thème : éducation
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 20 janvier 2018 à 14h

2 parties : 1 2

Meeting unitaire

Universités : la sélection n'est pas la solution !

A l'initiative de l'ASES, un rassemblement unitaire pour s'opposer au "plan étudiant" et formuler des solutions politiques respectueuses des principes de l'université publique est organisé samedi 20 janvier 2018 à partir de 14h à la Bourse du travail. Nous sommes déterminé-e-s, avec l'Intersyndicale et le front uni qui se dessine, à faire de cette date un moment fort de mobilisation.

Des représentant-e-s de différentes organisations professionnelles, associatives et de syndicats ainsi que des collègues mobilisés à Nantes, Poitiers, Strasbourg, Lille, Paris, Amiens ou Marseille se succèderont à la tribune pour analyser les enjeux, principes et conséquences de cette réforme (voir la liste des intervenant.es confirmé.es à ce jour.

Les interventions dureront entre 5 et 10 minutes). Plusieurs intervenant-e-s politiques nous ont aussi annoncé leur venue.

Nous discuterons et proposerons d'autres politiques envisageables pour (re)bâtir un service public de l'enseignement digne de ce nom.

Nous déciderons enfin des modalités d'action à venir pour faire échouer cette réforme porteuse d'une régression sociale sans précédent.

Un dossier de presse vous sera remis et nous nous tiendrons à votre disposition pour discuter des aspects tant technico-pratiques que politico-éthiques de cette réforme de l'accès à l'université.

Pour contacter l'ASES : contacextases@gmail.excom
www.sociologuesdusuperieur.org

Vous trouverez d'ores et déjà de nombreux éléments (articles, tribunes, macronleaks, motions, pétition, données…) ici sur le site de l'Ases.

La couverture médiatique de cette mobilisation se met en place et nous pensons qu'elle a toutes les raisons de continuer et de s'amplifier dans les semaines à venir.

De plus, de nombreux acteurs universitaires et du secondaire, découvrant la réalité de cette réforme, sont de plus en plus scandalisés face à cet immense tri social organisé dans la précipitation et sans que le processus législatif soit arrivé à son terme ! Nous sommes convaincu-e-s que cette colère ne tardera pas - quand ce n'est pas déjà le cas - à rencontrer celle des étudiant-e-s, lycéen-ne-s et collégien-ne-s lorsqu'ils comprendront en quoi consiste réellement ce Plan qui vise à une transformation radicale et dramatique de l'enseignement public.

Pour plus de précisions, n'hésitez pas à nous contacter :

Liste des intervenant.es confirmé.es :

  • ASES : Le Plan Etudiants, une réforme idéologique
  • Représentant de la Fondation Copernic
  • Représentants de l'ANCMSP - Association Nationale des Candidat-e-s aux Métiers de la Science Politique
  • Représentants de l'APSES - Association des Professeurs de Sciences Economique et Sociales
  • Jean-Louis Fournel, SLU - Sauvons l'Université : "2018 : troisième étape de la destruction de l'Université publique"

Représentants syndicaux dont :

  • Hervé Christofol, SNESUP// FERC-CGT // SUD // FO
  • Annabelle Allouch, maître de conférences en sociologie à l'université d'Amiens (UPJV), CURAPP,
    "Sélection à l'université : perspectives et comparaisons anglo-saxonnes"
  • Romuald Bodin, maître de conférences en sociologie à l'université de Poitiers,
    "Des sélections et de leurs mythes : la singularité universitaire"
  • Stéphane Bonnéry, professeur d'université en Sciences de l'éducation, Paris 8, CNU70,
    "La réforme de l'accès, instrument d'une réforme des cursus ?"
  • Anne-Cécile Douillet, professeur d'université de Science Politique Lille, CNU 04
  • Corine Eyraud, maître de conférences en sociologie, LEST, Aix-Marseille Université ,
    "Parcoursup : Essai d'analyse sociologique"
  • Leila Frouillou, maître de conférences en sociologie, université Paris Nanterre, Sud
    Education, "Inégalités d'orientation à l'entrée dans le supérieur"
  • Julie Le Mazier, Docteur en science politique, Paris1-CESSP, SUD Education,
    " Sélection et mobilisations étudiantes 1968-2018"
  • Pascal Maillard, Université Strasbourg, SNESUP-FSU,
    « Désobéir : Résister à la sélection par la désobéissance éthique »
  • Charles Soulié, secrétaire de l'ARESER et maître de conférences au département de sociologie et d'anthropologie de Paris 8,
    "A quoi sert l'université ? "

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59204
http://www.sauvonsluniversite.com/local/cache-vignettes/L150xH226/arton7967-b5e57.pngSource : http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?ar…


Meeting unitaire

Universités : la sélection n'est pas la solution !

Quels que soient les euphémismes dont on la pare (« prérequis », « attendus »...), la nouvelle grande réforme de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, projetée par ce gouvernement, n'est autre qu'une sélection pure et simple qui frappera en premier lieu les élèves des classes populaires et petites classes moyennes en leur interdisant à plus ou moins brève échéance d'aller à l'université dans la filière de leur choix après le baccalauréat.

Quelle est-elle concrètement ? Ni plus ni moins que la suppression de la liberté de s'inscrire dans l'établissement de son choix pour les lycéen-ne-s, ainsi que le conditionnement de leur inscription à l'examen de leur dossier («cohérence» du «projet de formation », de ses acquis et ses « compétences » avec les caractéristiques de la formation ; sélection des dossiers au regard d'une liste de critères établie par filière disciplinaire au niveau national et déclinée localement, imposant certains contenus de formation aux admis-es sous condition ; imposition d'une orientation aux étudiant-e-s dont les choix n'auraient pas pu être satisfaits). Comment parler de « choix » des lycéen-nes quand ceux-ci seront soumis aux décisions des universités ?

Cette sélection à l'entrée de l'Université prend appui sur une sélection sociale déjà à l'œuvre depuis le collège et le lycée et dans un contexte d'augmentation des effectifs étudiants dans le supérieur.

Lire la suite et signer la pétition en cliquant ici :

https://www.change.org/p/ministère-de-l-ensei…

Avec des interventions de :

  • Association des Sociologues de l'Enseignement Supérieur : Le Plan Etudiants, une réforme idéologique
  • Willy Pelletier (Fondation Copernic)
  • Représentants de l'ANCMSP, Association Nationale des Candidat-e-s aux Métiers de la Science Politique
  • Représentant de l'APSES : Association des Professeurs de Sciences Economique et Sociales
  • Représentant de SLU, Sauvons l'Université
  • Représentants syndicaux : SNESUP, FERC-CGT, SUD...
  • Romuald Bodin, MCF en sociologie à l'université de Poitiers, "Des sélections et de leurs mythes : la singularité universitaire"
  • Anne-Cécile Douillet, PU de Science Politique Lille, CNU 04
  • Corine Eyraud, MCF en sociologie, LEST, Aix-Marseille Université, Parcoursup: Essai d'analyse sociologique"
  • Leila Frouillou, MCF en sociologie, université Paris Nanterre, Sud Education, "Inégalités d'orientation à l'entrée dans le supérieur"
  • Julie Le Mazier, Docteur en science politique, Paris1-CESSP, "Mobilisations étudiantes"
  • Pascal Maillard, Université Strasbourg, SNESUP-FSU, « Désobéir : Résister à la sélection par la désobéissance éthique »
  • Charles Soulié, secrétaire de l'ARESER et MCF au département de sociologie et d'anthropologie de Paris 8, "A quoi sert l'université ? "

Source : message reçu sur Prep.Coord.Nat le 5 janvier 10h
Source : message reçu le 11 janvier 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir