonaises seront des actions décisives et efficaces.

Enfin il est temps de ne plus accepter l'amalgame honteux, indigne, mensonger qui veut faire croire que communisme et fascisme sont des frères jumeaux. Cet horrible mensonge se répand dans tous les médias bourgeois, les chiens de garde du système capitaliste ne cessent de le pilonner,des livres d'école reprennent le grand mensonge, le bourrage de crâne est général : c'est lui qui sème la revanche d'Hitler.

Les répressions anti-communistes doivent cesser, et les lois anti-communistes abrogées!

À bas la falsification de l'Histoire ouvrière!

Initiateurs du rassemblement :

PRCF, les Amis d'E. Gierek, Comité International pour la Solidarité de Classe (CISC)

Participants au rassemblement :

  • Amis d' E. Gierek
  • CISC
  • PRCF
  • MS21
  • FSC
  • JRCF
  • CC59/62
  • PCF Pas de Calais
  • RFVRPCF
  • POLEX
  • PCRF
  • ANC

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59192
Source : message reçu le 4 janvier 18h


Pologne :

Signez la pétition pour la liberté d'expression !

Rassemblement à Paris le 27 janvier 2018 !

Fin janvier 2018 se tiendra en Pologne un procès contre des dirigeants et militants du Parti communiste polonais, dont le seul tort est... d'exprimer leur opinion de communistes.
Il est nécessaire et urgent que tous les démocrates signent la pétition ci-dessous, exigeant l'arrêt des poursuites contre ces militants, et le respect de la liberté d'expression en Pologne ; en version modifiable (pour renvoi de la signature par courriel), puis en version .pdf (pour impression et renvoi par courrier postal - cliquez sur l'image -).

Et aussi...

Rassemblement de solidarité le samedi 27 janvier 2018 à Paris à 14 heures 30
(au coin de la Rue de Constantine et de la Rue de Talleyrand)

contre l'interdiction du Parti Communiste Polonais

à l'initiative des Amis d'Edouard Gierek, du Comité internationaliste de Solidarité de Classe, et du Pôle de Renaissance Communiste en France ; avec le soutien de l'Association Nationale des Communistes, de la Coordination Communiste 59/62, de la Fédération PCF 62, du Front Syndical de classe, de la Jeunesse Révolutionnaire Communiste de France, du Mouvement pour un socialisme du XXIe siècle, du Parti Communiste Révolutionnaire de France, de Polex, du Réseau Faire Vivre et Renforcer le PCF.

Document au format PDF:

Source : http://www.pcrf-ic.fr/Pologne-Signez-la-petit…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir